Accueil >> Vie de campus >> Vie du personnel >> Personnels de l'Université

Enseignant et/ou chercheur

Capucine BOIDIN

Corps :
PR - Université Sorbonne Nouvelle
Coordonnées :
https://creda.cnrs.fr/membres/capucine-boidin/
Mél :
capucine.boidin@sorbonne-nouvelle.fr
Adresse site personnel :
https://creda.cnrs.fr/membres/capucine-boidin/
Structure(s) de rattachement :
CREDA - Centre de Recherche Et de Documentation sur les Amériques - UMR 7227
ED 122 - Europe latine - Amérique latine
Institut des Hautes Etudes de l'Amérique latine (IHEAL)

Discipline(s) enseignée(s)

 

Fonction(s)

  • Professeure d’anthropologie américaniste à l’IHEAL
  • Chargée de cours de Guarani à l'INALCO
  • Chercheuse au CREDA UMR 7227

Activités / CV

 

Informations complémentaires

BIOGRAPHIE

Capucine Boidin est professeure d’anthropologie à l’IHEAL (Institut des Hautes Études de l’Amérique latine) à la Sorbonne Nouvelle et enseigne le guarani à l’INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales). Elle a été directrice de l’IHEAL (2019-2022).

Elle a d'abord fait un terrain dans la campagne paraguayenne, où elle a appris le guarani. Elle a écrit son doctorat et son premier livre sur le genre, le métissage et les mémoires de guerre au Paraguay (Guerre et métissage au Paraguay).

Elle a organisé un congrès international (2005) puis un livre (2007) avec des historiens et des anthropologues sur Les guerres au Paraguay. On peut dire aujourd'hui que ce congrès et ce livre ont constitué un tournant dans l'écriture de la guerre, allant au-delà des récits nationaux jusqu’alors dominants.

Puis elle a édité avec un historien et une anthropologue un numéro sur le genre des métissages dans les Amériques pour la revue Clio, Genre et société. Depuis, elle est entrée dans son comité de rédaction.

Elle a entamé une discussion sur les théories postcoloniales de l'hybridité et a coédité Atlantique noir, une polyphonie de perspectives. Elle a participé à introduire les théories décoloniales en France, organisé une conférence internationale sur le pluriversalisme et coordonné avec une philosophe un dossier dans la revue Cahiers des Amériques latines, intitulé « Le tournant décolonial et la philosophie de la libération ».
 
De 2011 à 2016, elle a coordonné un projet Jeune Chercheur financé par l'ANR et intitulé LANGAS Langues générales d'Amérique du Sud (quechua, aimara, guarani, tupi, XIX-XVI). Avec une base de données en libre accès, ce projet est pionnier dans les sciences humaines numériques appliquées aux langues non occidentales. Il développe une nouvelle philologie et anthropologie historique basée sur les manuscrits amérindiens. En 2017, avec un manuscrit intitulé Des mots dans l’histoire. Mots guarani de pouvoir, pouvoir des mots guarani elle obtient son Habilitation à Diriger des recherches qui sera publié aux presses de l’Inalco.

 

mise à jour le 25 avril 2023


Photo

Capucine-Boidin.jpg

Capucine BOIDIN

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire