Accueil >> Recherche >> Le doctorat

Cinéma et Audiovisuel

CREAViS (Centre de Recherche en Esthétique des Arts visuels et sonores)

Responsable(s)


Teresa Castro (MCF, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)
Térésa Faucon (MCF HDR, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)
Evgenia Giannouri (MCF, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)
Dario Marchiori (MCF, Université Louis Lumière Lyon 2)
Emmanuel Siety (MCF, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)

IRCAV (Université Sorbonne Nouvelle) et Passages XX-XXI (Université Lumière Lyon 2)

Objectifs

Créé en 2015, le CREAViS s'inscrit dans l'actualité de la recherche en Esthétique, en explorant l'horizon contemporain de la pensée sur l'art tout en donnant une place fondamentale à l'analyse et à l'étude des oeuvres. Fondé et dirigé par des enseignants-chercheurs en études cinématographiques, le Centre de Recherche en Esthétique des arts Visuels et Sonores considère le cinéma comme le foyer d'une pensée des arts et des images qu'il concourt à élargir, à infléchir, à réinterpréter.

Le CREAViS réunit une fois par mois des chercheurs confirmés et des jeunes chercheurs à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA). Depuis sa fondation, le Centre a conduit des séminaires:
- sur la notion de « forme filmique » et ses enjeux (2015-2016) ;
- sur des questions de nomenclature et d’historicité des formes (2016-2017) ;
- sur le rapport entre figure et fond d’un point de vue visuel aussi bien que sonore (2017-2018; journée d’études en 2018) ;
- sur un éventail de questions posées par l’esthétique contemporaine, en études cinématographiques et au-delà, en dialogue avec des auteurs invités (2018-2019).

Deux publications à l’initiative du CREAViS sont prévues pour l’année 2020 :
- Cartographie des formes filmiques (Mimésis France);
- La relation entre figure et fond au cinéma (revue Théorème, PSN).

Contenu


[PDF - 116 Ko]
Année 2019-2020

Penser avec les mains :
Comment concevoir l’articulation création/recherche ?


Le séminaire du CREAViS se propose cette année de réfléchir sur l’articulation entre création et recherche. Dans les dernières années, cette articulation a produit la notion de « recherche- création », dont il conviendra d’étudier la pertinence et la productivité, en commençant par s’intéresser à ses usages actuels, pour élargir ensuite le regard à son historicité plurielle. Des cinéastes nous ont en effet habitués à l’idée qu’on puisse « penser avec les mains » (Jean-Luc Godard d’après Denis de Rougemont); des chercheurs nous ont proposé des notions à cheval entre recherche et création, par exemple celle d’« étude visuelle » (Nicole Brenez), d’autres, en particulier dans le monde anglophone, ont adopté le terme de « video-essay ». Du double exercice de créer et de mettre des mots sur le geste de création, naissent des figures comme l’artiste qui théorise et le théoricien qui met la main à la pâte.

La recherche-création se base sur une synergie entre deux pratiques et deux domaines, y compris institutionnels, qu’il est possible d’agencer selon différentes priorités: chercheur-créateur ou créateur-chercheur, la recherche associée à la création ne répond pas à une définition univoque et les programmes existants entraînent des variantes parfois considérables à l’échelle nationale ou internationale. De plus, la compétition entre les « formations » peut pousser à la nécessité de se distinguer, par des stratégies d’affichage ou bien par une véritable idée novatrice de la recherche- création. Parmi les expressions que l’on retrouve dans la présentation des projets de recherche- création, on peut citer à titre d’exemple: « Former des créateurs à la recherche », associer à la démarche de création une « dimension spéculative », « stimuler les échanges » entre chercheurs académiques, non-académiques et créateurs. Dès lors, si le champ de la recherche-création est en train de se définir d’un point de vue institutionnel (nous ferons particulièrement attention cette année aux dispositifs contemporains dédiés à la recherche-création), peut-on concevoir des objets procédant de la recherche-création sans pourtant que leurs auteurs s’en réclament ?

Du point de vue de la nature, de l’usage et de la circulation des œuvres, on peut s’interroger sur ce que produit le chercheur-créateur. Est-ce un travail de diplôme ? Cela a-t-il vocation à être diffusé en salle de cours, en ligne, exposé dans un centre d’art (et vendu, potentiellement) ? Est- ce que l’œuvre a une finalité didactique, peut-elle être reconnue comme un travail de recherche, et sous quelles conditions ? Et plus largement, la recherche-création a-t-elle vocation à s’inscrire dans un contexte de formation, en amont et en aval de la pratique du chercheur-créateur, autrement dit : est-il possible de former celui-ci, et sera-t-il possible d’utiliser son œuvre pour l’enseignement et la transmission des savoirs ? Quelles questions d’ordre méthodologique se posent pour ces pratiques et pour les formations diplômantes qui s’en inspirent et qui les structurent d’un point de vue institutionnel ? Autrement dit, comment se déroule concrètement une recherche dont l’enquête assume aussi une forme artistique (forme qui n’illustre pas seulement des « problèmes », pour ainsi dire, mais les examine, ou les construit) ? Et finalement, à quoi la recherche-création peut-elle être utile pour les études cinématographiques ? Ou inversement, en quoi permet-elle de redéfinir les études cinématographiques, en déplaçant ses limites? Ces questions méthodologiques ont souvent été au cœur des interrogations du CREAViS.
 

Programme 2019-2020 [PDF - 116 Ko]

. 18 novembre 2019
Barbara Turquier
et Clément Schneider (SACRe)

. 9 décembre 2019
Frédéric Sojcher (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, réalisateur)

. 20 janvier 2020
Erik Bullot (théoricien, artiste)

Horaires

Les séances ont lieu le lundi de 9h à 12h en salle Fabri de Peiresc à l’Institut national d'histoire de l'art (2, rue Vivienne 75002 Paris).


mise à jour le 18 mars 2020


Renseignements :

IRCAV - Institut de recherche sur le cinéma et l'audiovisuel - EA 185
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A113

4, rue des Irlandais

75005 PARIS

Mél.
Sur Internet
 
ED 267 - Arts & Médias
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A007

4, rue des irlandais

75005 PARIS

Tél. : 01-87-27-29-40
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours