Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

MLLE Teresa FAUCON

Corps :
MCF HDR - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Mél :
teresa.faucon@sorbonne-nouvelle.fr
Adresse site personnel :
https://lescartesdelanalyse.net/projet
Structure(s) de rattachement :
IRCAV - Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel - EA 185
ED 267 - Arts & Médias
Département : Cinéma et audiovisuel (CAV)
Discipline(s) :
section 18 - Architecture - arts appliqués - arts plastiques...

Discipline(s) enseignée(s)

  • Esthétique du cinéma et de l'audiovisuel
  • Théorie du cinéma et de l'audiovisuel
  • Histoire des formes filmiques
  • Monter l'image avec et contre le son : le contrepoint
  • analyse de film
  • Dépendance/indépendance de l'insert
  • Où commence la danse en cinéma?
  • Cinémas indiens
  • Exotismes en champ-contrechamp dan sle cinéma de fiction
  • Didactique de l'image
  • Cinéastes dessinateurs et storyboard

Fonction(s)

janvier 2021-janvier 2023 Direction du Master cinéma et audiovisuel
2019-2020 Mission doctorat et post-doctorat auprès de la direction de l’IRCAV
2016-2020 Référente pour le Département cinéma et audiovisuel Mission Handicap
2016-2020 
Référente pour le Département cinéma et audiovisuel Licence pro costumes scène et écran.
2009-2012 Directrice adjointe du Master en études cinématographique et audiovisuelles
2007-2014 Responsable des stages intégrés et non intégrés aux formations
2007-2014 Coresponsable du Master pro en Didactique de l’image


Thèmes de recherche

Théorie du visuel - Esthétique du cinéma et de l'audiovisuel - Analyse de films - Histoire et esthétique du montage - Art vidéo - Cinéma et art contemporain - Expanded cinema, dispositifs et installations -  Cinéma et musique - cinéma expérimental - Interaction danse/cinéma - Cinémas indiens et d'Asie du sud est - Didactique du cinéma

Cinéastes :  M. Antonioni, B. De Palma, S.M. Eisenstein, J. Epstein, J-L Godard, A. Pelechian, F.J. Ossang,  frères Quay, A. Tarkovski, S. Brakhage, M. Snow, G. Van Sant, D. Dellouche, R. Bresson, J. Tati, R. Clair, B. Dumont, R. Sippy, L. J. Pelissery, A. Chopra, Guru Dutt, S. Ray, R. Kapoor, A. Gowariker, Rama Rajamouli, Mani Ratnam, S. Ghadvi, Sanjay Leela Bhansali, Siddarth Anand, K Amrohi,  K. Asif, Tsui Hark, Jang Sun-Woo, Bela Tarr..

Artistes-plasticiens : D. Aitken, F. Alyss, C. Breitz, B. Dellsperger, O. Fast, P. Huyghe, W. Kentridge, C. Marclay, M. Ohanian, A. Sala, Aurélien Froment, Nicolas Provost, Javier Perez, Henri Foucault...
Chorégraphes: Gisèle Vienne, Maria Donata D'Urso, Lucinda Childs, Christian Rizzo, Trisha Brown...

Activités / CV

ENGLISH VERSION BELOW

Mes recherches et mes enseignements portent sur l’esthétique, l’analyse, la théorie et l’histoire des formes visuelles et sonores à partir de corpus diversifiés (différents cinémas – populaire, auteur, expérimental… – sur différentes périodes ; vidéo, clips, VR, et d’autres arts (musique, danse, photographie…). Trois ouvrages personnels témoignent de ma méthodologie : Penser et expérimenter le montage (2009) et Théorie du montage. Energie des images (2013) et par la suite Gestes contemporains du montage. Entre médium et performance, pour lequel j’analyse essentiellement un corpus d’installations vidéo, comparé à des œuvres de spectacles vivants et des graphic novel. Les recherches théoriques sur le montage se sont aussi développées avec la publication de Montage. Une anthologie (1913-2013) (HEAD et MAMCO, Genève, 2018) en tant que membre du comité scientifique du programme pluriannuel 2016-2018).

Sur les interactions danse/cinéma, outre plusieurs articles et chapitres d’ouvrages collectifs, j’ai codirigé (avec Caroline San Martin) : Chorégraphier le film. Gestes, cadre, montage, Mimesis, 2019.

 

J’ai organisé 7 colloques internationaux et 3 journées d’études (sur l’esthétique du cinéma, l’analyse de film, les cinémas indiens, les sons de l’exotisme, les questions d’exposition et muséales, la danse et le cinéma, le rituel et la danse) et co-fondé différents groupes de recherches qui m’ont permis de développer des axes de recherches nouveaux (les questions postcoloniales et décoloniales via Exotismes en champ-contrechamp) ou d’approfondir des champs d’expertise comme les cinémas indiens (avec le groupe du même nom) ou les études formelles (avec le CREAViS).

Présentation de chacun par ordre chronologique.

– Depuis 2012, Les Cinémas indiens premier groupe de recherche fondé avec Amandine D’Azevedo et Charles Tesson. Dans ce cadre nous avons mis en place une convention de partenariat avec l’université de Mumbai pour la Sorbonne Nouvelle dont la première collaboration a été le colloque In/dépendance des cinémas indiens regroupant outre les spécialistes que nous étions avec nos collègues de Mumbai des chercheurs internationaux sur ces corpus. Publication bilingue et sous une forme numérique afin de faciliter la diffusion de l’ouvrage internationalement.

– Depuis 2015, CREAViS (Centre de recherche en esthétique des arts visuels et sonores, Sorbonne Nouvelle et université Lyon 2) consacré à l’étude des formes visuelles et sonores (rapport figure/fond et formes du bruit notamment).

– Depuis 2018, Exotismes en champ-contrechamp : création, réception et circulation des figures de l’altérité dans le cinéma de fiction (universités Sorbonne Nouvelle, Montpellier 3, Rennes 2 et EHESS / CNRS-UMR Chine Corée Japon) Ce groupe de recherche est à la croisée de plusieurs approches disciplinaires : esthétique et analyses des formes, histoire des cinémas, histoire culturelle, études post-coloniales, décoloniales, visuelles. Depuis 4 ans, nous avons exploré divers allers-retours de l'exotisme dans le cinéma de fiction, de la Chine aux États-Unis en passant par l'Iran, l'Inde, Taïwan, le Japon, la Corée, le Maroc, ou la Russie soviétique – ce que nous nommons le champ-contrechamp entre regardant et regardé, entre un « nous » et les « autres ». Il s’agit de tenir ensemble les deux faces de l’exotisme : en analysant la production d’exotisme par le cinéma occidental et en s’intéressant à ce qui se passe dans ces sociétés dites “exotiques” quand elles reçoivent la vision d’elles-mêmes proposée par le cinéma occidental. Dans ce cadre plusieurs collaborations avec différentes archives internationales et l’université de Heidelberg (Allemagne) et de New York (USA). Dans le cadre de ces travaux j’ai particulièrement réfléchi à l’exotisme comme inventeur de formes visuelles comme sonores et ai présenté une synthèse de ces travaux au 11th International Convention of Asia Scholars (ICAS 11, Leiden, 2019). Nous avons également organisé un colloque international Les Sons de l’exotisme : bruits, musiques, paroles en novembre 2019 publié en 2022

– Depuis 2016, je développe une plateforme numérique bilingue (français/anglais) interactive en open source, Les cartes de l’analyse de film (en collaboration A. D’Azevedo, MCF à l’université de Montpellier 3 et le développeur Web E. Couton). Le pari de cette plateforme numérique bilingue (français-anglais) est d’expérimenter de nouvelles formes d’écriture de l’analyse de film interactive et non linéaire afin de transmettre et de partager les gestes de l’analyste en proposant un modèle innovant : des cartes heuristiques enrichies d’images fixes et en mouvement, d’extraits sonores et de textes (théoriques, critiques comme littéraires).

Ce projet me permet de présenter un autre aspect essentiel de mes recherches, la dimension recherche-création avec des essais audiovisuels sur la théorie énergétique du montage ou encore un montage réalisé pour le Centre national de la danse à partir de ses collections audiovisuelles (Le rituel est déjà commencé ? 2021, production CND).

Je codirige deux collections chez Mimesis : 1° « Formes filmiques » (9 titres parus entre 2017 et 2022). Cette collection vise à approfondir la réflexion sur les formes avec des corpus diversifiés, en s’intéressant à des problèmes méthodologiques, terminologiques ou en discutant d’aspect historiques et géo-esthétiques. Parmi les neuf ouvrages parus, plusieurs proposent des écrits et traductions en français d’auteurs étrangers (L. Mulvey, V. Burgin, F. Grafe, K. Sykora) comme des études de chercheurs francophones (jeunes et confirmés). 2° « cinémas en champ-contrechamp »  (2 titres parus en 2022 C. Bernasconi, Salam Cinéma ! Le cinéma iranien en France des années 1950 à aujourd’hui, et le collectif Les Sons de l’exotisme. Bruits, musiques, paroles) Cette collection entend développer les recherches sur les cinémas non européens notamment et peu étudiés en français, et traduire en français aussi des textes inédits de théoriciens et de créateurs de diverses langues.

Outre ces activités, j’ai également été commissaire d’une exposition de vidéos au centre d’art Transpalette de Bourges en 2011 (Déjouer l’espace).

 

My research and teaching focus on the aesthetics, analysis, theory and history of visual and sound forms from diverse and plural corpuses (different cinemas – popular, auteur, experimental … – over different periods; along with videos, music videos, VR, and other arts – music, dance, photography…). Three personal books show my methodology: Penser et expérimenter le montage [Thinking and Experimenting With Montage] (2009) and Théorie du montage. Energie des images [Theory of Montage. Energy of Images] (2013) and subsequently Gestes contemporains du montage. Entre médium et performance [Contemporary Gestures of Montage. Between Medium and Performance], for which I essentially analyze a corpus of video installations, compared to live performance works and graphic novels. The research on the theory of montage has been also developed with the publishing of Montage. An Anthology (1913–2013) – HEAD and MAMCO, Genève, 2018 – as a member of the scientific committee of the multi-year international program (2016–2018).

Regarding the relationship between cinema and dance, I have published several articles and chapters in edited books and I have co-edited (with Caroline San Martin): Chorégraphier le film. Gestes, cadre, montage, Mimesis, 2019.

 

I have organized 7 international conferences and 3 study days (on the aesthetics of cinema, analysis of film, Indian cinemas, sounds of exoticism in cinema, questions of museography and exhibition, dance and cinema, ritual and dance) and cofounded different research groups that have allowed me to develop new research axes (postcolonial and decolonial issues via ‘Exotismes en champ-contrechamp’) or to further investigate fields of expertise such as Indian cinemas (with the group of the same name) or formal studies (with CREAViS). 

Since 2012, Indian Cinemas, the first research group founded with Amandine D’Azevedo and Charles Tesson. We set up a partnership agreement with the University of Mumbai for the Sorbonne Nouvelle, whose first collaboration was the conference In/Dependence of Indian cinemas, bringing together, in addition to the specialists that we were with the faculties in Mumbai, international researchers on this corpus. We have published a bilingual and digital book, in order to facilitate the diffusion of the work internationally (In/dependence of Indian cinema. Cartography of forms, genres and regions, 2016, PSN).

Since 2015, CREAViS (Research Center for Aesthetics of Visual and Sound Arts, Sorbonne Nouvelle and University Lyon 2)  devoted to the study of visual and sound forms – figure/background relationship and forms of noise in particular.

Since 2018, Exoticisms in shot-countershot: creation, reception and circulation of figures of otherness in fiction cinema (Universities Sorbonne Nouvelle, Montpellier 3, Rennes 2 and EHESS/CNRS-UMR Chine Corée Japon). This research group is at the crossroads of several disciplinary approaches: aesthetics and analysis of forms, history of cinemas, cultural history, postcolonial, decolonial, visual studies. For the past four years, we have explored the exoticism of fictional cinema, from China to the United States, via Iran, India, Taiwan, Japan, Korea, Morocco, and Soviet Russia – what we call the shot-countershot between the viewer and the viewed, between ‘us’ and the ‘others’. It’s a question of holding together the two faces of exoticism: by analyzing the production of exoticism by Western cinema and by being interested in what happens in these so-called exotic societies when they receive the vision of themselves proposed by Western cinema. In this context, several collaborations with several international archives and the Universities of Heidelberg (Germany) and New York (USA). In this context I have particularly focused on exoticism as an inventor of visual and sound forms and presented a synthesis of this research at the 11th International Convention of Asia Scholars (ICAS 11, Leiden, 2019). We also organized an international colloquium Sounds of Exoticism: noises, music, speeches in November 2019, published in 2022 (Mimesis).

Since 2016, I have been developing a bilingual (French/English) interactive open source digital platform, Maps of Film Analysis (with A. D’Azevedo, MCF at the University of Montpellier 3 and a web developer E. Couton). The challenge of this bilingual (French-English) digital platform is to experiment with new forms of writing film analysis, interactive and non-linear. The aim is to transmit and share the analyst’s gestures by proposing an innovative model: heuristic maps enriched with still and moving images, sound extracts and texts (theoretical, critical and literary). These maps invite you to explore paths, intuitions, hesitations, conductive threads.

This project allows me to add another essential aspect of my research, the research-creation dimension with audiovisual essays on the energetic theory of montage or a montage made for the National Center of Dance (Paris) from its audiovisual collections (Le rituel est déjà commencé ? CND production, 2021).

Co-direction of two book series at Mimesis Publishing House:

1° ‘Film Forms’ –9 titles published between 2017 and 2022. This collection aims to deepen the reflection on forms with diversified corpuses, by focusing on methodological and terminological problems or by discussing historical and geo-aesthetic aspects. Among the nine books published, several offer writings and translations into French by foreign authors (L. Mulvey, V. Burgin, F. Grafe, K. Sykora) as well as studies by Francophones researchers.

2° ‘cinémas en champ-contrechamp’ – 2 titles published in 2022: C. Bernasconi, Salam Cinéma ! Le cinéma iranien en France des années 1950 à aujourd’hui, et le collectif Les Sons de l’exotisme. Bruits, musiques, paroles. This collection aims to develop research on non-European cinemas rarely studied in French, and to translate into French also unpublished texts by theorists and creators from various languages.


mise à jour le 6 février 2023


Dernier article paru en ligne

 Kung Food: Chorégraphier les gestes culinaires. Anthropology of Food, 15, 2021

Derniers livres parus

Les Sons de l'exotisme. Bruits, voix, musiques, Mimesis, 2022
Gestes contemporains du montage. Entre médium et performance, Naima, 2017.
Théorie du montage. Energie des images, Armand Colin 2nd édition, coll. cinéma, 2017
Théorie énergétique du montage
Energie, forces et fluides
Armand Colin, 2013
collection Recherches

Penser et Expérimenter le montage

Presses de la Sorbonne nouvelle-Paris 3
collection « Les Fondamentaux »

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire