ED 120 >> International

Politique internationale de l'ED 120

L'ED 120 et l'international


L'ED 120 essaie systématiquement d'enrichir son offre de formation grâce à la mise en relation -sous diverses formes- des doctorant-e-s avec les universités étrangères, par l'accueil de collègues venus du monde entier, par une incitation à la participation de ses doctorant-e-s à des projets de coopération scientifique.

Par exemple en les associant à un projet soutenu par la Communauté européenne, dans le cadre d'un plan Erasmus +, mis en oeuvre en 2016 et pour une durée de trois ans. Des doctorants de la Sorbonne Nouvelle sont appelés à intervenir dans des séminaires de formation doctorale des grandes universités de Tunis (La Manouba, El Manar, l’Université du "9 avril", etc). Ils présentent et discutent leur thèmes de recherches en présence des doctorants tunisiens qui, eux-mêmes rendent compte de leurs projets.

Dans le cadre d’un GDRI « Littérature et démocratie » (co-organisé par l’ED 120; l’ENS/Ulm et l’E.H.E.S.S), l’ED a mis en place des interventions de doctorant-e-s français-e-s (à la demande des collègues tunisiens), dans les séminaires doctoraux organisés par les Universités tunisiennes, séjours pris partiellement en charge par l’ED 120. Ce projet se développe aujourd’hui dans une série d’interventions coordonnées de l’école doctorale ED 120 dans l’enseignement supérieur tunisien, à la demande de celui-ci avec le concours extrêmement actif de l’Institut français en Tunisie (IFT) et avec le support de la Vice-Présidence des Relations Internationale de la Sorbonne Nouvelle. Sous la forme d’une triple série d’actions coordonnées par cette ED.
 
  •  Collaboration dans l’enseignement de la préparation des concours de recrutement en Tunisie (ENS/ Agrégation) ;
  •  Stage d’appui à l’élaboration des dossiers de candidat-e-s à l’habilitation à diriger des recherches sous forme de stages réservés aux enseignant-e-s assistant-e-s et Maîtres-assistants tunisiens ;
  • Sous la forme de séjours de formations bilatéraux de doctorant-e-s tunisien-n-e-s et de 32 doctorant-e-s français-e-s (sur une période de 3 ans, 2017-2020), tout particulièrement pour les doctorants inscrits en cotutelles dans ces deux pays. Présentation des recherches des doctorant-e-s français-e- dans les séminaires doctoraux des universités tunisiennes, participations encouragées de ces mêmes doctorant-e-s à prendre part à des interventions scientifiques sous formes de communications dans des colloques en Tunisie, participation à des actions culturelles organisées par l’IFT (« Village-France du 15 au 21 juillet 2017) etc. Et, bien évidemment, politique d’accueil symétrique pour les doctorant-e-s tunisien-n-e-s.
Voir aussi :


mise à jour le 9 octobre 2018