Accueil >> Université >> Gouvernance

Vice-présidence chargée du dialogue social et développement durable

Depuis son passage aux responsabilités et compétences élargies, l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 a développé une politique des personnels ambitieuse, qui s’est traduite notamment par la mise en place d’une direction des ressources humaines organisée en deux pôles (personnels enseignants et personnels BIATS) ainsi que la création d’une vice-présidence spécifiquement dédiée à ces questions, et s’est attachée à consolider le dialogue social à travers les instances réglementaires que sont le CT et le CHSCT.
 

Missions

  • Engager une réflexion sur le temps de travail
La question du temps de travail à l’université, toutes catégories de personnels confondues, est un des enjeux majeurs de notre université pour les prochaines années. La Vice-présidente propose un groupe de travail réunissant des enseignants-chercheurs, des personnels administratifs et des étudiants, qui devra formuler de premières préconisations avant la fin de l’année civile 2015. Ce dossier intègrera notamment des questions telles que le calendrier universitaire, les rythmes de travail et leur intensité à certaines périodes de l’année, la simplification administrative, ou les possibilités de travail dématérialisé pour celles et ceux qui le souhaitent et lorsque les besoins du service l’autorisent. Une révision du référentiel d’équivalences horaires sera conduite sous sa direction afin de mieux évaluer un certain nombre de tâches, en tenant compte des évolutions récentes qu’a connues l’université. La réflexion, respectueuse du statut des enseignants-chercheurs, devra permettre d’aboutir à un meilleur équilibre entre les missions de recherche et  d’enseignement.

  • Consolider les différentes modalités du dialogue à l’université
Elle est l’interlocuteur privilégié des organisations représentatives de l’université, et doit à ce titre participer en tant que de besoin au Comité Technique, au CHSCT, à la Commission des Emplois de l’Etablissement et au Conseil d’administration de l’université. Il conduit les travaux du groupe sur les risques psycho-sociaux et veillerez à mettre en œuvre rapidement les préconisations de ce dernier en matière d’amélioration des conditions de travail. Aux côtés du Vice-président en charge des finances, elle participe aux dialogues de gestion avec l’ensemble des composantes et services de l’établissement, en s'appuyant notamment sur la lettre d’orientation budgétaire élaborée à chaque nouvel exercice, afin que le lien entre les objectifs collectifs que se fixe l’établissement et les réalisations des composantes et des services soit clairement établi. Avec la présidente de la Commission des emplois de l’établissement (CEE), elle élabore une cartographie pluriannuelle des emplois de l’université.
 
  • Accompagner les carrières des personnels
Concernant les possibilités d’évolution de carrières à l’université, elle propose des mesures susceptibles  de contribuer à la résorption de la précarité, et veille à améliorer l’information relative aux concours internes et externes ouverts aux personnels, notamment les personnels en contrat à durée déterminée. Elle entre en contact avec ses homologues des établissements de Sorbonne Paris Cité afin de réfléchir à la mise en place d’une bourse aux emplois coordonnée pour l’ensemble de ces personnels. L’accompagnement des carrières, en termes de promotion et de mobilité, suppose par ailleurs de réfléchir à l’offre de formation que l’université peut fournir dans le cadre de sa politique des ressources humaines, ainsi qu’aux conseils et orientations en matière de compétences proposés par le service de la formation continue à celles et ceux qui le souhaitent. En s'appuyant sur l’offre de formation pédagogique de l’université, elle étudie les possibilités de formation individualisée aussi bien pour les enseignants-chercheurs que les personnels administratifs, et ceci tout au long de leur carrière.
 

mise à jour le 3 octobre 2019