[IMPORTANT]

  • Le 18 décembre 2018
Chères et chers collègues,
Chères étudiantes, chers étudiants,


Le blocage qui mine l’université depuis le 4 décembre m’a obligé, après avoir consulté les représentants de listes, à reporter les élections aux conseils centraux et les élections professionnelles locales qui devaient se tenir les 5 et 6 de ce mois.

La Sorbonne Nouvelle se trouve de la sorte dans une situation complexe : le mandat des conseils centraux et des instances représentatives doit être prolongé, dans l’attente du vote par le Conseil d’administration d’un nouveau calendrier électoral.

Conformément au Code de l’éducation, mon mandat de Président prend fin aujourd’hui même, puisque j’ai été élu le 19 décembre 2014.

Au vu de la situation actuelle, je n’ai pas jugé bon de briguer la fonction d’administrateur provisoire. J’espère que cela contribuera à clarifier la situation.

Un.e administrateur.trice provisoire extérieur.e à l’université sera désigné.e prochainement par le Recteur.

Je demeure un élu du Conseil d’administration jusqu’à l’installation du nouveau Conseil, qui aura la charge d’élire la prochaine Présidente ou le prochain Président. Je forme simplement le vœu qu’un véritable projet d’avenir pour la Sorbonne Nouvelle émerge d’ici là.

Je vous remercie toutes et tous chaleureusement pour les 4 années de travail en commun au service de l’université.

Je vous souhaite bon courage, et, par avance, vous adresse tous mes vœux pour la nouvelle année.

Très cordialement,
Carle BONAFOUS-MURAT


Lire aussi :


PORTRAIT


Marguerite de Rodellec, diplômée de la Licence ACE, co-fondatrice du site FORWARD


Lire le portrait

mise à jour le 18 décembre 2018