Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

MME Emma RUBIO-MILET

Corps :
Professeure Agrégée d'espagnol
Bureau :
B508
Mél :
emma.rubio-milet@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
Département : Langues Etrangères Appliquées (LEA)
Discipline(s) :
section 14 - Langues et littératures romanes : espagnol - italien - ..., section 22 - Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes...

Discipline(s) enseignée(s)

Civilisation de l'Espagne contemporaine
Langue espagnole
Traduction

Fonction(s)

Professeure Agrégée d'espagnol
Responsable L2/L3
Responsable des stages de licence en LEA
Référente-correctrice stages LEA en espagnol

Thèmes de recherche

Civilisation de l’Espagne contemporaine
Histoire des migrations galiciennes et espagnoles
Histoire des femmes et du genre dans les migrations galiciennes et espagnole

Thèse soutenue en 2021 :
Galiciennes en Catalogne sous le premier franquisme (1940-1960). De la migration “économique” aux chemins d'émancipation d'une migration choisie

Activités / CV

lisaa.univ-gustave-eiffel.fr/presentation/equipe-emhis-ecritures-du-monde-hispanique

Publications

Numéro de revue coordonné

1.– L’Âge d’or [En ligne], 12 | 2019, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 11 mars 2022. URL : http://journals.openedition.org/agedor/4416.

 

Articles publiés

2.– Emma Rubio-Milet, « Perte, acquisition, transformations. Ce que la migration fait à la famille à travers l’exemple d’une famille espagnole originaire de Galice immigrée en France », e-Migrinter [En ligne], 21 | 2020, mis en ligne le 15 janvier 2021, consulté le 01 mars 2022, http://journals.openedition.org/e-migrinter/2498, DOI https://doi.org/10.4000/e-migrinter.2498

Résumé :

En revenant sur le parcours migratoire d’une femme au sein d’une famille espagnole originaire de Galice immigrée en France et à travers le témoignage de sa fille, Amélie, qui tire un bilan négatif de la migration, cet article se propose, après avoir analysé les causes politiques et historiques qui ont produit deux types de migrations, l’exil politique et les émigrations « économiques », de comprendre et de montrer ce que les migrations font à la famille et comment les structures familiales survivent ou non à l’épreuve de la séparation dans le cas de parcours migratoires complexes ou comment des formes de « famille à distance » se recréent et survivent ou non aux ruptures et aux recommencements.

3.– Emma Rubio-Milet, « À la recherche de traces du galicien dans le catalan. Exilés politiques ou émigrés économiques, les migrants comme « lieu du contact » des langues », L’Âge d’or [En ligne], 12 | 2019, mis en ligne le 01 octobre 2020, consulté le 01 mars 2022. URL : http://journals.openedition.org/agedor/4767 ; DOI : https://doi.org/10.4000/agedor.4767

Résumé :

Parmi les nombreuses contraintes, difficultés et injonctions d’adaptation auxquelles les migrants sont confrontés se trouve celle de la langue. L’apprentissage d’une langue supplémentaire met les langues en contact. Montrer que la migration laisse des traces y compris dans les langues parlées et apprises par les migrants et comprendre comment les migrants espagnols, exilés politiques ou migrants économiques se sont confrontés à cette question fait l’objet de cet article qui s’inspire des travaux de la sociolinguistique notamment sur les langues en contact. L’Espagne et ses quatre langues historiques devenues co-officielles dans la constitution de 1978 en constitue l’un des laboratoires les plus célèbres.

4.– Emma Rubio, « Manresa au cœur de la Catalogne, de l’histoire industrielle à l’esthétique de la désindustrialisation », L’Âge d’or [En ligne], 10 | 2017, mis en ligne le 14 janvier 2018, consulté le 01 mars 2022. URL : http://journals.openedition.org/agedor/1594 ; DOI : https://doi.org/10.4000/agedor.1594

Résumé :

Cet article présente Manresa comme exemple du phénomène dit de dépositions urbaines, résultat des processus successifs d’urbanisation. Une brochure touristique proposant des itinéraires au long des deux rivières, le Llobregat et le Cardener, attire l’attention sur un patrimoine industriel imposant. Dès le Moyen Âge Manresa s’urbanise autour des lieux de production artisanaux, préindustriels puis industriels, à partir de l’eau comme énergie primordiale. La Sèquia, son système d’irrigation construit dès 1384 et toujours en fonctionnement en témoigne. L’objet de cet article est de montrer comment l’histoire industrielle de Manresa détermine sa géographie, son esthétique, jusqu’à l’âge d’or du xive siècle, dans l’industrialisation intense du XIXe, mais aussi dans son déclin au XXe.

5.– Emma Rubio. « Un exemple de transculturation de basse intensité : l'immigration galicienne en Catalogne », Les Langues néo-latines : revue de langues vivantes romanes, N°374| 2015 : Migrations et transculturation - Fin du XXe et début du XXIe siècles, T.1, p.89-…, ⟨hal-01366519⟩

Résumé :

Les mouvements migratoires espagnols ont connu des variations de trajectoires et leur intensité est allée croissant depuis le début du 20ème siècle. Ceux qui se produisent pendant le franquisme, migrations intérieures, vers l'Amérique ou vers les pays d'Europe, ont imprimé une marque durable en Espagne. Motivées par des raisons économiques ou politiques, accompagnées ou précédées par des mesures d'encadrement ou non, elles ont produit des recompositions et des redéfinitions des identités des peuples qui y ont participé. Travailler sur l'immigration galicienne en Catalogne amène à s'interroger sur cette question de la composition /recomposition de la population, donc de l'identité catalane, du fait de la permanence des vagues d'immigration dont elle a été le siège depuis le 18ème siècle. Nous avons privilégié la réflexion autour de la question linguistique, la langue étant conçue comme « un facteur décisif d'intégration ».

Participation à des événements scientifiques

6.– Colloque international (participation) « La ville dans le monde hispanique. Espace(s) et eeprésentation(s) », 14 et 15 janvier 2016, Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et Université Paris-Est Marne-la-Vallée, organisé par Christine Delfour et  Emmanuel  Vincenot,  programme [en ligne], consulté  le  11  mars  2022 : https://www.academia.edu/20101136/Colloque_La_ville_dans_le_monde_hispanique_Espace_s_et_repr%C3%A9sentation_s_.

Titre de la communication : « Manresa, ville industrielle catalane : présentation, représentation et valorisation de son patrimoine industriel ».

7.– Journée d’étude (Organisation) « Les migrations hispaniques d’hier et d’aujourd’hui (et demain ?) », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 15 juin 2017, https://calenda.org/408694, programme   [en  ligne] : https://migrantes.hypotheses.org/files/2017/03/FLYER-MIGRATIONS-IB%C3%89RIQUES-HISPANIQUES-PRINT.pdf.

Titre de la communication : « À la recherche des traces du galicien perdu dans le catalan en migration ».

8.– Colloque international (Participation) : « Migration : une histoire de famille (Amérique latine/ France /Espagne) », les 11 et 12 janvier 2018, Université Paris Nanterre, Appel à contribution, GRECUN : https://grecun.hypotheses.org/421, programme  [en  ligne] https://criia.parisnanterre.fr/navigation/manifestations/colloque-international-migrations-une-histoire-de-famille-amerique-latine-france-espagne.

Titre de la communication : « La famille et le devenir des savoirs et des cultures dans la migration : perte, acquisition, transformations »

Autres activités de diffusion

Le CERMI : Membre du Comité scientifique et du bureau du CERMI (trésorière), cermi.fr, depuis 2015.

Centre d’études et de recherches sur les migrations ibériques

Le Centre d’Études et de Recherche sur les Migrations Ibériques (CERMI), créé en 1995, est une association régie par la loi de 1901. Elle se donne pour buts d’impulser et de coordonner l’étude des migrations ibériques contemporaines – les exils politiques comme les migrations économiques – de participer à la diffusion des connaissances sur ces thèmes. (présentation du site cermi.fr)

Adelante : Membre active de la liste de diffusion de 2012 à 2020.

« Adelante » : Liste de diffusion et association de jeunes chercheurs travaillant sur l’Espagne contemporaine

Notre liste de diffusion et notre association sont ouvertes à tous les masterants, doctorants et jeunes chercheurs non titulaires (docteurs et post-doctorants) de tous les pays en Lettres, Sciences Humaines et Sociales, travaillant sur des thématiques en liens directs ou indirects avec la Guerre d’Espagne et ses multiples répercussions. (Présentation dans Les Cahiers de civilisation espagnole contemporaine, 6-2010).

Adelante est aujourd’hui un Carnet de jeunes chercheur·es de jeunes chercheur·es sur l’Espagne contemporaine.


Informations complémentaires

Bureau B508
Sur rendez-vous, par courriel.

mise à jour le 5 juin 2023


Photo

ERM_officielle2022.jpg

MME Emma RUBIO-MILET

Professeure Agrégée d'espagnol
Docteure en Langues romanes (CNU section 14), civilisation de l'Espagne contemporaine
Qualifiée au grade de MCF

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire