Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Emilie Moreira

le 28 février 2013
 

A l'occasion de la Journée de la femme du 8 mars 2013, les universités Pierre et Marie Curie et Sorbonne Nouvelle ont proposé aux stagiaires du DIU "Conseiller, Conseillère référent-e égalité femmes/hommes" de répondre à quelques questions sur la question de l'égalité professionnelle.

Horizontale.JPG
Emilie Moreira est tout juste diplômée de la formation Conseiller, Conseillère référent-e égalité. Diplômée en philosophie et titulaire d’un master du CELSA, elle travaille au sein du groupe La Poste depuis 2007. Depuis deux ans, elle a rejoint la Direction de la Stratégie du groupe où elle est chargée d’identifier les grandes tendances de société, « susceptibles d’avoir un impact sur les activités et les organisations » de son entreprise. Le DIU Conseiller, Conseillère référent-e égalité est proposé en formation continue par l'UPMC et la Sorbonne Nouvelle.
Anne Isabelle François et Patrick Farges, tous deux MCF à la Sorbonne Nouvelle en sont co-responsables scientifiques aux côtés de Danielle Gondard, MCF à l'UMPC.

  • Pourquoi avoir choisi de vous inscrire au Diplôme Interuniversitaire "Conseiller, conseillère référente égalité femmes/hommes ?

La formation avait d’abord pour but de nourrir ma pratique professionnelle. Dans le cadre d’un projet qui m’avait été confié, je souhaitais me familiariser avec les problématiques et les concepts relatifs à l’égalité femmes-hommes. Le DIU permettait de balayer ces questions dans de nombreux domaines (éducation et orientation professionnelle, politiques publiques, monde du travail...) et dans un temps limité. J’ai pu également rencontrer, dans un cadre privilégié, les principaux acteurs de l’égalité (chercheurs, associatifs, professionnels du monde socio-économique…) et identifier des sujets et des intervenants en vue de l’organisation d’un séminaire destiné aux dirigeants de mon entreprise. L’objectif était aussi de me professionnaliser en vue d’occuper, à plus long terme, un poste entièrement consacré à ces thématiques.

  • Quel était votre parcours professionnel avant et après la formation ?

J’ai rejoint mon entreprise en 2007 après une formation en philosophie et un master de communication des institutions publiques au CELSA. J’ai animé pendant quatre ans un observatoire au sein de la Direction de la Communication du groupe. Depuis 2 ans, je travaille au sein de la Direction de la Prospective. Notre rôle consiste à identifier les grandes tendances de société susceptibles d’avoir une incidence sur les activités et les organisations de notre entreprise. Nous approfondissons ces sujets et sensibilisons nos dirigeants à leurs différentes facettes. Je trouve important de se former en permanence. Quant aux suites de cette formation, je suis tout juste diplômée. Bilan dans quelques mois !

  • Selon vous, en quoi l'égalité Femmes/Hommes est-elle importante ?

Elle est plus qu’importante, elle est indispensable ! Liberté, égalité, fraternité…c’est un fondement de notre société, un principe de justice !
En ce qui concerne les entreprises, même dans un contexte de crise, les salariés des deux sexes, tout comme les clients et les autres parties prenantes des entreprises, sont de plus en plus attentifs à la notion de citoyenneté. Or, le respect de l’égalité est au fondement de la citoyenneté. Par ailleurs, les entreprises ont certainement beaucoup à gagner en favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes. Car, on ne s’implique pas de la même manière dans une entreprise si on subit des traitements inégaux ou si on est privé de certains droits.

  • Quelles actions menez-vous aujourd'hui dans votre domaine ?
Pour ma part, il s’agit uniquement d’un travail de repérage et de sensibilisation des dirigeants aux principaux enjeux relatifs aux questions de genre, dans le cadre d’une réflexion plus large sur l’Inclusion. Ce n’est pas au sein de ma direction que les problèmes d’égalité sont traités et les actions mises en œuvre.

Type :
Portrait, -
Contact :
Sous-Direction de la Communication
Lieu(x) :
 

mise à jour le 8 juillet 2015