Accueil >> Université >> Université >> Portraits

Diplômés, UFR LLCSE

Portrait de Nicolas Frilley

le 2 mai 2019

Rencontre avec Nicolas Frilley, diplômé du Master Management de Projets Internationaux, et maintenant Consultant Solutions Assistant à Maîtrise d’Ouvrage

Photo de Nicolas Frilley
  • Nicolas, pouvez-vous vous présenter ?

Diplômé en 2015, mon parcours est un peu à l'image du personnage de Candide de l'oeuvre éponyme de Voltaire : un long voyage initiatique pour cultiver mon jardin. J'ai tout d'abord commencé mes études dans le supérieur en intégrant une prépa pour passer les concours paramédicaux de masseur-kinésithérapeute. L'échec se faisant malgré plusieurs tentatives, j'ai décidé de rebondir en continuant mes études en privilégiant ma deuxième passion : les langues. J'ai ainsi intégré une licence LLCE anglais à Paris 7 Diderot. N'étant pas entièrement satisfait de mon choix, je me suis réorienté en Licence AEG (Anglais Economie Gestion, maintenant appelée Licence ACE Anglais et Culture Économique) à l'Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle pour compléter mon désir de maîtriser l'anglais tout en l'utilisant comme outil dans ma future carrière professionnelle. Enfin, dans la continuité de cette licence, j’ai poursuivi mon parcours en intégrant le master Management de Projets Internationaux.

  • Pourquoi avoir choisi le master MPI ?

Le Master MPI est la raison principale qui a décidée de ma réorientation de l’Université Paris 7 Diderot vers l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle. Dès mon entrée en Licence AEG, je savais que c’était ce master que je viserais. Ce master m’était apparu comme pouvant répondre parfaitement à mes ambitions, me donnant ainsi les armes nécessaires pour entrer dans le milieu professionnel avec le vernis adéquat pour atteindre mes objectifs de carrière. Le master MPI pouvait m’apporter toutes les bases de la gestion de projets en abordant les problématiques inhérentes à une organisation implantée dans un environnement international. Par ailleurs, le fait que la formation est principalement dispensée en anglais a représenté un énorme avantage à mes yeux afin de parfaire ma maîtrise de la langue et ainsi faciliter mon intégration dans une structure à dimension internationale. Enfin, la diversité des profils internationaux que j’ai pu rencontrer au cours de cette formation a été très enrichissante pour m’aider à prendre en considération et à mûrir sur les problématiques du savoir-vivre dans un environnement multiculturel.  

  • Vous vous êtes particulièrement investi au sein de l'association Dynexport, le réseau alumni des diplômé.e.s du Master MPI, quels bénéfices en retirez-vous ?

Le fait d’avoir été Président de l’association Dynexport a été une expérience très enrichissante, passionnante et c’était un plaisir de travailler avec ceux qui m’ont suivi dans l'aventure. Au delà de m’avoir apporté une expérience concrète de management de projets et d’équipe, elle m’a permis d’avoir, le temps de mon mandat, le pouvoir de faire bouger les choses en mettant en oeuvre des projets avec notre énergie et les moyens du bord. Etre Président de Dynexport, c’était pour moi la possibilité de faire renaître le réseau des anciens et d’essayer de donner l’impulsion suffisante pour les promotions futures de continuer et d’améliorer la stratégie lancée. Je pense qu’on peut dire qu’à l’heure actuelle la trajectoire semble tenir le cap puisque je suis ici pour vous en parler. 

  • Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Actuellement, je suis Consultant Solutions Assistant à Maîtrise d’Ouvrage pour un grand cabinet de consulting (ESN). J’interviens chez des clients du secteur du luxe sur des problématiques de supply chain. Mon rôle consiste à comprendre les problématiques métiers de mon client sur ses sites de production et de l’accompagner dans la transformation digitale et l’amélioration des process métiers. J’accomplis ces missions au travers de la mise en place d’ateliers avec le métier, le recueil et l’analyse de leur besoin, le conseil et la proposition de solutions, l’accompagnement et la conduite du changement auprès des utilisateurs finaux.

  • Cette année, le Master MPI fêtera ses 30 ans, avez-vous des conseils à donner à ses futur.e.s étudiant.e.s ?

Osez entreprendre! Multipliez les actions et les projets à l’instar des promotions actuelles. Profitez de vos études pour accumuler le maximum de compétences et expériences en réalisant des projets qui vous tiennent à coeur et ainsi vous épanouir tout en vous donnant les clés pour faciliter votre insertion dans le monde professionnel et avoir de belles expériences à raconter dont vous serez fiers.


Type :
Portrait
Contact :
Frida Fofana - aide au développement du réseau Alumni en Service Civique

mise à jour le 2 mai 2019