Accueil >> Espaces dédiés >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

MME Nathalie KREMER

Corps :
Maître de conférences
Coordonnées :
La Conversion (Suisse)
Téléphone :
+41795357120
Mél :
nathalie.kremer@univ-paris3.fr
Structure(s) de rattachement :
Département : Littérature et Linguistique Françaises et Latines (LLFL)
FIRL - Formes et Idées de la Renaissance aux Lumières - EA 174
ED 120 - Littérature française et comparée
Discipline(s) :
section 09 - Langue et littérature francaises

Discipline(s) enseignée(s)

Cours enseignés à l’Université Paris 3 à partir d’octobre 2014 :

L1 – Littérature, culture et société : XVIIIe siècle. Exotisme et Lumières (F2LT04)
L2 – Transmissions littéraires : XVIIIe siècle. Libertinage et séduction (F3LT04)
L3 – Lecture d’un auteur : XVIIIe siècle. Rousseau (F5LT04)
L3 – Littérature et peinture : XVIIIe – XIXe siècles. L’écrivain et ses salons : Diderot et Baudelaire (F6O041)
L3 –Théorie littéraire : fiction et réalité (F6O032)


Cours enseignés à l’Université Paris 3 de 2010 à 2014 :
L1 – Méthodologie des textes : formation à l’analyse des textes et documents (F1135)
L1 – Littérature, culture et société : XVIIIe siècle. Écriture de la raison, écriture du sentiment (F2144)
L2 – Mythes et filiations culturelles : XVIIe - XVIIIe siècles. Figures de l’imposteur  (F3144)
L2 – Littérature et peinture : l’écrivain et ses salons (F4052)
L3 – Entraînement à la rédaction de la note de synthèse : textes de théorie et de critique littéraires (F5122)
L3 – Questions de littérature : XVIIIe siècle. Mémoires, romans-mémoires, autobiographie : l’écriture à la première personne (F6144)


Thèmes de recherche

- Théorie esthétique du XVIIe au XIXe siècle :
Vraisemblance et représentation; le génie créateur; le partage des arts; la critique d’art de Diderot et Baudelaire; les mythes de Pygmalion et Prométhée comme métaphores de la création artistique.

- Poétique du roman et théorie de la fiction à l’âge classique (1650-1800) :
Le temps et l’espace dans la narration: durée et avancée du récit; topiques du roman; légitimation du roman dans les préfaces romanesques.

- Questions de théorie littéraire :
Mimésis; illusion; historicité; anachronisme des discours; rapports entre texte et image.

Activités / CV

Livres

1. Préliminaires à la théorie esthétique du XVIIIe siècle, Paris, Kimé, 2008, 166 p.

CR Christof Schöch : http://www.fabula.org/revue/document4758.php

2. Avec Jan Herman et Mladen Kozul, Le Roman véritable. Stratégies préfacielles au XVIIIe siècle, Oxford, Voltaire Foundation, 2008, 250 p.

CR Zeina Hakim : http://www.fabula.org/revue/document4797.php; Pierre Hartman in: Dix-huitième Siècle 41 (2009), p.802 ; Yves Citton, in: Féeries. Études sur le conte merveilleux 6 (2009), p.22-30; Michel Brix, in: Les Lettres romanes 63 (2009), p.166-168.

3. Vraisemblance et représentation au XVIIIe siècle, Paris, Honoré Champion, coll. « Les dix-huitièmes siècles » n° 156, 2011, 341 p.

. Introduction en ligne : http://www.fabula.org/atelier.php?Vraisemblance_et_representation

. CR Anne Duprat (http://www.fabula.org/revue/document7568.php); Yves Citton dans Dix-Huitième Siècle 45 (2013) ; Kevin Inston dans French Studies 67 : 1 (janv. 2013), p. 106-107 ; Michel Delon dans Zeitschrift für französische Sprache und Literatur 124/2 (2014), p. 207-208.

4. Diderot devant Kandinsky. Pour une lecture anachronique de la critique d’art, Guern, Passage d’encres, coll. « Trace(s) », déc. 2013, 40 p. et 6 ill., rééd. 2015.

. CR Élise Pavy : http://rde.revues.org/5189.

Livres à visée pédagogique

1. Avec Jan Herman et Beatrijs Vanacker, Les Lumières en toutes lettres. Cours de littérature française du XVIIIe siècle, Louvain, Acco, 2009, 135 p.

2. Méthodologie de la lecture linéaire des textes littéraires, volume coordonné par Erik Leborgne, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2014, p. 75-82 (Molière : Le Misanthrope) ; p. 83-88 (Marivaux : La double inconstance) ; p. 103-108 (Rousseau : Les Rêveries du promeneur solitaire) ; p. 117-122 (Lamartine : L’isolement) ; p. 161-166 (Perec : Les Choses).

Ouvrages collectifs dirigés

1. Traduire l’émotion. Actes des colloques de Cracovie (octobre 2001) et de Louvain/Anvers (juin 2002), éd. par Jan Herman, Nathalie Kremer et Marcela Swiatkowska, Liège, CEFAL, 2004, 238 p.

2. Une Expérience de la limite en littérature : le genre et l’ambition anthropologique au XVIIIe siècle, éd. par Alexandre Duquaire, Nathalie Kremer et Antoine Eche, Louvain-Paris, Peeters, 2005, 194 p.

3. Belgian work in progress. Études de littérature Française du XVIIIe siècle (Actes du colloque du 20 janvier 2005 à Bruxelles), éd. par Jan Herman, Paul Pelckmans et Nathalie Kremer, Bruxelles, KVAB, 2005, 159 p.

4. Aux Limites de l’imitation. L’Ut pictura poesis à l’épreuve de la matière aux XVIIe et XVIIIe siècles, éd ; par Ralph Dekoninck, Agnès Guiderdoni-Bruslé, Nathalie Kremer, Amsterdam et New York, Rodopi, « Faux titre », 2009, 242 p.

5. Le Génie créateur à l’aube de la modernité (1750-1850) : Revue des Sciences humaines 303 (2011 : 3), n° dir. par Nathalie Kremer, 255 p.

6. Le Partage des disciplines : Fabula-LHT (Littérature, Histoire, Théorie) n° 8 (mai 2011), n° dir. par Nathalie Kremer. URL : http://www.fabula.org/lht/8

7. Fictions de l’imposture, impostures de la fiction (édition des actes du colloque de la SATOR de juin 2013), éd. par N. Kremer, J.-P. Sermain et Y.-M. Tran-Gervat, à paraître aux éd. Hermann (Paris), coll. « La République des Lettres ».

 

Articles publiés

1. « Goût du siècle et plaisir de la lecture au dix-huitième siècle : la préface de roman comme discours légitimant », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (2004 : 07), p. 77-89.

2. « Le plaisir de l’émotion. Les Réflexions critiques de l’abbé Du Bos », in : Traduire l’émotion. Actes des colloques de Cracovie (octobre 2001) et de Louvain/Anvers (juin 2002), éd. J.Herman, N.Kremer et M.Swiatkowska, Liège, CEFAL, n° 2004, p. 115-125.

3. « La flèche de Gomgan. La légitimation du roman entre vérité et plaisir », in : Préfaces romanesques. Actes du XVIIe colloque international de la SATOR (Leuven-Anvers, 22-24 mai 2003), éd. Mladen Kozul, Jan Herman et Paul Pelckmans, Louvain-Paris, Peeters, 2005, p. 187-196.

4. « Voyage au bout de l’imaginaire. Étude du discours préfaciel dans les Voyages imaginaires de Garnier (1787-’89). Voyage poétique », in : Les Genres littéraires et l’ambition anthropologique au XVIIIe siècle : expériences et limites, éd. A. Duquaire, N. Kremer et A. Eche, Louvain-Paris, Peeters, 2005, p. 135-148.

5. Avec A. Duquaire et A. Eche : « Introduction. L’ambition anthropologique de la fiction au XVIIIe siècle : expériences et limites », Ibid., p. 1-8.

8. « La vraisemblance conduit-elle au vrai ? », in : Belgian work in progress. Études de littérature Française du XVIIIe siècle (Actes du colloque du 20 janvier 2005 à Bruxelles), éd. J. Herman, P. Pelckmans et N. Kremer, Bruxelles, KVAB, 2005, p. 85-94.

4. « Visibilité et vraisemblance dans la théorie esthétique du XVIIIe siècle », Romanistiche Zeitschrift für Literaturgeschichte 29 (2005), p. 483-496.

7. « Quand s’éveille Galathée. Entre l’animation du regard et le regard animateur dans l’esthétique des Lumières », Cahiers d’Histoire Culturelle 17 (2005) : Peinture, littérature et critique d’art au XVIIIe siècle, n° dir. par D. Masseau, p. 27-38.

9. « Le libertin, la nymphomane, et les autres : postures érotiques dans la littérature du second rayon des XVIIIe et XIXe siècles », Avant-propos, Le Roman libertin et le roman érotique. Actes du colloque international de Chaudfontaine (2002), Liège, CÉFAL, 2005, p. 5-12.

10. « Vraisemblance et reconnaissance de la fiction. Pour une redéfinition de la vraisemblance dans le cadre d’une poétique romanesque », Fictions classiques. Atelier de Théorie littéraire de Fabula le 29 avril 2006).

URL : http://www.fabula.org/colloques/document128.php

11. « Le philosophe aveugle. Voyage au-delà des apparences », in : Cleveland de Prévost. L’épopée du XVIIIe siècle, éd. J.-P. Sermain, Paris, Desjonquères, 2006, p. 160-178.

12. Avec Jan Herman : « ‘Quand les muses se font épicuriennes’. Décadence du goût et valorisation du naturel dans le discours sur le roman au XVIIIe siècle », Études sur le 18e siècle 34 (2006) : Le XVIIIe, un siècle de décadence ?, n° dir. par V. André et B. Bernard, p. 23-39.

13. « Œdipe ou la reconnaissance au-delà de la vraisemblance. Enjeux poétiques de la dramaturgie voltairienne », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (2006 : 12), p. 307-317.

14. « Préfaces. État de la question : de la présentation à la représentation », in : L’Art de la préface au siècle des Lumières, dir. I. Galleron, PU Rennes, 2007, p. 17-28.

15. « De la feintise à la fiction. Le mouvement dialogal de la préface », Neophilologus 91 (2007), p. 583-595.

16. « La lecture comme tableau : la microlecture entre révélation et réécriture », Fabula – LHT (Littérature, Histoire, Théorie) n° 3 (sept. 2007) : Complications de texte : les microlectures, n° dir. par Marc Escola. URL : http://www.fabula.org/lht/3/Kremer.html

17. « ‘Il faut de l’art pour séduire’ : transparence et artifice dans le soliloque de Fanni Butlerd », in : Madame Riccoboni. Romancière, épistolière, traductrice. Actes du colloque international de Louvain-Anvers (18-20 mai 2006), éd. J. Herman, P. Pelckmans et K. Peeters, Leuven-Paris, Peeters, 2007, p. 109-124.

18. « Roman et théorie au XVIIIe siècle : un dilemme ? », Studi francesi 152 (2007), p. 369-377.

19. « De illusie van het kunstwerk als Pygmalion-effect in de esthetica van de achttiende eeuw » [L’illusion de l’œuvre d’art en tant qu’effet-Pygmalion dans l’esthétique du XVIIIe siècle], in : Handelingen der Koninklijke Zuid-Nederlandse Maatschappij voor Taal- en Letterkunde en Geschiedenis 61 (2008), p. 23-42.

20. « Tout feu, tout flammes : le désir du corps féminin », in : Le Corps romanesque : images et topiques sous l’Ancien Régime. Actes du XXe colloque international de la SATOR à Montréal (1-4 juin 2006), éd. M. Moser-Verrey, Québec, PU Laval, coll. « La République des Lettres », 2008, p. 267-283.

21. « Scénographie de la métamorphose dans le Pygmalion de G.B. Shaw », in : La Lettre et la scène : linguistique et sémiologie du texte de théâtre, Éds Universitaires de Dijon, 2008, p. 183-194.

22. Avec J. Herman et M. Kozul : « Crise et triomphe du roman au XVIIIe siècle : un bilan », Studies on Voltaire and the Eighteenth-Century (2009 : 2) : Le second Triomphe du roman du XVIIIe siècle, n° dir. par Philip Stewart et M. Delon, p. 29-66.

23. « Le corps romanesque exposé au regard médical. Quelques modalités de la chaleur du corps au XVIIIe siècle », in : Les Discours du corps au XVIIIe siècle : littérature – philosophie – histoire - science, éd. H. Cussac, A. Deneys-Tunney et C. Seth, Québec, PU Laval, « Les collections de la République des Lettres », 2009, p. 97-111.

24. « L’immobilité du récit. Quelques considérations sur la narration romanesque au XVIIIe siècle », Atelier de théorie littéraire de Fabula (9 octobre 2009).

URL : http://www.fabula.org/atelier.php?Immobilite_du_recit

25. Avec Ralph Dekoninck et Agnès Guiderdoni, « Introduction », in : Aux Limites de l’imitation. L’Ut pictura poesis à l’épreuve de la matière aux XVIIe et XVIIIe siècles, Amsterdam, Rodopi, « Faux Titre », 2009, p. 7-17.

26. Avec Jan Herman, « Rhétorique des polémiques préfacielles au XVIIIe siècle », in : Polémique et rhétorique de l’Antiquité à nos jours, éd. L. Albert et L. Nicolas, Bruxelles, Éditions De Boeck, 2010, p. 289-303.

27. « Quand la poupée devient sylphide : poétique de la séduction romanesque », in : L’Assiette des fictions : enquêtes sur l’autoréflexivité romanesque, éd. J. Herman, A. Paschoud, P. Pelckmans et F. Rosset, Leuven-Paris, Peeters, 2010, p. 307-323.

28. « La belle alliance du merveilleux et du vraisemblable dans la théorie classique », in : La Beauté du merveilleux, éd. A. Gaillard et J.-R. Valette, PU Bordeaux, coll. « Mirabilia », 2011, p. 249-263.

29. « Un paradoxal telos : la toile du récit », in : La Partie et le Tout. La composition du roman, de l’âge baroque au tournant des Lumières (actes des colloques de Paris, Bruxelles et Venise, automne 2008), éd. M. Escola, J. Herman, L. Olmacini, P. Pelckmans et J.-P. Sermain, Louvain-Paris-Walpole, Peeters, 2011, p. 63-72.

30. « Introduction : la littérature est-elle en mal de discipline ? », Fabula-LHT (Littérature, Histoire, Théorie) n° 8 (mai 2011) : Le Partage des disciplines, n° dir. par N. Kremer.

URL : http://www.fabula.org/lht/8.

31. « Le génie créateur entre classicisme et romantisme. Introduction », Revue des Sciences humaines 303 : 3 (2011) : Le Génie créateur à l’aube de la modernité (1750-1850), n° dir. par N. Kremer, p. 7-15.

32. « Trois principes rousseauistes dans les pensées sur l’éducation aujourd’hui », in : Éduquer selon la nature. 16 études sur Émile de Rousseau, éd. par C. Habib, Paris, Desjonquères, 2012, p. 216-225.

33. « Peinture et illusion », in : TDC (Textes et Documents pour la Classe) n° 1059 : La Nature morte, n° dir. par Étienne Jollet, septembre 2013, p. 22-25.

34. « L’air des figures de Watteau », in : Watteau au confluent des arts : esthétiques de la grâce, éd. V. Toutain et C. Rauseo, PU Rennes, 2014, p. 257-265.

35. « La mise en spectacle du plaisir : pour une lecture esthétique du Pygmalion de Rousseau », in : Genuss bei Rousseau, éd. H. Pfeiffer, E. Décultot et V. de Senarclens, Würzburg, Verlag Königshausen & Neumann, 2014, p. 137-154.

36. « Avançons. L’immobilité du récit dans La Vie de Marianne », in : Nouvelles lectures de La Vie de Marianne. Une « dangereuse petite fille », éd. F. Magnot-Ogilvy, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 215-233.

37. « Le repli sur soi de la narration romanesque au XVIIIe siècle », in : Topique(s) du public et du privé dans la littérature romanesque d’Ancien Régime, éd. M. Texeira Anacleto, Louvain, Peeters, « La République des Lettres », 2014.

38. « Entendre l’invisible. La voix de l’œuvre dans la pensée esthétique de Diderot », Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie 49 (2014), p. 37-51.

39. « Diderot, Balzac, Michon : la création par la destruction », Fabula LHT n° 13 : La Bibliothèque des textes fantômes : œuvres perdues, textes absents, récits troués, numéro dirigé par L. Depretto et M. Escola, novembre 2014, URL : http://www.fabula.org/lht/13/kremer.html

40. « Modernité de Diderot : pour une lecture anachronique de la critique d’art », in : Atelier littéraire de Fabula, mars 2015, URL :

http://www.fabula.org/atelier.php?Modernit%26eacute%3B_de_Diderot._Pour_une_lecture_anachronique_de_l%27%26%23156%3Buvre_d%27art

41. « Sept façons de reconnaître un imposteur », introduction au volume Imposture et fiction dans les récits d’Ancien Régime, éd. N. Kremer, J.-P. Sermain et Y.-M. Tran-Gervat, Paris, Hermann, coll. « La République des Lettres », 2015.

42. « La continuité créatrice de l’œuvre. Le spectateur aveugle du théâtre de Diderot », in : La Voix du public (colloque à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, novembre 2013), éd. J. Gros de Gasquet et S. Nancy, PU de Rennes, à paraître.

43. « La verve et l’esquisse dans les Salons de Diderot », in : Diderot et le Temps (colloque à l’Université de Lausanne, février 2014), éd. S. Lojkine, F. Rosset et A. Paschoud, Oxford, Voltaire Foundation, à paraître.

mise à jour le 3 avril 2015


 

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire