Accueil >> Formation >> S'informer sur nos formations

Master 2 professionnel : Muséologie et médiation
Parcours Muséologie et Nouveaux Médias


Nature :
Formation diplômante
Date de début formation :
17 septembre 2018
Date de fin formation :
31 août 2019

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue
Formation en apprentissage
+ d'infos

Le Master 2 Professionnel Muséologie et médiation comprend deux parcours, et deux promotions distinctes d’étudiant.e.s :

  • Master 2 Pro – Parcours « Muséologie et Nouveaux Médias » (M2Pro MNM) 
  • Master 2 Pro – Parcours « Médiateur et Guide-conférencier du patrimoine et des musées » (M2Pro MGC) 

  • Observations importantes – actualités 

À compter de la rentrée 2019-2020, ces deux Masters 2 seront amenés à évoluer vers des contenus enrichis et adaptés aux attentes du secteur des musées, du patrimoine et de l’exposition.
Ils pourront constituer une poursuite d’études après la Licence de Médiation culturelle - Conception et mise en œuvre de projets culturels – parcours Musées, patrimoine & expositions.

- Le Master 2 Pro MNM (Muséologie et Nouveaux Médias) réaffirmera son ancrage dans le secteur muséal et numérique, que l’on trouvera sous l’intitulé Master 2 Musées et Nouveaux médias, dans la continuité du Master 1 Musées et Nouveaux médias.

- Le Master 2 Pro MGC (Médiateur et Guide-conférencier du patrimoine et des musées) verra son périmètre transformé et élargi, vers une nouvelle formation intitulée Master 2 Médiation du patrimoine et de l’exposition, dans la continuité du Master 1 Médiation du patrimoine et de l’exposition. 

Objectifs


  • Master 2 Pro - Parcours « Muséologie et Nouveaux Médias » : présentation

Le métier de médiateur culturel, particulièrement important au sein du musée, est amené à se transformer en fonction de l’évolution technologique. De nouveaux spécialistes sont amenés à se former, qui constitueront les interfaces entre les médiateurs classiques (chargés des publics, guides-conférenciers, animateurs), les spécialistes et le public : telle est la vocation du M2Pro « Muséologie et Nouveaux Médias ». Ces nouveaux professionnels doivent posséder conjointement une excellente connaissance du milieu dans lequel ils évoluent (muséologie), du dispositif de médiation en général et du rôle du public (médiation), et de l’évolution des nouvelles technologies au sein de l’économie de la culture (nouveaux médias).
À partir d’une formation solide en muséologie et en médiation, des compétences spécifiques sont développées durant la formation, comme la capacité à penser l’évolution du fonctionnement de l’institution muséale, à évaluer les caractéristiques des différents publics, à concevoir des projets de médiation muséale liés aux nouvelles technologies mais aussi aux réseaux sociaux, dans la mesure où ces derniers présentent de nouveaux supports pour une médiation participative des visiteurs, et un partage horizontal des savoirs, mode d’action dont les musées sont les précurseurs.

  • Connaissances attendues à l’issue de la formation :

Connaissance du monde de la culture et plus spécifiquement des musées, de leur organisation, de leurs fonctions, de leur financement.

Connaissance des outils de médiation (réalisation de projets de médiation).

Connaissance des musées et de la muséologie (plusieurs cours de muséologie, actualité des musées).

Connaissance des outils liés à la gestion de projets culturels et de projets numériques (organisation, planification, cahiers des charges, suivi de projets : cours de gestion).

Connaissance des technologies de l’information et de la communication.

Connaissances globales en matière de codage et de mise en place d’applications numériques (cours d’informatique).

Compétence(s) visée(s)

Compétences transversales :

  • Utiliser diverses ressources documentaires spécialisées pour appréhender les arts (projets de recherche, réalisation d’un mémoire).
  • Mobiliser une culture artistique, une réflexion théorique et critique (portant, notamment, sur les sciences de l’art) et les principales méthodes disciplinaires pour être en capacité de commenter (à l’aide d’une terminologie pertinente) et mettre en perspective, de façon avisée, les créations et les faits artistiques (réalisation de mémoire, dossiers à rendre pour plusieurs enseignements).
  • Formation et encadrement de professionnels responsables de projets culturel (travail de groupe).
  • Conduite de recherches spécialisées (de type documentaire ou scientifique) dans le domaine des musées et notamment la médiation muséale et les nouveaux médias (réalisation de mémoire).
  • Conception et réalisation d'actions ou de produits visant à mettre en contact, pour les musées, les publics et une offre culturelle et artistique (réalisation de projets de médiation).
  • Conception d'outils de communication (sur divers support) liés à un évènement culturel (projets de médiation et d’exposition).
  • Gestion de la relation avec la Presse et les supports internet pour optimiser la médiatisation d'un évènement (projets de médiation et d’exposition).
  • Études sous différents angles (artistiques, budgétaire, organisationnel, écho auprès du public, ...) d'un projet culturel, et éventuelle défense de celui-ci devant des décideurs, des clients ...
Compétences professionnelles :

  • Concevoir puis encadrer la réalisation d’un projet artistique dans toutes ses dimensions artistiques, administratives, financières et communication (projet de médiation et d’exposition).
  • Elaborer des documents de communication, adaptés à des publics divers, en utilisant les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique.
  • Identifier et mobiliser la terminologie descriptive et critique développée en France et à l’étranger pour commenter les créations artistiques.
  • Anticiper et penser l’évolution du fonctionnement de l’institution muséale, à partir d’une formation solide en muséologie (cours de muséologie).
  • Connaître et anticiper les demandes des différents publics et évaluer les projets d’animation proposés à ceux-ci : analyse des besoins et des caractéristiques des différents publics (réalisation d’enquêtes de public).
  • Concevoir et élaborer des projets de médiation muséale liées aux nouvelles technologies : évaluation des dispositifs, animation de réseaux sociaux, animation du site traditionnel, travail collaboratif et recherche des informations nécessaires à la mise en place de nouveaux produits (réalisation de projets de médiation).
  • Pouvoir mener une réflexion intermédiale (théâtres, cinéma) et développer des partenariats avec les autres métiers liés à la médiation culturelle (cours intermédiaux et contacts entre parcours).

Spécificités

  • Le Master Muséologie Nouveaux Médias est ouvert à l'apprentissage via le CFA FORMASUP
  • Stage en entreprise

Le stage professionnel, d'une durée de deux mois minimum, occupe le second semestre en général. Il est conçu comme une étape décisive dans la construction du projet professionnel des étudiants. Ces derniers choisissent eux-mêmes leur lieu de stage.
Le stage doit donner lieu à un compte rendu écrit présenté en même temps que le mémoire lors du jury de sortie.
Des rendez-vous réguliers à l'université permettent aux étudiants d'être accompagnés dans le déroulement de leur stage et de prévenir toute difficulté.

Commentaires sur la formation en apprentissage
Le Master 2 Muséologie et Nouveaux Médias est ouvert à l'apprentissage via le CFA FORMASUP.

La formation est depuis sa création ouverte à la formation continue et, depuis 2017, a été ouverte à l’apprentissage, accréditée par le CFA FORMASUP.
La formation est essentiellement donnée, durant l’année de M2, sur les mois de septembre à février, permettant la poursuite d’un stage long. Elle est par ailleurs donnée sur deux jours et demi pour les alternants, permettant un séjour en entreprise tout au long de l’année.

En 2016-2017, le Master 2 a accueilli de la formation continue (deux stagiaires) et en 2017-2018, a accueilli ses premiers alternants (7 alternants sur 18 étudiants).

Et après ?

Poursuites d'études
La poursuite d’étude en doctorat (doctorat en sciences de l’art ou sciences de l’information et communication) est possible, moyennant le souhait, par l’étudiant, de réaliser un mémoire plus directement orienté sur la recherche. 
Débouchés professionnels

Secteurs concernés :

  • Collectivités publiques locales, régionales et nationales (villes, DRAC)
  • Fondations privées
  • Entreprises privées en lien avec les activités culturelles et notamment muséales
  • Industries culturelles et créatives (Multimédias ...)

Métiers :

  • Attaché du patrimoine dans la fonction publique
  • Responsable de service culturel (notamment au sein de collectivités territoriales)
  • Responsable des réseaux sociaux
  • Responsable de la médiation
  • Chargé de projets
  • Chargé des publics
  • Chargé de relations publiques et de communication
  • Assistant de production
  • Chargé de collections au sein d'un musée


Les métiers de la médiation sont en train de se transformer, de nouvelles opportunités en matière de multimédias se présentent, qui conduisent à la recherche de nouveaux profils dans le secteur du patrimoine et des musées, notamment dans les domaines suivants :

  • Conception et mise en place de projets d’édition et de médiation, responsables des publics ;
  • Conception et mise en place de projets multimédias, animation de réseaux sociaux.
  • Développement de logiques liées aux potentialités d’Internet : crowdfunding, crowdsourcing, travail en équipes virtuelles, etc.
  • De manière plus générale, responsables de services culturels, chargés d’étude, chargés de projets dans le secteur des technologies de l’information et de la communication.
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 4

Formation(s) requise(s)

  • Sélection à l’issue du Master 1 « Conception et direction de projets culturels » pour les étudiant.e.s de la Sorbonne Nouvelle ainsi que pour les titulaires d’un Master 1 d’une autre université française ou étrangère avec une spécialisation en lien avec le domaine de compétences.
  • Les professionnels diplômés justifiant d’une expérience suffisante et d’une activité en lien avec la médiation culturelle et/ou de la muséologie peuvent également faire acte de candidature

Admission

  • Capacité d'accueil : 25 places
  • Master ouvert à la formation initiale ainsi qu’à la formation continue.
  • Critères de recrutement : EXAMEN SUR DOSSIER et, le cas échéant, ENTRETIEN ORAL

    L'admission est prononcée sur la base de l'examen, par une commission pédagogique, d'un dossier détaillant le cursus suivi, les titres/diplômes/certifications et notes obtenus et, lorsqu’il y a lieu, tout justificatif de stages et/ou expériences professionnelles.
    De plus, le dossier comportera une lettre de motivation et/ou une présentation du projet professionnel établie par le candidat accompagnée, le cas échéant, de l’accord du directeur de recherche.
    Ce dossier doit notamment permettre d'apprécier et d’évaluer la nature et le niveau des enseignements suivis par le candidat, les connaissances et les compétences acquises, la motivation du candidat et l'adéquation du projet professionnel avec les finalités de la formation demandée.
    Le cas échéant, la commission pourra convier le candidat à un entretien oral dans la deuxième auinzaine de juin afin de d’échanger sur son parcours et/ou son projet.
  • Calendrier de campagne
    Début de candidature : 10 avril 2018
    Fin de candidature : 18 mai 2018

Inscription

  • Procédure

    Avant de postuler
    ci-dessous sur cette formation, vérifiez bien la procédure d'admission (Études en France ou procédure Université...) dont vous relevez ici.

    Si
    vous êtes bien concerné.e par la procédure d'admission Université, suivez les indications suivantes :

    La campagne d'admission sera ouverte à compter de fin avril, selon le calendrier propre à la formation et sous réserve de l'ouverture opérationnelle de l'application (pour les campagnes de candidature en ligne).
    Vous pourrez consulter le calendrier de dépôt de candidature, le détail des pièces à fournir et la marche à suivre pour déposer un dossier ici.

    • Une fois ce dossier saisi, vous devrez envoyer par courrier postal l'ensemble des documents demandés au correspondant qui vous sera indiqué lors de votre connexion.
    • Consultez régulièrement votre dossier en ligne.
    • Un accusé de réception sera envoyé par courriel quand le dossier sera traité.
    • Vous serez informé.e des résultats d'admission par courriel.

Organisation générale des études

La formation se concentre essentiellement au premier semestre et au début du second semestre, afin de permettre aux étudiants de consacrer le reste de leur temps à la réalisation de leur stage et à la rédaction de leur mémoire.

Tronc commun à tous les Masters
 

  • UE 1 Langue vivante étrangère : anglais (48h – 3 ECTS)
  •  UE 2 Ouverture professionnelle (24h – 3 ECTS)


Cours de spécialité
 

  • UE 3 Muséologie : fondements et applications (48h – 3 ECTS)
    • Muséologie générale (24h)
    • Muséologie et dispositifs de monstration des images (24h) (ouvert à cinéma)
  • UE 4 Méthodologie Musées et muséologie (48h – 6 ECTS),
    • Questions d’actualité en muséologie (24h) (en commun avec Paris 7 et le Muséum)
    • Un cours (24h) à choisir parmi
    • Histoires du patrimoine (Paris 1)
    • Muséologie et expression culturelle des sciences (Paris 7)
    • Histoire des dispositifs (Ecole du Louvre)
    • Muséologie scientifique (Muséum)
  • UE 5 Patrimoine, culture et développement 48 h – 3 ECTS (en commun avec M2 Tourisme)
    • Patrimoine et développement 16h
    • Stratégies de développement des sites culturels 16h
    • Tourisme, espaces naturels et sites protégés 16h
  • UE 6 Médiation muséale et monde numérique (96h - 6 ECTS)
    • Questions approfondies de pédagogie de l’image : musée et cinéma (24h)
    • Les multimédias et le musée (24h)
    • Séminaire de spécialisation (24h)
    • Projet de médiation en partenariat avec un musée (24h)
  • UE 7 Informatique multimédias : 48h – 3 ECTS
  • UE 8 Langues vivantes ou Ouverture professionnelle II : Choix entre :
    • Seconde langue reprise par le BET 48h, 3 ECTS


Ouverture professionnelle II (cours mutualisés à l’échelle du BET)

Stage et Mémoire

  • UE 9 Stage et rapport de stage, 10 ECTS
  • UE 10 Mémoire (poursuite du mémoire entamé en M1), 20 ECTS

Echanges internationaux
Les mobilités internationales et Erasmus+ ne sont pas envisageables durant l'année de Master 2 Pro, en raison de la spécificité de l'organisation des cours, très concentrés, et exigeant une assiduité totale de la part des étudiants, qui sont par ailleurs très sollicités autour de travaux et projets de groupe. 

Responsables

 
  • Responsable du Master 2 Pro – Parcours « Muséologie et Nouveaux Médias » (M2Pro MNM) : François MAIRESSE

mise à jour le 14 mai 2018


Renseignements :

Département : Médiation culturelle (MC)
Bureau 209 -
13, rue Santeuil
75231 PARIS CEDEX 05

Mél.
Sur Internet

Recherche d'une formation

Recherche d'une formation