Accueil >> Espaces dédiés >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

Jean Paul SERMAIN

Corps :
PREM - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Coordonnées :
61, rue Meslay, 75003 PARIS
Téléphone :
06 45 87 00 15
Mél :
Jean-Paul.Sermain@univ-paris3.fr
Structure(s) de rattachement :
FIRL - Formes et Idées de la Renaissance aux Lumières - EA 174
ED 120 - Littérature française et comparée
Département : Littérature et Linguistique Françaises et Latines (LLFL)

Discipline(s) enseignée(s)

Littérature française du 18e siècle, poétique des genres, histoire des idées rhétoriques

Fonction(s)

Professeur de littérature française du XVIIIe siècle
Directeur de l'EA 174, Formes et idées de la Renaissance aux Lumières
Responsable pédagogique du master européen "études françaises et francophones"

Thèmes de recherche

Domaines de recherche : Littératures du 18e siècle, écritures féminines, Perrault et le contes de fées, nouvelles fantastiques, les Mille et une nuits du 18e siècle à nos jours et le conte oriental, Don Quichotte du 17e siècle à nos jours, littérature pour la jeunesse, le roman (formes, genres, morale et politique), le couple et l’amour dans la comédie et le drame (17e-20e), théâtre de Marivaux et les genres dramatiques des 17e-19e siècles, Diderot, Prévost, Voltaire.
La poétique des genres, l'histoire des théories rhétoriques, la notion de texte classique.


Activités / CV

Sélection de 5 publications

  • Rhétorique et roman au dix-huitième siècle : l'exemple de Prévost et de Marivaux (1728-1742), Oxford, Voltaire Foundation, 1985. (rééd. 1999)
  • Métafictions 1670-1730. La réflexivité dans la littérature, Paris, Champion, 2002.
  • Le conte de fées du classicisme aux lumières, Paris, Desjonquères, 2005
  • Le Roman jusqu'à la Révolution, Paris, PUF, 2011
  • Marivaux et la mise en scène, Paris, Desjonquères, 2013

Informations complémentaires


Curriculum vitae
SERMAIN
Jean-Paul
Date et lieu de naissance: Boulogne (92) le 18 février 1951
Nationalité: française
Situation de famille: veuf, remarié, deux enfants
Adresse: 61 rue Meslay, 75 003 Paris
tel : 01 42 72 65 29
06 45 87 00 15
courriel : jean-paul.sermain@wanadoo.fr
adresse professionnelle : Université de Paris III-Sorbonne nouvelle
Littérature française, bureau 433
17 rue de Santeuil
75 231 Paris cedex 05
tél : 01 45 87 41 37
fax : 01 45 87 42 79
Etudes universitaires et titres académiques:
1968: baccalauréat
1968-1971: classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand, Paris
1971: intégration à l'Ecole Normale Supérieure (rang 10è)
1971: licence de lettres à la Sorbonne
1972: Maîtrise sur le temps dans les romans de Michel Butor, université de Paris VIII Vincennes, direction G. Raillard
1973: agrégation de lettres modernes (rang 24è)
Juin 1982: Doctorat de 3è cycle: "Rhétorique et roman au XVIIIè siècle. L'exemple de Prévost et de Marivaux (1728-1742)", Université de Paris X, directeur: J.-L. Lecercle (mention TB). (jury: M. Lecercle, Zuber et Sgard)
Doctorat d'Etat: "Le leurre et la fable. La poétique négative du roman des Lumières", 30 juin 1992, Université de Grenoble III, directeur Jean Sgard (mention très honorable ). Jury : M. Coulet, Démoris, Gilot, Hamon, Sgard.
Langues lues et parlées: anglais, allemand, italie
2
Fonctions:
1977-1982: professeur au collège de Charenton-le-Pont
1983-1989 : assistant de littérature française à l'université Aix-Marseille 1
1989-1995 : maître de conférences à l'université Aix-Marseille 1
1995-1998: chaire de littérature française dans le contexte européen, Universität des Saarlandes
1998- : professeur de littérature fançaise à l'université de Paris III Sorbonne nouvelle


Liste des publications
Ouvrages personnels
1) Rhétorique et roman au XVIIIè siècle. L'exemple de Prévost et de Marivaux (1728-1742), Oxford, 1985, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 233. (Comptes-rendus: French Studies, IX, 1986, p. 335-6; D.J. Culpin; Modern Language Review, LXXXII (1987), p. 477, R.A. Francis; Dix-huitième siècle, n° 19, 1987, R. Trousson; Rivista di letterature moderne e comparate XL (2) 1987, A. Principato, 187-191). Réédition augmentée : Voltaire Foundation, « collection VIF », 1999
2) Cervantès, Don Quichotte, éditions Ellipse Paris, 1998, 192 p
3) Le Singe de Don Quichotte, Marivaux, Cervantes et le roman postcritique, Oxford, Studies on Voltaire, 1999, n° 368
4) Marivaux, Journaux, Atlande, Paris, 2001
5) Métafictions 1670-1730, la réflexivité dans la littérature d'imagination, Paris, Champion, 2002
6) Le conte de fées du classicisme aux lumières, Paris, Desjonquères, 2005
Ce livre a obtenu le prix « Eve Delcroix » de l’Académie Française
7) Les Mille et une nuits entre Orient et Occident, Paris, Desjonquères, 2009
8) Le Roman jusqu’à la Révolution française, Paris, PUF, 2011
9) Marivaux et la mise en scène, Paris, Desjonquères, 2013
Ouvrages collectifs
1) Une expérience rhétorique, L'éloquence de la révolution, textes réunis par E. Négrel et J.-P. Sermain, Oxford, SVEC, 2002.2
2) Les Romans expérimentaux de Prévost après 1740, éd. E. Leborgne et J.-P. Sermain, Louvain, Paris, Dudley, Peeters, 2003 (rédaction d’une postface et d’un article)
3) D’une gaîté ingénieuse, l’Histoire de Gil Blas, roman de Lesage, éd. B. Didier et J.-P. Sermain, Louvain, Paris, Dudley, 2004
4) Cleveland de Prévost, l’épopée du 18e siècle, Paris, Desjonquères, 2006 (rédaction d’une préface)
5) Pierre « Emile » Fontanier, La rhétorique ou les figures de la Révolution à la Restauration, textes rassemblés et publiés sous la direction de Françoise Douay et Jean-Paul Sermain, Les presses de l’Université Laval, 2007 (rédaction d’une préface et de deux contributions). Réédition prévue aux éditions Hermann
6) L’Evénement climatique et ses représentations (XVIIe-XIXe siècles), histoire, littérature, musique, peinture, E. Le Roy Ladurie, J. Berchtold, J.-P. Sermain éd., Paris, Desjonquères, 2007
7) (avec Aurélia Gaillard) Féeries, n° 7, « Le Conte et la fable », 2010
8) La Partie et le tout, La composition du roman de l’âge baroque au tournant des Lumières, éd. M. Escola, J. Herman, L. Omacini, P. Pelckmans, J.-P. Sermain, Peeters, Paris/Louvain/Walpole, 2011, 705 p. (une préface, deux introductions, un article)
9) Canicules et froids extrêmes, éd. J. Berchtold, E. Le Roy Ladurie, J.-P. Sermain, A. Vasak, Paris, Hermann, 2012
Éditions:
1) La critique du roman dans le Pour et Contre, t. 7 des Oeuvres de Prévost, PU de Grenoble, 1985, p. 469-525
2) Gamaches, Les Agréments du langage réduits à leurs principes, Paris, éd. des Cendres, 1992, éd.et introduction JP. Sermain, "Le sens de la repartie"
4) La Morlière, Angola, éd. Desjonquères, Paris, 1993
3) Marivaux, Le jeu de l'amour et du hasard, Folio-théâtre, 1994
4) Les Mille et une nuits, trad. Antoine Galland, GF, 2004, trois volumes (introduction, notices, bibliographie, dossiers)

 Articles.
Chapitres d’ouvrages collectifs
6
1) "Amour, bonheur, pouvoir, le partage d'Arlequin dans le théâtre de Marivaux", in Le valet passé maître : Arlequin et Figaro, Paris, Ellipses, 1978
2) "Le Télémaque de Fénelon ou la poésie du symbole", in Estetica e arte, Le concezioni dei "moderni", Bologna 1991, p. 77-106
3) "La rhétorique à l'horizon de la lecture: l'herméneutique littéraire en France au XVIIIè siècle", in Rhetorik zwischen den Wissenschaften, G. Ueding Hg., Tübingen, 1991, p. 271-280
4) "Diderot et l'éloquence religieuse", in Festchrift J. Dyck, Frommann-Holzboog, Stuttgart, 1995, p. 283-290
5) "Le code du bon goût (1725-1750)", chapitre 10 de l'Histoire de la rhétorique dans l'Europe moderne (1450-1950), sous la direction de Marc Fumaroli, PUF, 1999, p. 879-944
6) "La culture de la langue aux 17è et 18è siècles, une introduction", Die französische Kultur - interdisziplinäre Annähungen, Saarbrücken, 1999, p.71-106
7) "L'humour de Prévost", in L'Abbé Prévost au tournant du siècle, présenté par F. A. Francis et J. Mainil, SVEC, 2000:11, p. 141-156
8) « Gil Blas et le roman en 1715 », « le costume » et « le théâtre » in Les Bons contes et les bons mots de Gil Blas, Groupe Hubert de Phalèse, 2002
9) "Une lumière d'arrière saison : Casanova et la langue française", in Metamorfosi dei Lumi, Allessandria, 2001, p. 91-110
10) « La Nouvelle Héloïse ou l’invention du roman poème », Mélanges Lecercle, Paris, Champion, 2002, p. 227-240
11) « Voltaire, orateur philosophe : les choix rhétoriques du Traité sur la tolérance », Mélanges Schlobach, Paris, Champion, 2003, p. 11-25
12) « La rhétorique dans l’histoire culturelle, la pensée et les textes littéraires du 18e siècle », dans J. Mallinson éd., The Eigteenth Century now : boudaries and perspectives, SVEC 2005 : 10, p. 271-280
13) « Le conte de fées classique et le Moyen Age (1690-1712) » dans P. D. Grint, Medievalism and manière gothique in Enlightenment France, SVEC 2006 :10, p. 68-85
14) « Voltaire et Le Paradoxe de la tolérance », La Mémoire des guerres de religion II, éd. J. Berchtold et M.-M. Fragonard, Genève, Droz, 2009, p. 59-78
15) « Avant propos » et « Leçons de sémiotique littéraire : en relisant l’oeuvre d’Henri Lafon », Espaces, objets du roman au XVIIIe siècle. Hommage à Henri Lafon, éd. J. Berchtold, PSN, 2009, p. 13-19 et 19-31
16) « Omnia vincit Amor. Le rôle du Baron dans La Surprise de l’amour », dans Marivaux, jeux et surprises de l’amour, Paris/Oxford, PUPS, Voltaire Foundation, 2009 p. 73-86
17) « Jeanne-Marie Leprince de Beaumont », Célébrations nationales, 2010, p. 74-75
18) « Don Quichotte, le double miroir », Lectures : Fiction et imaginaire, Hommages à Joëlle Gleize, 2011, p. 26-32
19) « Le roman historique avant la lettre, des Lumières au romantisme », La Portée de l’histoire, Mélanges offerts à Marc Dambre, éd. J. Guérin et A. Schaffner, Roman 20-50, Villeneuve d’Ascq, 2011
20) «La place du nourrisson » dans Éduquer selon la nature, 16 études sur Emile de Rousseau, éd. C. Habib, Paris, Desjonquères, 2012, p. 17-25
21) « Lesage et la poétique du roman au début du XVIIIe siècle », dans (Re)lire Lesage, éd. C. Bahier-Porte, Publications de l’université de Saint Etienne, 2012, p. 49-56
22) « La mort de Julie », dans Penser l’homme, éd. C. Habib et P. Manent, Paris, classiques Garnier, 2013, p. 129-141
23) « Les Lettres persanes ou les promesses d’un titre », dans Les Lettres persanes de
7
Montesquieu, éd. C. Martin, Paris, PUPS, 2013, p. 59-69
Articles dans des revues internationales
24) "Les trois figures du dialogisme dans Manon Lescaut", Saggi e ricerche di letteratura francese, vol 24, 1985, p. 373-401
25) "Plans d'énonciation et formes narratives : l'inscription du dialogue dans Manon Lescaut", Il Confronto letterario, II (n° 6), nov. 1986, p. 421-443
26) "La part du diable: la rhétorique et ses enjeux pendant la Révolution française", Il Confronto letterario, VI, n° 11, 1989, p. 95-113
27) "La parodie et après? Marivaux et l'écriture du désenchantement", Rivista di Letterature moderne e comparate, XLV, n° 4, octobre-décembre 1992, p. 347-358
