Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

Marie-Soledad RODRIGUEZ

Corps :
MCF - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Mél :
marie-soledad.rodriguez@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
CREC - Centre de Recherche sur l'Espagne Contemporaine XVIIIe-XIXe-XXe siècles - EA 2292
ED 122 - Europe latine - Amérique latine
Département: Études Ibériques et Latino-Américaines (EILA)

Discipline(s) enseignée(s)

  • Cinéma espagnol
  • Littérature espagnole
  • Civilisation espagnole

Fonction(s)

  • Maître de conférences en études ibériques
  • Chargée de mission pour l’égalité entre les femmes et les hommes
  • Ancien membre de la CFVU, du CS et du CA

Thèmes de recherche

  • Cinéma et histoire
  • La guerre civile dans le cinéma de fiction
  • Le cinéma des femmes
  • Cinéma fantastique
  • Les représentations de genre dans le cinéma et en littérature

Activités / CV

  • Maître de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 depuis 1999
  • Maître de conférences à l'université de Caen de 1996 à 1999
  • Habilitation à Diriger les Recherches soutenue en 2012 à l'université Paris Ouest Nanterre
  • (inédit sur l’image de la guerre civile dans le cinéma espagnol de fiction 1976-2003) 
  • Thèse de doctorat soutenue en 1996 à l'Université Paris 3 –Sorbonne Nouvelle (Le cinéma de Jaime de Armiñán)
  • Agrégée d’espagnol (1986)

Publications (sélections) :

Direction d’ouvrages :

  • Le fantastique dans le cinéma espagnol contemporain, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle 2011
  • Le cinéma de Julio Medem, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2008

Articles :

  • 2015 « Compromiso histórico y social de dos dramaturgas: Laila Ripoll y Carmen Losa », Anales de la Literatura Española Contemporánea (ALEC) 40.2, p. 255-274.
  • 2014 « El personaje femenino en dos películas co-escritas por Max Aub o cómo cuestionar la identidad y las relaciones de género en La monja alférez (1944) y Cárcel de mujeres (1951) », in M. Aznar et alii (éds.), Género y exilio teatral republicano: entre la tradición y la vanguardia, New- York/Amsterdam, Rodopi, p. 289-306. 
  • 2014 « La guerre civile vue par les réalisatrices : Iris (2004) de Rosa Vergés et La buena nueva (2008) d’Helena Taberna », in Florence Belmonte, Karim Benmiloud, Sylvie Imparato (éds.) Guerres dans le monde ibérique et ibéro-américain, Berne, Peter Lang, p. 467-475.
  • 2012 « La guerra civil en el cine español de la democracia o cómo perduran los mitos »,  Bulletin of Spanish Studies, volume LXXXIX, n°7-8, p. 59-77.
  • 2012 « Algunas calas en la producción cinematográfica femenina actual » in Fr. Vilches de Frutos et P. Nieva de la Paz (éds.), Imágenes femeninas en las artes escénicas (siglos XX y XXI), Philadelphia, Society of Spanish and Spanish-American Studies, p. 335-352.
  • 2012 « Quand le cinéma espagnol revisite la guerre civile : Soldats de Salamine (David Trueba, 2003) ou le regard décentré » in A.-M. Bernon-Gerth et alii (éds.), Les médias à l’épreuve du réel, Université Paris Diderot / Michel Houdiard, p. 71-81.
  • 2011 « NO-DO (2009) d’Elio Quiroga, REC (2007) et REC 2 (2009) de Paco Plaza et Jaume Balagueró : métadiscours et regards sur la société » in M. S. Rodriguez (éd.), Le fantastique dans le cinéma espagnol contemporain, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 147-159.   
  • 2011 « Le fantastique métaphorique ou les frontières du genre : Nunca es tarde (Armiñán, 1977) et Feroz (Gutiérrez Aragón, 1984) » in M. S. Rodriguez (éd.), Le fantastique dans le cinéma espagnol contemporain, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011, p. 74-88.  
  • 2010 « Du son au sens dans deux films sur la guerre d’Espagne : La hora de los valientes (Antonio Mercero, 1998) et Soldados de Salamina (David Trueba, 2003) », in Esther Eboyan, Françoise Heitz et alii (éds.), Le son au cinéma, Arras, Université d’Artois, p. 203-216.
  • 2010 « Le catholicisme espagnol revisité par le cinéma », Cinémaction n°134, « Croyances et sacré au cinéma » (Agnès Devictor et Kristian Fegeilson, éds), p. 117-122.
  • 2010 « La guerre civile dans le cinéma de la démocratie : images d’une dépolitisation » in Chr. Delporte et alii (éds.), La guerre après la guerre. Images et construction des imaginaires de guerre dans l’Europe du XXe siècle, Paris, Nouveau Monde éditions, p. 301-323.2009 «  Enjeux et formes de l’enquête mémorielle dans Madrid de Basilio Martín Patino et Soldados de Salamina de David Trueba » in N. Fourtané et M. Guiraud (éds.) Les réélaborations de la mémoire dans le monde luso-hispanophone, Nancy, Presses Universitaires de Nancy, vol. 1, p. 145-157
  • 2009 « Las novelas policíacas de Alicia Giménez Bartlett: un nuevo enfoque sobre la identidad femenina », in P. Nieva de la Paz (ed.), Roles de género y cambio social en la literatura española del siglo XX, Rodopi, Amsterdam / New-York, p. 249-262.
  • 2008 « El teatro francés en Madrid, de la traducción a la parodia: Margarita, Armando y su padre de Enrique Jardiel Poncela », Insula n°742 “Intercambios culturales franco-españoles (1900-1936)”, octobre 2008, p. 15-19.
  • 2008 « Répétition, identité et réflexivité dans La ardilla roja et Los amantes del círculo polar », in M.-S. Rodriguez (éd.) Le cinéma de Julio Medem, Presses Sorbonne Nouvelle, 2008, p. 41-62.
  • 2008 « En busca de un hipotético cine castellano o castellano-leonés » in N. Berthier et J.-Cl. Seguin (éds.) Cine, nación y nacionalidades, Casa de Velázquez, Madrid, p. 101-120.
  • 2007 « De la Nouvelle Vague au groupe Nuevo Cine : influence(s) avez-vous dit ? », Regards/10, “Images d’exil : En el balcón vacío, film de Jomi García Ascot (México 1962)” (B. Sicot et B. Brémard éds.), Université Paris X-Nanterre, p. 63-76.
  • 2007« La guerre d’Espagne dans le cinéma espagnol des années 1976-1987 : une représentation équivoque ? » in D. Corrado et V. Alary (éd.) La guerre d’Espagne en héritage. Entre mémoire et oubli (de 1975 à nos jours), Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, p. 171-184.
  • 2007 « Le voyage dans le cinéma espagnol : à la recherche de la suture temporelle », in René Gardies (éd.) Cinéma et voyage, Paris, L’Harmattan, p. 241-254.
  • 2006 « Du chœur antique aux Mariachis : Así es la vida (2000) d’Arturo Ripstein ou le modèle tragique au filtre du cinéma mexicain » (en collaboration avec E. Sinardet), América n°34, vol. 2, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 137-144.
  • 2006 « Le cinéma d’Isabel Coixet : de la conception à la création » in F. Etienvre (éd.) Regards sur les Espagnoles créatrices (XVIIIe-XXe siècles), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 269-278.
  • 2006 « Les “corridas de gallos” en Castille-Léon : entre rite et fête, un loisir identitaire », in Fr. Étienvre et S. Salaün (éds.), Du loisir aux loisirs (Espagne XVIIIe-XXe), Université Paris 3, http://crec.univ-paris3.fr/, p. 79-93.
  • 2005 « La figure de l’exilé dans le cinéma espagnol contemporain », Regards/8 “Résistances et exils” (éds. M.-Cl. Chaput et B. Sicot), Université Paris X-Nanterre, p. 251-264.
  • 2004 « Quand le cinéma fait son cinéma et oublie l’Histoire : El embrujo de Shanghai (2002) de Fernando Trueba », Les langues modernes, dossier “Concours”, n°1/2004, p. 38-47.
  • 2004 « Le sexe et la mort dans Matador ou le rituel tauromachique revisité », Eclipses, “Pedro Almodóvar : Accords et à corps”, n°36, p. 14-22.
  • 2003 « Le plaisir de la distance : être ou ne pas être Torrente. A propos de Torrente, el brazo tonto de la ley (1998) de Santiago Segura » in Fr. Étienvre et S. Salaün (éds.), Le plaisir en Espagne (XVIIIe-XXe), Université de Paris 3, http://crec.univ-paris3.fr/, p. 220-229.
  • 2001 « La violence dans le cinéma de Juanma Bajo Ulloa: Alas de mariposa et La madre muerta » in La Licorne, n°58, “Cinéma espagnol des années 90” (Cl Murcia et P. Thibaudeau, éds.), p. 95-105.
  • 2000 « Le néo-réalisme berlanguien: une symbolique de la récurrence? (à partir d'une séquence de El verdugo, plans 79-85) », Les documents de la recherche en sciences humaines de Caen, n°11, “Théories du texte et pratiques méthodologiques”, novembre 2000, p. 109-114

mise à jour le 28 février 2018


Photo

Marie-Soledad Rodrigues - portrait

Marie-Soledad RODRIGUEZ

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire