Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

MME Pauline RENOUX-CARON

Corps :
MCF
Mél :
pauline.renoux-caron@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
Département: Études Ibériques et Latino-Américaines (EILA)
LECEMO - Les Cultures de l'Europe Méditerranéenne Occidentale - EA 3979
Discipline(s) :
section 14 - Langues et littératures romanes : espagnol - italien - ...

Discipline(s) enseignée(s)

  • Espagne Siècle d'Or: littérature et civilisation (L2 et L3)
  • Histoire de l'art (peinture espagnole) (L1 et L2)
  • Traduction - version moderne / version classique (L2 et L3)
  • Culture générale - culture biblique (L1)

Fonction(s)

Responsable espagnol - lansad (2016-2017)
Membre de la commission de la pédagogie du département EILA

Thèmes de recherche

Dans la continuité de ma thèse portant sur les "Figures de saint Jérôme dans l'Espagne du XVIe siècle" je m'intéresse à l'histoire de la spiritualité et des sensibilités religieuses et plus spécifiquement à l'Ordre des Hiéronymites et à la patristique au Siècle d'Or.

Activités / CV

  • Ancienne élève de l'École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud (1995). 
  • Agrégée d'espagnol (1998). 
  • Maître de Conférences à l'Université de Paris 3 - Sorbonne nouvelle.
  • Thèse doctorale dirigée par Monsieur le Professeur Pierre Civil et soutenue en 2007 à l'Université de Paris 3 - Sorbonne nouvelle :  « Figures de saint Jérôme dans l'Espagne du XVIe siècle ».

Publications:

Articles:

« Saint Jérôme au secours des décrets tridentins : étude de deux auteurs hiéronymites » in Line Amselem-Szende (coord.), Les arts et les lettres de la Contre-Réforme en Espagne, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes (Cauces, Revue d'études hispaniques, n°3), 2002, p. 177-188.
 
 « Las Epístolas del glorioso doctor San Jerónimo (Valencia, 1515): ¿un nuevo ideal de perfección para los laicos? », in Ignacio Arellano et Marc Vitse (coord.), Modelos de vida en la España del Siglo de Oro, vol. II, El Sabio y el Santo, Universidad de Navarra, Editorial Iberoamericana, Vervuert, 2007, p. 459-480.
 
 « Une Terre sainte espagnole? Topographie et toponymie de la région de Tolède dans la Historia de la muerte y glorioso martirio del Santo Inocente de la Guardia (1583) du hiéronymite Rodrigo de Yepes », in François Delpech (coord.), L’imaginaire du territoire : représentations fabuleuses des lieux et de l’espace péninsulaires en Espagne et au Portugal (XVe-XVIIe siècles), Madrid, Casa de Velázquez, 2008, p. 171-191.
 
« Saint Jérôme, saint de l’Escurial, saint pour l’Escurial : l’instrumentalisation de l’image du saint dans le palais-monastère de Philippe II » in Nancy Berthier (coord.), L’Âge d’or - Image dans le monde ibérique et ibéro-américain, 2 (2009), p. 1-20. (Revue en ligne consultable à l’adresse : http://lisaa.univ-mlv.fr/revues-en-ligne/lage-dor/)

« Resonancias hispánicas de las discrepancias entre San Agustín y San Jerónimo en la Vida de San Jerónimo (1595) de fray José de Sigüenza », Criticón, 111-112 (2011), p. 121-136
 
« Locus horridus, locus orandi : l’espace désertique dans la Canción del gloriosísimo Cardenal [...] San Jerónimo (1616) de fray Adrián de Prado », in
Natalie Peyrebonne et Pauline Renoux-Caron (éds.), Le milieu naturel en Espagne et en Italie. Savoirs et représentations (XVIe – XVIIe siècles), Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2011, p. 239-262.
 
« Intimité avec soi, intimité avec Dieu : la formation des novices dans la Instrucción de maestros y escuela de novicios de fray José de Sigüenza (1544-1606) » in Coll. « l’intime » n°3 (2012) : L'expression de l'intériorité : vivre et dire l'intime à l'époque moderne, (revue électronique en ligne consultable à l’adresse : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/intime/)
 
« Ambitions jésuites autour de la fondation royale de San Lorenzo de El Escorial », in Pauline Renoux-Caron, Cécile Vincent-Cassy Cassy (dir.), Les jésuites et la Monarchie Catholique (1565-1615), ouvrage réalisé avec la collaboration de Louise Bénat-Tachot et Pierre-Antoine Fabre, Paris, Le Manuscrit (Coll. « Fabrica Mundi), 2012, p. 49-78.

« Création ou restauration ? La question de l’ancienneté de l’Ordre de Saint Jérôme dans l’historiographie hiéronymite », communication réalisée dans le cadre de la journée d’études du programme « Temporalités » organisée par Françoise Crémoux (PR, Espagnol – Université Paris 8) en partenariat avec le CRES-LECEMO de l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 le 7 décembre 2012 à l’Université de Paris 3. À paraître aux éditions Classiques Garnier

« Saint Jérôme, sentinelle d’une Église assiégée dans la Vida de San Jerónimo (1595) de fray José de Sigüenza », in Vincent Parello (coord). L’Espagne face aux hérésies : représentations et discours (Moyen-Âge et époque moderne), Les Cahiers du Framespa 20 (2015). Accessible en ligne : https://framespa.revues.org/3557

El santo y el libro: San Jerónimo, patrón de los libreros y de los traductores en la España del Quinientos", in Cécile Vincent-Cassy, Pierre Civil, La fabrique des saints (à paraître aux éditions du CSIC)

« La question de la richesse dans la Historia de la Orden de San Jeronimo de fray José de Sigüenza », in Hélène Tropé (éd.), Or, trésor, dette. Les valeurs dans l’Espagne des XVIe et XVIIe siècles, Éditions Orbis Tertius, 2017, p. 311-336.

“Juifs et judéo-convers dans l´œuvre de fray José de Sigüenza”, in Rica Amran, Antonio Cortijo Ocaña (eds.), Minorías en la España medieval y moderna (siglos XV al XVII), Publications of eHumanista, University of California, Santa Barbara, 2017, p. 200-225 -http://www.ehumanista.ucsb.edu/sites/secure.lsit.ucsb.edu.span.d7_eh/files/sitefiles/minorias/Minorias3.pdf

 « L'image du fondateur: saint Jérôme dans la Historia de la Orden de San Jerónimo de José de Sigüenza (1600-1605), entre modèle spéculaire et ferment de réforme », à paraître dans Images – Re-vues – histoire, anthropologie et théorie de l’art (revue électronique).

Communication et conférences :

8 novembre 2013, communication à l’Université de Caen sur l’invitation de madame le professeur Alexandra Merle (Civilisation Espagne moderne) de l’Université de Caen-Normandie: « Les Hiéronymites et le portrait du roi ». Conférence donnée dans le cadre du programme pluridisciplinaire de la MRSH de l’Université de Caen, Le temps de l'Empire ibérique, dont le thème pour l'année 2013-14 était consacré aux médiations religieuses dans l’Empire ibérique. Conférence enregistrée et postée en ligne : http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/forge/2344

4 décembre 2013, communication « La dispute de la Vulgate dans l’Espagne post-conciliaire : saint Jérôme au cœur de l’interprétation espagnole du décret Insuper (1546) » lors du colloque international The Council of Trent : Reform and Controversy in Europe and Beyond (1545-1700) organisé à l’occasion du 450e anniversaire de la fin du Concile de Trente (1545-1563) par Violet Soen (professeur d'histoire) et Wim François (professeur de théologie) de l’Université catholique de Louvain (KU Leuven) en partenariat avec l’Europäische Melanchton-Akademie Bretten et la Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII(Louvain 4-6 décembre 2013).

12 juin 2014, communication « Création ou restauration ? Débats historiographiques autour de l’histoire de la fondation de l’Ordre de saint Jérôme ». 2e journée d’études (Axe 7 du Laboratoire Pléiade et CARE/ CRH) organisée par Pierre Antoine Fabre (Care), Anne Longuet Marc (Université Paris 13) et Cécile Vincent-Cassy (Université Paris 13) à Port-Royal-des-Champs.

2 février 2015, conférence à l’Université de Tours, sur invitation de Monsieur le professeur Juan Carlos Garrot : étude d’un dossier constitué autour de El burlador de Sevilla (Tirso de Molina) en lien avec une des notions figurant au programme du concours externe du Capes, Mythes et héros.


Ouvrages:

Natalie Peyrebonne et Pauline Renoux-Caron (éds.), Le milieu naturel en Espagne et en Italie. Savoirs et représentations (XVIe – XVIIe siècles), Paris, Presses Sorbonne nouvelle, 2011, 334 p.

Pauline Renoux-Caron, Cécile Vincent-Cassy (dir.), Les jésuites et la Monarchie Catholique (1565-1615), ouvrage réalisé avec la collaboration de Louise Bénat-Tachot et Pierre-Antoine Fabre, Paris, Le Manuscrit (Coll. "Fabrica Mundi"), 2012, 449 p.

mise à jour le 12 avril 2019


Photo

Photo profil.jpg

MME Pauline RENOUX-CARON

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire