Accueil >> Formation

Département

Département : Cinéma et audiovisuel (CAV)

Domaines de formation LMD : Langues/ Lettres/Arts/ Sociétés contemporaines

Adresse :
Campus Nation
8 avenue de Saint-Mandé - 75012 Paris
Bâtiment B, 6e étage
Mél. :
dept-cav@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
UFR Arts & médias

Formations proposées

Le département Cinéma et audiovisuel propose aux étudiants un enseignement complet, fondé sur une approche pluridisciplinaire et théorique. Cette formation générale aborde le cinéma et l’audiovisuel sous des angles complémentaires : analyse, théorie, esthétique, histoire, communication, études culturelles, sociologie, économie, droit… Cette approche est complétée par quelques ateliers dans des domaines très circonscrits comme l’écriture de scénario, la critique, la réalisation, afin de donner une initiation pratique éclairant la théorie.

Le département Cinéma et audiovisuel n’est pas une école professionnelle de techniciens, ni de réalisateurs, et n’a pas pour vocation de préparer aux concours d’autres écoles (Fémis, Louis Lumière, les Gobelins, etc.).

Les formations du département, de par leur caractère pluridisciplinaire et généraliste, permettent aux étudiants de s’insérer dans le marché du travail au sein de :

  • l’industrie cinématographique, télévisuelle et multimédia/web (producteur, distributeur, exploitant, diffuseur, responsable antenne, responsable des programmes, acheteurs, rédacteur en chef, webmaster, etc.) ;
     
  • l’industrie culturelle et ses institutions (directeur de festival, responsable évènementiel, critique, documentaliste, consultant, responsable programmation dans les musées, chargé d’études CNC, INA, Cinémathèque française, ADRC, etc.) ;
     
  • le monde éducatif (formation à l’image, à l’analyse cinématographique et audiovisuelle, au multimédia/web dans le cadre de l’Éducation nationale ou d’institutions territoriales ou de fondations, etc.).


Licences


Masters

Organisation







  • Secrétariat pédagogique et accueil des étudiants :

Bureau B619 - 8 avenue de Saint-Mandé, 75012 Paris - dept-cav@sorbonne-nouvelle.fr

  • Horaires d'ouverture :

    Du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.
    Le vendredi de 9h à 12h.
    Fermé le vendredi après-midi


Informations complémentaires

mise à jour le 3 juin 2024


Présentation vidéo

Si la vidéo ci-dessous n'apparaît pas, merci d'accepter les cookies marketing de YouTube pour pouvoir la visualiser.


RECRUTEMENT





Hommage à Mme Michèle Lagny

Après une formation d'historienne, Michèle Lagny a été enseignante-chercheuse en études cinématographiques et audiovisuelles et membre de l'IRCAV depuis 1985. Au sein de la Sorbonne Nouvelle, elle a permis le développement de ce qu'on appelait alors un 3e cycle en médiation culturelle, en fondant le DESS "Conception et direction de projets culturels".

Consultez son hommage
 

Hommage à Mme Chantal Duchet

Motion

Motion du département Cinéma et Audiovisuel de l’université Sorbonne Nouvelle
18 juin 2020

Le département Cinéma et Audiovisuel de l’université Sorbonne Nouvelle, réuni en visioconférence le jeudi 18 juin 2020, se déclare opposé au projet de loi de pro- grammation pluriannuelle de la recherche rendu public actuellement avant sa pré- sentation prévue en conseil des ministres le 8 juillet 2020.

Le département déplore tout d’abord l’extrême précipitation, injustifiée, de la sou- mission de ce projet de loi, dans une situation sanitaire encore précaire, alors que les universités sont de ce fait vides de leurs étudiants et personnels, et à l’orée des va- cances d’été. L’importante mobilisation de la communauté universitaire avant le confinement aurait dû entraîner l’ouverture de négociations, notamment avec les syndicats des personnels afin de garantir un véritable échange démocratique à la hauteur des enjeux proclamés par le projet.

Le département s’oppose en particulier :
- à l’article n° 3 du titre II, qui prévoit d’instituer des « chaires de professeur junior » sur le modèle des tenure tracks en prélevant jusqu’à plus d’un tiers (700 sur 1 800, selon l’Étude d’impact du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation qui accompagne le projet de loi) les postes mis au concours à la suite de départs à la retraite d’enseignants-chercheurs statutaires (maîtres de conférences et professeurs des universités), en dérogeant aux règles de recrutement actuelles, tout en prévoyant d’ouvrir la possibilité à de jeunes chercheurs, trois ans après leur thèse, d’encadrer eux-mêmes des doctorants sans l’habilitation à diriger les re- cherches.

Pour en savoir plus... [PDF - 25 Ko]

Recherche d'une composante

Recherche d'une composante