28) "Rhétorique et politique dans la seconde moitié du XVIIè siècle, le modèle français", Rhetorik, 10, 1992, p. 1-15
29) "État présent de la recherche rhétorique en France, 1994", Françoise Douay, J.-P. Sermain, Rhetorik 14, 1995, p. 95-109
30) "Rhétorique et enseignement de la littérature", Les Cahiers de Varsovie, n° 25, 1998, p. 27-32
31) "Marmontel et la réforme de la rhétorique", Mémorable Marmontel, CRIN 35, 1999, Amsterdam, p. 175-174
32) « Lieu commun et histoire litttéraire : le modèle du courtisan chez Diderot, Laclos et Beaumarchais », Rivista di Letterature moderne e comparate, LVII, 3, 2004, p. 323-343
33) « Méduse marionnette. La Vie de Marianne de Marivaux (2728-1741) et l’héritage de Don Quichotte », Études françaises 42, 1, 2006, p. 112-125
34) « La fin de Don Quichotte, une troublante leçon pour les romanciers français du XVIIIe siècle (Marivaux, Rousseau, Diderot, Laclos) », Mélanges de la Casa de Velasquez, Cervantes y Francia, 37, 2, 2007, p. 52-60
35) -« “Griselidis” de Perrault, l’anti Baudelaire », Cahiers parisiens, The university of Chicago in Paris, 2008, p. 209-216
36) « Les contes de fées d’Antoine Galland : une oeuvre métissée », Romanic Review, 99 (n°3-4), may nov 2008, p. 349-362
37) « Cinq leçons d’humanité », Monthly Review of Philosophy and Culture, 434, 2010, p. 35-45
38) “Regards furtifs sur la fiction (1646-1754): Chapelain, Huet, Galland, Marivaux, Perrault, Prévost”, Etudes françaises, 49, 1, 2013, p. 13-22
Articles de revues françaises
39) "L'art du lieu commun chez Marivaux: l'opposition "res" et "verba" dans la Vie de Marianne", R.H.L.F., vol. 84 (n° 6), 1984, p. 891-900
40) "L'Histoire d'une Grecque Moderne de Prévost: une rhétorique de l'exemple", Dix-huitième siècle, n° 16, 1984, p. 357-367
41) « ‘L'Éloge de Richardson’ et ‘l'Avis’ de Renoncour en tête de l'Histoire du chevalier des Grieux et de Manon Lescaut », Cahiers Prévost d'Exiles 1, 1984, p. 85-98
42) "Dialogue et supposition chez E.S. de Gamaches", Histoire, épistémologie, langage, t. 8, fasc. II, 1986, Histoire des conceptions de l'énonciation, p. 121-133
43) "La bibliothèque de l'abbé Prévost (1728-1742): le genre romanesque entre la poétique et l'histoire", OEuvres et Critiques, vol XII (n° 1), 1987, p. 151-158
8
44) "Ceci n'est pas une figure", Archives et documents de la société d'Histoire et d'épistémologie des sciences du langage (SHESL), seconde série n° 1, 1989, p. 37-44
45) "Les Illustres Françaises: le roman et ses doubles", Op. cit., novembre 1992, p. 97-103
46) "La donne des femmes dans le jeu de l'amour et du mariage", École des Lettres, II, n° 8, 1996-1997
47) "Le dispositif du transfert dans le théâtre de Marivaux » Op. cit., n° 7, 1996
48) "Pourquoi riez-vous? La question du Paysan parvenu", Revue Marivaux 6, 1997 p. 209-229
49) "Figures du sens", Morale et fiction aux 17è et 18è siècles, Revue des Sciences humaines, n° 254, 1999/2, p. 13-22
50) "La mortale de la sensibilité dans Le Spectateur français : une invention méconnue de Marivaux", Méthode 1, 2001, p. 165-173
51) "Désir d'écriture et amour de soi dans les Journaux de Marivaux", Littératures n° 45, automne 2001, p. 95-104
52) "Amour et solitude dans les Journaux de Marivaux", Revue Marivaux en ligne, automne 2001
53) "Horrible et risible : les voies de la transgression dans le conte de fées classique et la littérature des Lumières", Humoresques 14, 2001, p. 149-164
54) "Conversation et écriture chez Mme de Staël", Cahiers Staëliens, n° 52, 2001, p. 75-94
55) « Gil Blas et la morale du conte », Méthode ! n ° 3, 2002, p. 157-164
56) « La face cachée du conte : le recueil et l’encadrement », Fééries n° 1, 2003, p. 11-25
57) « Les Lumières et le croisement des langues », Cahiers d’études hongroises, n° 11, 2003, p. 69-78
58) « Les modèles classiques : aux origines d’une ambiguïté et de ses effets », XVIIe siècle, avril 2004, n° 253, 56, 2, p. 173-182
59) « La conscience du temps dans Le Mariage de Figaro », RHLF, 104, 3, 2004, p. 621-636
60) « Bêtise et amour dans les contes de fées de Perrault à Leprince de Beaumont », Littérales 34-35, 2004, p. 347-366
61) « Le corps étranger dans le théâtre de Marivaux : une dramaturgie de la présence », XVIIIe siècle, n° 38, 2005, p. 541-552
62) « L’objet-trope dans le conte de fées de Perrault et de Galland », Lumières n° 5, 2005, p. 131-142
63) « Le ‘marivaudage’, essai de définition dramaturgique », Coulisses 34, 2006 , p. 107-122
64) « Le fantasme de l’absolutisme dans le conte de fées du XVIIIe siècle (Fénelon, Galland, Crébillon, Diderot, Beckford), Féeries n° 3, 2006, p. 75-86
65) « La figure du courtisan et les modes de la réflexion politique dans Le Mariage de Figaro », Revue d’Histoire du théâtre, 2007, 1, p. 15-28
66) « Mémoires de la vie de Henriette-Sylvie de Molière : un point de vue féminin sur le mot d’esprit dans les années 1670 », Littératures classiques 61, 2007, p. 117-129
67) « Dans quel sens Les Mille et une nuits et les féeries classiques sont-elles “comiques” ?» Féeries 5, 2008, p. 25-31
68) « Une révolution dans l’expression verbale des émotions : L’Art de parler de Bernard Lamy (1675-1688) », Littératures classiques 68, été 2009, « Les émotions publiques et leurs langages à l’âge classique », p. 203-210
69) « ‘Faut jouir’, Marivaux et l’air du temps », Méthodes 16, automne 2009, p. 191-195
9
70) « ‘Vous êtes burlesque’, Le personnage d’Hortensieus dans La Seconde Surprise de l’amour », Coulisses 40, 2010, p. 57-64
71) « Les Aventures de Télémaque : un titre programme », Littératures classiques n° 70, hiver 2010, « Fénelon, Les Aventures de Télémaque », p. 147-154
72) « 1984 d’Orwell et la question de la langue à la lumière des utopies classiques », Europe 89 année, n° 985, mai 2011, p. 206-216
73) « A la casse ! L’héritage du roman au XVIIe siècle, de Perrault à Cervantès », Littératures classiques « Penser l’héritage à l’âge classique », n° 75, 2011, p. 89-93
74) « Troubles beautés », Transitions, 31-12-2011
75) « La Belle et la Bête en famille. Cousinages historiques et poétiques », Féeries, n° 8, 2011, p. 21-34
76) « Dialogisme et littérature », dans Retour à Bakhtine, Essais de lecture bakhtinienne, éd. M. Hersant et C. Liarouzos, Textuel n° 69, 2012, p. 171-176
77) « Frivoles et bizarres. Les fictions de Perrault, de Sade et de Potocki aux frontières du XVIIIe siècle », Littérature, 169, mars 2013, p. 58-66.
Actes de colloques internationaux
78) "Le discours libertin vu par Marivaux: une dénaturation du signe", in Eros philosophe. Discours libertins des Lumières, éd. par F. Moureau et A.M. Rieu, Paris, H. Champion, 1984, p. 137-147
79) "Comment réussir auprès du Prince? Une image du pouvoir absolutiste à la mort de Colbert: le Césarion de Saint-Réal", in De la mort de Colbert à la Révocation de l'Edit de Nantes: un monde nouveau?, 14è colloque du CMR 17, Marseille, 1984, p. 123-130
80) "Insinuatio, circumstantia, visio et actio: l'itinéraire rhétorique du Chapitre III, 4, 'De la diversion'", in Rhétorique de Montaigne, Paris, 1985, p. 123-139.
81) "Saint-Lambert, des saisons aux Saisons: le miroir de la poétique", Cahiers Roucher-André Chénier, n° 6, 1986, p. 105-129
82) "Raison et Révolution: le problème de l'éloquence politique", in Les Idéologues. Sémiotique, théories et politiques linguistiques pendant la Révolution française, W. Busse et J. Trabant eds., Amsterdam/Philadelphia, 1986, p. 147-165
83) "Les avatars de l'art de bien dire au tournant du XVIIè siècle (1685-1720),", in Zur Geschichte von Buch und Leser im Frankreich des Ancien Régime, G. Berger Hg., Rheinfelden, 1986, p 145-162.
84) "Le travail de la citation dans le Suplément manuscrit du Dictionaire critique de Féraud", Autour de Féraud. la lexicographie en France de 1762 à 1835, E.S.J.F. Paris, vol 29, 1986, p. 253-261
85) "Choix et fonction des citations" in Féraud lexicographe, t. I, PENSJF, Paris, 1987, p. 45-57
86) "Les termes de rhétorique dans la nomenclature et le corpus des articles", ibid. p. 141-156
87) "La parodie dans les contes de fées (1693-1713): une loi du genre?", Burlesque et formes parodiques, éd. I. Landy-Houillon et M. Ménard, Biblio 17, n° 33, 1987, p. 541-552
88) "'Kanonbildung' ou 'canonisation'? L'intervention des rhétoriques et des poétiques dans le champ littéraire de Boileau à Marmontel", Literarische Kanonbildung in der Romania, G. Berger et H.J. Lüsebrink Hg., Rheinfelden, 1987, p. 103-125
89) "Ut pictura poesis: l'intermédiaire rhétorique chez l'abbé Dubos", Prospect 1, Paris 3, 1988, p. 11-30
90) "La conversation au XVIIIè siècle: un théâtre pour les Lumières?", in Convivialité et
10
politesse. Du gigot, des mots et autres savoir-vivre, Clermont-Ferrand, 1993, p. 105-130
91) "Le testament de Don Quichotte", in Folies romanesques au siècle des Lumières, éd. R. Démoris et H. Lafon, éd. Desjonquères, Paris, 1997, p. 82-102
92) "Concordia discors. Les contradictions de la sensibilité et de la pasion chez Prévost et dans Jacques le fataliste", in La Sensibilité dans la littérature française du XVIIIe siècle, éd. F. Piva, Schena-Didier, Fasano/Paris, 1998, p. 199-234
93) « Une poétique de la déchirure, le burlesque au 18e siècle", Poétiques du burlesque, éd. D. Bertrand, Paris, Champion, 1998, p. 393-403
94) "Mahomet de Voltaire ou l'inhospitalité faite loi", in L'Hospitalité au siècle des Lumières, éd. A. Montandon, Clermont-Ferrand, 1999, p. 53-59
95) "La mort du journaliste dans les Journaux de Marivaux", L’OEuvre inachevée, éd. A. Rivara et G. Lavorel, Lyon 1999, p. 113-120
96) "Le modèle de la figure comme infraction dans l'analyse des interactions verbales : de la théorie à la littérature (Cervantès, Marivaux)", in Politesse et idéologie, Leuven, 2000
97) "Littérature et langue commune : paroles en quête d'écriture, du classicisme aux lumières", in L'Institution des langues, dir. S. Branca-Rosoff, Maison des Sciences de l'homme, Paris, 2001, p. 109-123
98) "Marivaux, écrivain anglais. Les traducteurs de la première moitié du XVIIIe siècle face au génie de la langue", colloque de Milano, La Nascita del concetto moderno di traduzone nelle Nazioni Europee fra Enciclopedismo et epoca romantica, éd. G. Cataleno, Fabio Scotto, Roma, Armando Ed., 2001, p.15-29
99) "Roman mémoires et contes merveilleux dans Le Manuscrit trouvé à Saragosse", in Le Manuscrit trouvé à Saragosse et ses intextextes, éd. J. Herman, P. Pelckmans, F. Rosset, Louvain, 2001, p. 139-150
100) "La disposition est l'homme même : Marivaux, Buffon et l'éloquence du for intérieur", dans Éloquence et vérité intérieure, éd. C. Dornier, Champion, 2002, p. 131-140
101) "Imagination rhétorique et tour d'imagination : les apories de la création littéraire chez Marivaux", in Marivaux et l'imagination, éd. F. Gevrey, EUS, Toulouse, 2002, p. 47-60
102) « Les anti-contes de fées de Fénelon, in Le Conte merveilleux au 18e siècle, éd. R. Jomand-Baudry et J.-F. Perrin, Paris, Desjonquères, 2002, p. 243-250
103) « Les Illustres françaises et le roman libertin », in Robert Challe, sources et héritages, éd. J. Cormier, J. Herman et P. Pelckmans, Leuven, Peeters, 2003 p. 100-112
104) « Les contes de fées de Caylus et la figure du puer senex », in Le Comte de Caylus, les Arts et les Lettres, éd. N. Cronk et K. Peeters, Amsterdam New York, Rodopi, 2004 p. 193-207
105) « Bordelon et le paradigme de la liste », in Séries parodiques, éd. S. Menant et D. Quéro, Paris, PUS, 2004, p. 273-283
106) « Art de la transition et mélange des genres dans Les Mille et une nuits d’Antoine Galland : l’hisoire d’Aladdin », A. Chraïbi éd., Les Mille et une nuits en partage, Sindbad, Actes Sud, 2004, p. 298-312
107) « Les Mille et une nuits de Galland dans la culture française classique », dans J.-. Joly et A. Kilito éd., Les Mille et une nuits du texte au mythe, U de Rabat, Série et Colloques et séminaires, 127, 2005, p. 223-236
108) « L’ancien régime des préfaces de romans : le topos dans tous ses états », dans M. Kozul, J. Herman et P. Pelckmans éd., Préfaces romanesques, 2005, Leuven, Peeters, p. 19-29
11
109) « Le divertissement de la campagne et son spectateur dans la fiction de la première moitié du XVIIIe siècle », dans F. Gevrey, J. Boch et J.-L. Haquette éd., Écrire la nature au XVIIIe siècle, Paris, PUPS, p. 89-109
110) « Y a-t-il un ancien régime de l’ironie ? » dans M. Trabelsi éd., L’Ironie aujourd’hui, PU Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2006, p. 253-26
111) « Introduction », « Les figures du discours de Fontanier : objet, concepts et méthode », « Belles-lettres et rhétorique dans les Ecoles Centrales de l’an VII », dans Pierre-Emile Fontanier. La rhétorique ou les figures, de la Révoltuion à la Restauration, Presses Universitaires de Laval, 2007, p. 1-16, 119-140 et 189-204
112) « Le rapport du conte de fées à l’oralité : trois modèles (Perrault, Galland, Hamilton) », Le conte en ses paroles, éd. A. Defrance et J.-F. Perrin, Desjonquères, 2007, p. 34-44
113) « Les Illustres françaises et Le Système du coeur de Gamaches (1704) », Robert Challe et les passions, dir. G. Artigas-Menant, PUPS, 2008, p. 29-36
114) « Les contes de fées du XVIIe siècle : lecture en amont ou en aval ? », La littérature, le XVIIe siècle et nous : dialogue transatlantique, éd. H. Merlin-Kajman, PSN, 2008, p. 105-118
115) -« Liberté et déterminisme : la position de Diderot romancier », A l’ombre des Lumières. Littérature et pensée française du XVIIIe siècle, éd. Trude Kolderup et Svein-Eirik Fauskevag, L’Harmattan, Paris, 2008, p. 139-148
116) « Les paroles manquantes de la révolution de Naples racontée par Cuoco et Barrère (1800-1807) », dans Vincenzo Cuoco, des origines politiques du XIXe siècle, éd. M. Bouyssy, PUPS, 2009, p. 113-128
117) « Diderot et Les Mille et une nuits : de la transposition immédiate – Les Bijoux indiscrets- à la transposition médiate – Jacques le fataliste », Les Mille et une nuits et le récit oriental en Espagne et en Occident, éd. A. Chraïbi et Carmen Ramirez, Paris, L’Harmattan, 2009, p. 119-128
118) « Trois champs de lecture réflexive dans le roman de Don Quichotte à Madame Bovary : le mode fictionnel, les symboles de l’histoire et les relations inter-littéraires », L’Assiette des fictions, Enquêtes sur l’autoréflexivité romanesque, éd. J. Herman, A. Paschoud, P. Pelckmans et F. Rosset, Peeters, Louvain, Paris, Walpole, 2010 p 449-460
119) « Mouhy, amateur et victime du burlesque ? A propos des Mémoires d’Anne-Marie de Moras », Le chevalier de Mouhy, bagarre et bigarrure, éd. J. Herman et P. Pelckmans, Amsterdam, Rodopi, 2010, p. 11-122
120) « Une révolution littéraire. L’invitation de Cazotte à badiner avec le diable », dans Visages de Cazotte, éd. F. Gevrey et J.-L. Haquette, Epure, Reims, 2010 p. 79-90
121) « Préface générale », « Introduction » (partie un) et « Introduction » (partie cinq) dans La Partie et le tout, La composition du roman de l’âge baroque au tournant des Lumières, éd. M. Escola, J. Herman, L. Omacini, P. Pelckmans, J.-P. Sermain, Peeters, Paris/Louvain/Walpole, 2011, p. 3-11, p 13-20 et 397-402
122) « La partie et le tout selon Platon et Aristote dans la poétique romanesque de Cervantès », p. 21-28, ibid., p. 21-28
123) « L’invention d’un périodique littéraire (Addison/Steele 1711-Marivaux 1721) », dans Die Spectators in der Romania – eine transkulturelle Gattung, éd. K.-D. Erlter, Peter Lang, 2011, p. 39-50
124) « L’invention littéraire face à quelques concurrents. L’inspiration et la création, la technique et la culture », dans Les Figures de l’invention, éd. S. Léoni, Paris, Garnier, 2012, p. 19-27
125) « Roman des origines, origines du roman. Deux modèles historiographiques du
12
XVIIe siècle à nos jours », dans Fictions de l’origine, 1650-1800, éd. C. Martin, Paris, Desjonquères, 2012, p. 233-246
126) « A pleasant kind of horror », dans Violences du rococo, éd. J. Berchtold, R. Démoris et C. Martin, Presses universitaires de Bordeaux, 2012, p. 29-40
127) « Nivelle de la Chaussée, rival ou disciple de Marivaux ? », dans La Chaussée, Destouches et la comédie nouvelle au XVIIIe siècle, éd. J. Dagen, C. François-Giappiconi et S. Marchand, PUPS, 2012, p. 329-338
128) « Marivaux l’obscur. Les modèles concurrents de la clarté dans la France post-classique des Lumières », dans La Clarté à l’âge classique », éd. E. Bury et C. Meiner, Paris, classiques Garnier, 2013, p. 187-206
:
Direction de thèses :
Nombre de thèses soutenues et nombre de thèses en cours : 15 thèses soutenues, organisation de quatre HDR, 10 thèses inscrites
 Liste des thèses soutenues (en précisant, le cas échéant, le taux de co-encadrement :
HDR dirigées
Jan Herman, 20 décembre 2002
Elisabeth Lavezzi, 3 juin 2006
Henri Rossi, 17 novembre 2007
Catherine Ramond, 21 juin 2012
Thèses soutenues:
1- Juin 1990, Mme Y Fanton d’Andon : « La rhétorique du désir dans l’oeuvre de Duclos »
2- 11/12/ 2002 Renaud Redien Collot,: « La question de l’auteur dans la correspondance privée de Mme de Graffigny, Melle de Lespinasse et Mme Roland » co tutelle avec Gita May, Columbia University
3- 12/2003, Hyun-Ju Chang, « La théâtralité du regard et la construction de l’espace chez Marivaux »
4- 12/2004, Dominique Orsini, « Une parole vive : la représentation dramatique du récit et ses fonctions dans le roman-mémoires de la première moitié du XVIIIe siècle »
5- 1/12/2006 Antonia Zagamé : « Les dérobades de l’écrivain. Les stratégies de déni auctorial à l’oeuvre dans les dispositifs éditoriaux fictifs des romans du XVIIIe siècle (1715-1782) »
6- 29/02/2007 Alexandra Grapin : « L’amour dans les contes de fées féminins et dans la comédie de Dancourt à Marivaux (1690-1753) »
7- 20/O3/2007 Heike Klees : « La liberté en jeu dans le théâtre de l’ancienne et de la nouvelle comédie italienne » (co tutelle avec M. Schmeling, Saarbrücken)
8- 19/10/2007, Nathalie Vuillemin : « Les beautés de la nature à l’épreuve de l’analyse. Programmes scientifiques et tentations scientifiques dans l’histoire naturelle du XVIIIe siècle (1744-1805) », co tutelle avec Claire Jacquier, Université de Neuchâtel
9- 09/2008, Hamida Hassine : « Le père dans le roman français de Prévost à Laclos
13
(1728-1782) »
10- 10/ 2008, Annicette Bile : « De la réforme esthétique à l’engagement socio politique : le théâtre de Louis-Sébastien Mercier »
11- 17/6/2011, Adélaïde Cron : « Mémoires féminins de la fin du 17e siècle à la période révolutionnaire : enquête sur la constitution d’un genre et d’une identité »
12- 23/05/2012, Justine de Seguin de Reynies : « La scène enchantée : l’expérience du jardin anglais au XVIIIe siècle » (co tutelle Pr J. Renwick, U. d’Edimburgh)
13- 11/6/2011, Beya Dhrayief : « Cynisme et amoralité sur la scène comique du XVIIIe siècle »
14- 4/12/2012, Suzanne Dumouchel, « Le journal littéraire au XVIIIe siècle, une nouvelle culture des textes et de la lecture (1714-1777) »
15- 7/12/2012, Jennifer Ruimi : « Étude d’une forme dramatique oubliée : la parade de société au XVIIIe siècle »
16- 15/1/2013, Feten Ben Lazreg : « La scène de reconnaissance dans les nouveaux genres dramatiques de Marivaux à Beaumarchais »
17- 7/11/2013 Audrey Mirlo « Narcisse philosophe. Une figure de la fiction française du premier XVIIIe siècle »
18- 8/11/2013 (en co-tutelle avec Ugo Dionne, U. de Montréal), Pierre-Olivier Brodeur, « Le roman édifiant aux XVIIe et XVIIIe siècles »
Liste des thèses en cours
Thèses inscrites :
1- Carole Chapin (co direction avec A. Stroiev) : « la réception de l’actualité dramatique française dans les périodiques russes du 18e siècle »
2- Farzanhé Emad : « individu et communauté dans Kalila et Dimna, Les Mille et une nuits et les contes de fées français des XVIIe et XVIIIe siècle » (co direction avec M. Balaÿ, INALCO)
3( Peslier Péralez : « L'émergence d'un jugement littéraire amateur dans la correspondance féminine du XVIIIe siècle »
4- Céline Gaubert : « Miroir de l’écrit dans les contes de fées du classicisme aux Lumières »
5- Hajoui, Lina : « Le surnaturel dans les contes de fées de 1690 à la Régence »
6-Mazières Frédéric : « Perversion et humour chez Sade » (co-direction avec M. E. Leborgne)
7- Eric Négrel, « Le carnaval d’Arlequin. Théâtre, croyances et société dans la France d’Ancien Régime (XVIIe-XVIIIe siècles) »
8- Mohammed Belhadj : « L’exploitation des contes de fées français et algériens dans le domaine de l’enseignement en Algérie »
9- Alex Bellemare (co tutelle avec M. U. Dionne, U. Montréal) « l’espace du roman utopique »

mise à jour le 19 septembre 2017


Photo

IMG_7139.JPG

Jean Paul SERMAIN

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire