Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

M. Alejandro GÓMEZ

Corps :
MCF - Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Coordonnées :
Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 Département d'Etudes Ibériques et Latino-Américaines (EILA), Bureau 353, 13 rue Santeuil, Paris 75005, FRANCE
Mél :
alejandro.gomez@sorbonne-nouvelle.fr
Adresse site personnel :
univ-paris3.academia.edu/AEGomez
Structure(s) de rattachement :
Département: Études Ibériques et Latino-Américaines (EILA)

Discipline(s) enseignée(s)

Histoire et civilisations latino-américaines

Fonction(s)

Co-coordinateur du seminaire doctoral Atelier d'études transnationales <https://adet.hypotheses.org>

Responsable de la formation Civilisation des Mondes hispaniques 3 (I4ECIV)

Thèmes de recherche

Révolutions atlantiques, Identités racialisées aux Caraïbes,
Sensibilités socio-politiques dans le Monde Atlantique, Abolitions de l'esclavage dans les Mondes hispaniques, Sémantiques de race à échelle globale

Activités / CV

FORMATION

2010     Doctorat en « Histoire et civilisations », École des hautes études en Sciences sociales (Paris, France).

2005     Magister (M. Sc.) en Science politique, spécialisation en Histoire politique, Université Simón Bolívar (Caracas, Venezuela).

2002     « Licenciatura » en Histoire, spécialisation en Histoire des Amériques, Universidad Central de Venezuela (Caracas, Venezuela).

 

DISTINCTIONS

2018     Chercheur invité à la Pontificia Universidad Católica du Chili.

2016     Allocation de recherche à l’Université de Yale, décernée par le Gilder Lehrman Center for the Study of Slavery, Resistance and Abolition.

2012     Prix de thèse « Histoires de l’esclavage », décerné par le Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage.

2011     Prix de thèse de l’Institut des Amériques.

2007     Allocation de recherche à New York, décernée par le Gilder Lehrman Institute of American History.

2007     Allocation de recherche à Richmond, décernée par la Virginia Historical Society.

2006     Allocation de recherche à Oxford, décernée par le David Nichols Memorial Trust.

2006     Allocation de recherche à Séville, décernée par l’Escuela de Estudios Hispano-Americanos.

2003     Prix à la Pensée caribéenne, décernée par l'UNESCO et le gouvernement de l’État de Quintana Roo (Mexique).

 

PUBLICATIONS

  • Ouvrages

1. Le spectre de la Révolution noire. L’impact de la Révolution haïtienne dans le monde atlantique, 1790-1886. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2013, 308 p.

2. Fidelidad bajo el viento. Revolución y contrarrevolución en las Antillas francesas, a través de la experiencia de algunos oficiales realistas emigrados a la Tierra Firme hispana, 1790-1795, Mexique, Siglo XXI Editores, 2004, 194 p.

3. En coédition : Les empires du monde atlantique en révolution : une perspective transnationale, 1763-1898. Rennes : Les Perséides, 2013, 525 p.

4. En coédition : De quelle couleur est le sang ? Colores de sangre, Semánticas de raza / Colors of Blood, Semantics of Race. Madrid: Casa de Velázquez [à paraître]
 

  • Articles dans des revues avec comité de lecture

1. « Socio-Racial Sensitivities Towards Coloured Afro-Descendants in the Spanish Atlantic», Culture & History, Vol. IV, No. 2 (2015), <http://cultureandhistory.revistas.csic.es/index.php/cultureandhistory/article/view/75>

2. « Apenas un cuarto de negro. Colonialismo, valores raciales y accionar político de las élites de ‘color quebrado’. Jamaica, Venezuela, y Antillas Francesas (siglos XVIII y XIX)», Revista de Indias, LXXV, No.263 (Jan.-April 2015).

3. « Images de l’apocalypse des planteurs. Contribution à l’étude de l’iconographie des “horreurs” de la Révolution haïtienne, 1784-1861 » [en ligne], L’Ordinaire des Amériques, No.215 (2013), <http://orda.revues.org/665>.

4. « Las independencias de Caracas y Cartagena de Indias a la luz de Saint-Domingue, 1788-1815 », Rivista Storica Italiana, Vol.CXXII, No.2 (août 2010), pp.708-734.

5. « La Revolución de Caracas “desde abajo”. Impensando la primera independencia de Venezuela desde la perspectiva de los Libres de Color, y de las pugnas político-bélicas que se dieran en torno a su acceso a la ciudadanía, 1793-1815 » [en ligne], Nuevo Mundo-Mundos Nuevos, No.8 (2008), <http://nuevomundo.revues.org/index32982.html>.

6. « El Síndrome de Saint-Domingue : Percepciones y sensibilidades de la Revolución Haitiana en el Gran Caribe (1791-1814) », Caravelle (Cahiers du Monde hispanique et Luso-brésilien), No.86 (2006), pp.125-156.

7. « Entre résistance, piraterie et républicanisme : mouvements insurrectionnels d’inspiration révolutionnaire franco-antillaise dans la Côte de Caracas, 1794-1800 », Travaux et Recherches de l’UMLV, No. 11 (2006), pp.91-120.

8. « La ley de los franceses : una reinterpretación de las insurrecciones de inspiración jacobina en la costa de Caracas », Akademos, Vol. VII, No.1 (2006), pp.97-132.

9.  « L’épée du Libertador dans l’idéologie des révolutionnaires bolivariens », Problèmes d’Amérique Latine, No. 60 (Été 2006), pp.95-114.

10. « ¿Ciudadanos de Color? El problema de la ciudadanía de los esclavos y la Gente de Color durante la revoluciones franco-antillanas, 1788-1804 », Anuario de Estudios Bolivarianos, XI, No.12 (2005), pp.117-158.

11. « La Revolución Haitiana y la Tierra Firme hispana » [en ligne], Nuevo Mundo Mundos Nuevos, No. 5 (2005), <http://nuevomundo.revues.org/document211.html>.

12. « El papel de los intelectuales en la Venezuela de Hugo Chávez : los historiadores a la palestra pública », L'Ordinaire Latino-Américain, No. 207 (2005), pp.83-94.

13. « El ‘Estigma Africano’ en los Mundos Hispano-Atlánticos, siglos XIV al XIX », Revista de Història, No.153 (2e semestre 2005), pp.139-180.
 

  • Travaux dans des actes de congrès

1. « L’histoire sous le scanner. Les historiens des émotions et les études atlantiques face à la révolution des sciences cognitive », in Luc Capdevila et Frédérique Langue (éds.), Le passé des émotions. Mémoires sensibles et histoire à vif, Amérique latine et Espagne contemporaines. Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2014, pp. 107-120.

2. « Un argument très convaincant : Saint-Domingue dans le débat abolitionniste britannique, 1791-1833 », in Claire Bourhis-Mariotti et al. (éds.), Couleurs, esclavages, libérations aux Amériques, 1804-1860. Rennes : Les Perséides, 2013.

3. « La caribeanidad revolucionaria de la costa de Caracas : una visión prospectiva (1793-1815) », in Geneviève Verdo et Véronique Hébrard (éds), Les indépendances hispano-américaines, un objet d'histoire. Madrid: Casa de Velázquez, 2013, pp. 35-48.

4. « Del ‘affaire’ de los mulatos, al asunto de los pardos », in María Teresa Calderón et al. (éds.), Las Revoluciones en el mundo Atlántico: una perspectiva comparada. Bogota : Universidad Externado de Colombia-Taurus, 2006, pp.301-321.

5. « Haïti entre la peur et le besoin. Royalistes et républicains vénézuéliens : relations et repères avec Saint-Domingue et les Îles du Vent », 1790-1830”, in G. Bonnaci et al. (dirs.), La Révolution haïtienne au-delà de ses frontières. Paris : Karthala (France), 2006, pp.141-166.

6. « Las revoluciones blanqueadoras : elites mulatas haitianas y ‘pardos beneméritos’ venezolanos, y su aspiración a la igualdad, 1789-1812 », in F. Langue (coord.), IIe Journée d'Histoire des Sensibilités, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, No. 5 (2005), en ligne : <http://nuevomundo.revues.org/document868.html>.

  • Chapitres de livres

1.      « The Sword of Bolívar: The most precious relic of the Bolivarian Revolution », in Maureen G. Shanahan et al. (éds.), Simón Bolívar : National Myth and Cultural Sign. Gainesville : University Press of Florida, 2016.

2.      « El “mal ejemplo” haitiano. La revolución de Saint-Domingue en la memoria histórica de los virginianos 1831-1865 », in Clément Thibaud, Federica Morelli and Geneviève Verdo (éds.), Les Empires atlantiques : des Lumières au libéralisme (1763-1865), Nantes : Presses Universitaires de Rennes, 2009, pp.83-98.

3.      « Malas y peores noticias en la Capitanía General de Venezuela en tiempos de la Revolución Haitiana », in Frédérique Langue and Sandra Jatahy Pesavento (coords.), Sensibilidades na história: memórias, singulares et identidades sociais. Porto Alegre (Brésil): Editora da UFRGS, 2007, pp.205-238.

4.      « La reliquia más preciada de la Revolución bolivariana », in Domingo Irwin and Fréderique Langue (éds.), Militares y poder en Venezuela (Ensayos históricos vinculados con las relaciones civiles y militares venezolanas). Caracas : Universidad Católica Andrés Bello, 2005, pp.179-204.

 

Informations complémentaires

Responsable (élu) du Master Langues & Sociétés, Université de Lille 3 (2014-2016).

Membre du jury de l’Agrégation interne d’espagnol (2015-2018).

Membre associé du Centre de recherches sur les mondes américains (CERMA).

Membre associé de la Red de Estudios Comparados y del Caribe (RECCMA).

 


mise à jour le 7 novembre 2018


Photo

fOTO ALE YALE LADO.jpg

M. Alejandro GÓMEZ

 

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire