Accueil >> Vie de campus >> Portraits

Insertion professionnelle, Vie étudiante, Diplômés

Portrait de Sophia Benkirane Ivara, étudiante en Licence 3 CAV, en alternance chez France TV

le 10 mai 2017

Sophia_B..jpg
  •  Sophia pouvez-vous vous présenter ?  

J’ai un parcours quelque peu atypique. Après avoir obtenu mon bac Scientifique, je me suis orientée vers un Diplôme Universitaire Technologique en information communication option publicité, à Besançon. Les stages que j’ai effectués (chez l’agence BETC puis dans la maison de production U-MAN FILMS) m’ont permis de comprendre que la publicité n’était finalement pas ma vocation. Grâce à eux, j’ai pu notamment rencontrer sur les tournages beaucoup de professionnels issus du secteur de l’audiovisuel, ce qui m’a donné envie de continuer dans cette voix.

J’ai alors décidé d’entamer une licence cinéma et audiovisuel à La Sorbonne Nouvelle, avec l’idée de trouver des stages sur des longs métrages pour compléter ma formation. C’est ainsi qu’en licence 2, j’ai été embauchée en tant que stagiaire sur le prochain film de Michel Hazanavicius, Le Redoutable, durant 3 mois. De la mise en scène à la décoration, j’ai pu mieux appréhender les différents corps de métier et peaufiner ainsi mon projet professionnel. Grâce à ce stage, j’ai eu la confirmation que je pourrais m’épanouir en travaillant sur les tournages, du côté de la mise en scène.

Cela ne m’a pas empêchée de répondre à une annonce de France télévision, qui recherchait un alternant pour travailler au service desacquisitions de la chaîne Outre-mer 1ere. Mon contrat a débuté en octobre et se finit en septembre. Cela fait donc bientôt 8 mois que je travaille ici, et je ne vois pas le temps passer !

  •  Vous étiez en contrat de professionnalisation  cette année chez France Télévisions quelles étaient vos missions ?

Je travaille avec les acheteurs de films, téléfilms et séries pour la chaîne 1ere (diffusée dans les DOMTOM). Je m’occupe de récupérer le matériel promotionnel (photos, vidéos, interviews, résumés…) des programmes qu’ils achètent. Ces éléments sont destinés au service communication, pour qu’il puisse les promouvoir. Pour cela, je suis donc en contact avec les distributeurs européens ou internationaux (Warner, Disney, Studio Canal…). Si certains éléments viennent à manquer, je peux éventuellement proposer des solutions pour en fabriquer. Par exemple, il est possible de réaliser des interviews filmées avec les acteurs, ou producteurs du programme. Ce fut notamment le cas avec l'acteur Cuba Gooding pour la série évènement American Crime Story que nous avons acquise en ce début d’année scolaire.

De plus, je suis aussi souvent amenée à regarder des programmes pour aider les acheteurs dans leurs choix, en réalisant des fiches de lecture et en leur donnant mon avis. Je les soutiens aussi dans leurs négociations avec les distributeurs, en les aidant à rechercher les audiences de chaque programme.

Je peux aussi visionner certains programmes pour établir leur classification, et aider ainsi le directeur de la programmation à choisir leur case de diffusion. Lorsque j'ai un peu de temps, je réalise aussi des veilles sur les audiences, les nouveaux programmes, les actualités audiovisuelles, ou encore les innovations technologiques et numériques.

  •  Quels bénéfices retirez-vous de cette expérience ?

J’ai pu dans un premier temps me familiariser avec le milieu audiovisuel. En effet, je travaille au sein d’une structure dans laquelle se trouve différents corps de métiers (techniciens, rédacteurs, directeurs artistiques…). Cela a constitué un réel atout pour saisir leur fonction au sein du groupe et leurs défis quotidiens.

J’ai aussi pu améliorer mon sens du relationnel, étant constamment en contact avec des tierces personnes. Aussi, être immergée au sein d’une chaîne telle que la 1 ere (chaîne leader ultramarine) m’a permis de mieux comprendre le fonctionnement interne d’une chaîne tv, et les relations qu’elle entretient avec le cinéma. J’ai pu être au cœur de l’actualité télévisuelle, mais aussi cinématographique grâce aux projections privées auxquelles j’ai été conviée. Mon environnement de travail a aussi été propice à mon épanouissement personnel, avec des collaborateurs passionnants, toujours enclins à débattre sur l’actualité.  

  •  Avez-vous un conseil à donner aux étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ?

Je pense qu’il faut éviter au maximum l’inactivité, et multiplier autant que possible les stages, projets et expériences. Il faut garder à l’esprit que toutes les occasions sont bonnes à prendre, même si ce n’est pas ce à quoi vous vous attendiez au départ. Se constituer un réseau qui nous ressemble me parait aussi primordial. Il faut savoir s’entourer des bonnes personnes, celles qui nous motivent, inspirent et nous tirent vers le haut. On n’y arrive rarement seul.

  •  Quels sont vos projets ?

Après ces cinq années d’études supérieures, j’aimerais maintenant entrer pleinement dans le monde professionnel. J’ai pour projet de travailler sur les tournages dans la mise en scène après mon alternance, afin d’obtenir mon statut d’intermittente, et en parallèle développer mes propres projets de fiction. Je suis actuellement en train d’écrire un scénario de long métrage.


Type :
Portrait
Contact :
Brigitte CHOTEL

mise à jour le 18 mai 2017