Accueil >> Recherche >> Unités de Recherche >> Enseignants-Chercheurs

Enseignant et/ou chercheur

M. Alessandro DI PROFIO

Mél :
alessandro.di-profio@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
Département : Etudes Italiennes et Roumaines (EIR)
Département : Institut d'études théâtrales (IET)
IRET - Institut de Recherche en Etudes Théâtrales - EA 3959

Activités / CV

Production depuis 2007

 A.

Ouvrages

1.     D’une scène à l’autre. L’opéra italien en Europe, vol. i : Les pérégrinations d’un genre, Liège, Mardaga, 2009, viii-349 pp. (avec Damien Colas).

2.     D’une scène à l’autre. L’opéra italien en Europe, vol. ii : La musique à l’épreuve du théâtre, Liège, Mardaga, 2009, viii-535 pp. (avec Damien Colas).

3.     Maestro ! Dirigieren im 19. Jahrhundert, Kassel : Merseburger, 2017, 232 p. (avec Arnold Jacobshagen).

4.     Gioachino Rossini, Il barbiere di Siviglia. Fonti, Pesaro, Fondazione Rossini, 2016, CXII-771 p.

[En préparation]

5.     ‘Suona la tromba’. Musique en France et en Italie à l’époque du Risorgimento, Tours, Presses universitaires François-Rabelais (avec Damien Colas).

6.     Musique et musiciens sous la décennie française à Naples (1806-1815), Tours, Presses universitaires François-Rabelais (avec Damien Colas).

 

Editions de textes

1.     Jean-Jacques Rousseau, Lettre sur l’opéra italien et français, dans Œuvres complètes, sous la direction de Jacques Berchtold, François Jacob et Yannick Séité, Paris, Garnier, tome III.

2.     Carteggio Verdi-Escudier (1845-1880), Parme, Istituto nazionale di studi verdiani.

 

B.

Articles et chapitres d’ouvrages

1.     « “ l’opéra italien n’est pas autre chose qu’un concert ”. Aventures et mésaventures d’un topos critique », “ L'Esprit français  und die Musik Europas : Entstehung, Einfluß und Grenzen einer ästhetischen Doktrin, éd. Michelle Biget et Rainer Schmusch, Hildesheim, Zürich, New York, Georg Olms Verlag, 2007, pp. 20-30.

2.     « Il laboratorio de Lo spazzacamino principe di Angelo Tarchi (1790) : “Primo di questo genere, che compaia in Italia” », L’opera francese in Italia : Giuseppe Carpani e le stagioni 1787-1795 del Teatro Arciducale di Monza, Musicalia, III (2008), pp. 153-173.

3.     « The Orchestras of the Paris Opera Houses in the Nineteenth Century », (avec Hervé Audéon et Damien Colas), The Opera Orchestra in 18th- and 19th-Century Europe, vol. I/2 : The Orchestra in Society, éd. Niels Martin Jensen et Franco Piperno, Berlin, Berlin Verlag, 2008 (Musical Life in Europe, 1600-1900 : Circulation, Institutions, Representation), pp. 217-258.

4.     « I teatri d’opera parigini negli anni Trenta dell’Ottocento », Quaderni della Fondazione Donizetti, 14 (2008), éd. Livio Aragona, pp. 47-70.

5.     « Introduction », D’une scène à l’autre. L’opéra italien en Europe, éd. Damien Colas et Alessandro Di Profio, Liège, Mardaga, 2009, vol. I : Les pérégrinations d’un genre, pp. 5-11.

6.     « Le rondò “Rendi, o cara, il prence amato” de Sarti et les ornements de Luigi Marchesi » (avec Damien Colas), D’une scène à l’autre. L’opéra italien en Europe, éd. Damien Colas et Alessandro Di Profio, Liège, Mardaga, 2009, vol. I : Les pérégrinations d’un genre, pp. 157-187.

7.     « L’ours à la baguette. Verdi, chef d’orchestre à Paris », Musique – Images – Instruments, xii (2011), pp. 130-168.

8.     « La réception de Pergolèse en France. La construction d’un mythe européen », Studi pergolesiani - Pergolesi Studies, vi (2011), pp. 157-206.

9.     « Aïda’s French premiere at the Opéra in 1880 », Studia Musicologia, 52/1-4 (2011), pp. 429-441.

10. « Bruno Maderna, Serenata per un satellite », « Francesco Pennisi, A tempo comodo », dans Grafia musicale e segno pittorico nell’avanguardia italiana (1950-1970), éd. Enrica Torelli Landini, Rome, De Luca Editori, 2012, pp. 88, 92-94.

11.  « Le Théâtre-Lyrique : le périmètre des salles d'opéra à Paris sous le Second Empire », dans L'Opéra de Paris, la Comédie-Française et l'Opéra-Comique (1669-2010) : approches comparées, éd. Sabine Chaouche, Denis Herlin et Solveig Serre, Paris : École nationale des chartes (collection « Études et rencontres de l'École des chartes »), 2012, pp. 77-89.

12. « Opera orchestra », The Oxford Handbook of opera, éd. Helen M. Greenwald, Oxford, Oxford University Press, 2014, pp. 480-509.

13. « Prunières et l’imaginaire de l’opéra vénitien », Henry Prunières : un musicologue engagé de l’entre-deux-guerres, éd. Myriam Chimènes, Florence Gétreau, Catherine Massip, Paris, Société française de musicologie, 2015, pp. 175-188.

14. « ‘Non vorrei che fosse troppo’. Verdi e la mise en scène a Parigi », Giuseppe Verdi, dalla musica alla messinscena, Quaderni dell’Istituto nazionale di studi verdiani, éd. Franco Piperno, Daniele Mastrangelo, Manuela Rita, Parme, Istituto nazionale di studi verdiani, 2015, pp. 9-28.

15. « Verdi, direttore d’orchestra. L’epistolario come esposizione di una poetica », Maestro ! Dirigieren im 19. Jahrhundert, éd. Alessandro Di Profio et Arnold Jacobshagen, Kassel : Merseburger, 2017, pp. 167-184.

16. « Rousseau e Galuppi. L’aria Voi che languite (Venezia, 1743) e la Lettre sur la musique françoise (Parigi, 1753) », Baldassare Galuppi. L’œuvre opératique, instrumental et religieux, éd. Emilie Corswarem et Christophe Pirenne, Paris : Garnier, 2017, pp. 117-146.

17. « Mozart suo malgrado. Il primo Don Giovanni a Parigi (1791) », Mélanges pour Frank Dobbins, éd. Marie-Alexis Colin, Bruxelles, Brepols.

 

[sous presse]

18. « ‘Fils de je ne sais pas qui.’ The origins of Beaumarchais’ Figaro », Zwischen Revolution und Bürgerlichkeit : Beaumarchais’ Figaro-Trilogie als Europäischer Opernstoff, éd. Isolde-Schmid-Reiter, Regensburg : ConBrio Verlagsgesellschaft.

 

Notices de dictionnaires

1.     « Bureau central de musique », The Cambridge Verdi Encyclopedia, éd. Roberta Montemorra Marvin, Cambridge, Cambridge University Press, 2013.

2.     « Escudier, Léon », ibid.

3.     « Escudier, Marie », ibid.

[en préparation]

4.     « Musique italienne », Le dictionnaire de l’Opéra de Paris sous l’Ancien Régime. L’Académie royale de musique de Paris (1671-1791), éd. Sylvie Bouissou, France Marchal-Ninosque, Pascal Denécheau, Paris, Garnier.

5.     « Troupes italiennes », ibid.

6.     « Querelles des Bouffons », ibid.

 

 

C.     

Autres publications

1.     « Le convenienze ed inconvenienze di due sistemi teatrali. Divagazioni sull’opera tra Italia e Francia all’epoca di Donizetti », Gaetano Donizetti, La fille du régiment, Milano, Edizioni del Teatro alla Scala, 2007, pp. 133-141.

2.     « Cose turche. Digressioni sulla fortuna di un topos operistico », Mozart, Il ratto dal serraglio, Cagliari, Teatro Lirico, 2007, pp. 67-71.

3.     « L’elisir d’amore e l’appropriazione delle strutture francesi », Donizetti, L’elisir d’amore, Cagliari, Teatro Lirico, 2009, pp. 29-35.

4.     « L’opera da Monteverdi a Monteverdi e la sua orchestra (presunta) », Music@, IV, (novembre-décembre 2009), pp. 28-30 (version en ligne : http://rivista.consaq.it/online/15_09/28.pdf).

5.     « La quintessence d’un genre », Cimarosa, Matrimonio segreto, Strasbourg, Opéra national du Rhin, 2010.

6.     « Verdi, Francia y el desafío de Les vêpres siciliennes », ABAO-OLBE, Temporada de opera de la Abao-Olberen opera deboraldia, 61 (2012-2013), [Bilbao : Abao, 2012], p. 158-165.

7.     « La naturalisation d’un opéra franco-italien. La réception d’Aida à Paris (1876-1880), Aida, Opéra national de Paris, 2013.    

8.     « L’hommage sacré d’une œuvre laïque. Le contexte du Requiem de Verdi », Philharmonie, Luxembourg, 2016.

 

D.

Traduction

1.     Jean-Jacques Nattiez, Lévi-Strauss musicista, Milan, Il Saggiatore, 2010, 225 pp. (Lévi-Strauss musicien, essai sur la tentation homologique, Arles, Actes Sud, 2008).

 

 

Bourse

2013-2015

Forschungsstipendium für erfahrene Wissenschaftler, Alexander von Humboldt Stiftung, Berlin. Universités d’accueil : Hochschule für Musik und Tanz Köln et l’Institut für Musikwissenschaft – Universität Wien.

 

 

Comités de lecture

Eighteenth-Century Music, Cambridge University Press, 2008-2013

Collection « Science de la musique », CNRS Editions, Paris, 2003-

Transposition, 2011-

Chroniques italiennes, 2015

 

Jurys, commissions, expertises et directions de thèse

 

Rapports d’évaluation en vue d’une publication (peer review)

Oxford University Press, Acta musicologica, Revue de musicologie, CNRS Editions.

 

Expertises nationales et internationales

AERES (France), ANVUR (Agenzia nazionale di valutazioni del sistema universitario e della ricerca), Fonds de recherche du Québec, Fulbright Commission, Ville de Paris

 

Comités de recrutement

Centre de musique baroque de Versailles, Universités de Tours, Dijon (membre suppléant), Strasbourg (membre suppléant).

Poste de PR : Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Département EIR (2014).

Poste de MCF : Sorbonne Nouvelle – Paris 3, Département EIR (2015).

 

Charges administratives à l’Université François-Rabelais, Tours

2003-2008

Responsable des Relations internationales, Département de musique et de musicologie.

2005-2008

Responsable du Master de Musique et de musicologie.

2011-2013

Directeur du Département de musique et de musicologie.

 

 

Conférences, colloques

Organisation de colloques et congrès

2007

« (H)ernani. Quatre siècles d’opéras italiens inspirés par la littérature française », Tours, 14-18 février. Avec Damien Colas.

2010-2011

« ‘Sull’ali dorate’. L’opéra et la construction de l’unité de l’Italie », Paris, Institut culturel italien, cycle de conférences.

2011

« Musique en France et en Italie à l’époque du Risorgimento », Paris, Musée de l’armée, 2-3 décembre. Avec Damien Colas.

2012

« Naples-Paris : la musique sous la décennie française (1805-1816) », deux sessions : Naples, Seconda università, 4-6 octobre – Tours, 26-27 octobre. Avec Mariafederica Castaldo, Rossana Cioffi, Damien Colas, Francesco Cotticelli, Alexandre Dratwichi, Paologiovanni Maione.

2013-2014

“Opernkomponisten und soziale Rahmenbedingungen: die Rolle des Adels im 19. Jahrhundert.” Deutsche Forschungsgemeinschaft, Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Villa Vigoni. Avec Fabrizio Della Seta, Anselm Gerhard, Klaus Pietschmann. Trois ateliers de recherche :

A: “Verdi und Wagner zwischen Restauration und Revolution: Methodologische und historiographische Voraussetzungen (I).” 28 février –2 mars 2013.

B: “Verdi und Wagner (II).” 5–7 décembre 2013.

C: “Meyerbeer zwischen Kosmopolitismus des Adels und de aufstrebenden bürgerlichen Gesellschaften.” 2–4 mai 2014.

2014

Maestro! Dirigieren im 19. Jahrhundert / Orchestral Conducting in 19th-century Europe.” Hochschule für Musik und Tanz Köln, 10 juin. Avec Arnold Jacobshagen.

 

 

 

Participation à des comités scientifiques

2007

« Le Beau dans la ville », Tours, 23-24 novembre.

2011

« Les cinq sens de la ville du Moyen-Âge à nos jours », Tours, 19-20 mai.

2013

« Diderot, théâtre et musique », Paris IV-Sorbonne, 6-8 juin.

2014

« Madrid – Busseto ida y vuelta: autores españoles en la escena verdiana », Universitat de València, 2-4 novembre.

 

Participation à des colloques et congrès

2009

« Jommelli et l’opéra napolitain », Paris, Ambassade d’Italie, 12 juin.

2009

« L’œuvre d’Henry Prunières », Paris, IRPMF (Institut de recherche sur le patrimoine musical en France, CNRS), 3 décembre.

2010

« G. B. Pergolesi : la critica dei testi, i testi della critica », Milan, Università degli studi, 20-21 mai.

2010

« Opera and nation », Budapest, Institut for Musicology of the Hungarian Academy of Sciences, 28-30 octobre.

2010

« Les théâtres et le système des privilèges », Paris, Opéra-Comique, 2-4 décembre.

2011

« Galuppi, il ‘Buranello’ », Liège, Opéra royal de Wallonie et l’Université de Liège, 3-6 février.

2011

« Carlo Goldoni. Venice Grand Theater of the World », Tokyo, Keio University, 16 septembre 2011.

2012

« Le grand opéra. Un genre et un modèle », Paris, Opéra-Comique, 3-4 avril.

2012

« Naples-Paris : la musique sous la décennie française (1805-1816) », Naples, Seconda università, Centro di musica antica Pietà de’ Turchini, 4-6 octobre – Tours, 26-27 octobre.

2013

« Zwischen Revolution und Bürgerlichkeit: Beaumarchais’ Figaro-Trilogie als Europäischer Opernstoff », Universität Wien, Mozarthaus Vienna, Wiener Staatsoper, Vienne, 16-17 octobre.

2013

« Verdi. Dalla musica alla messinscena », Università La Sapienza, Rome, 25-26 octobre.

2013

« Compositeurs d’opéra et stratification sociale : le rôle de la noblesse au xixe », Villa Vigoni, 5-7 décembre.

2014

« Maestro! Dirigieren im 19. Jahrhundert / Orchestral Conducting in 19th-century Europe », Hochschule für Musik und Tanz Köln, 10 juin.

 

 

 

Conférencier invité, séminaires

2007

Ravenne, Università degli studi, 28 mai.

2008

Turin, Università degli studi, 23 mai.

2009

Montréal, Faculté de Musique de l’Université de Montréal, 5-9 octobre.

2011

Rome, Università degli studi La Sapienza, 10-15 février.

2011

Milan, Università degli studi, 9-12 mai.

2012

Rome, Università degli studi La Sapienza, 21-23 mai.

2014

Vienne, Universität Wien, Institut für Theater-, Film- und Medienwissenschaft, 18 juin.

 

Verdi, metteur en scène, « Paroles et musique », Sorbonne Nouvelle – Paris 3 et Sorbonne Paris 4. 26 mars.

2016

La bibliothèque du librettiste : Il barbiere di Siviglia de Sterbini – Rossini et ses sources, « Centre de recherche sur l’histoire et la théorie du théâtre », IRET. 7 avril.

2017

L’Opéra dans les revues du xixe siècle, Groupe de recherche interuniversitaire sur les revues de théâtre, Paris Diderot et Sorbonne Nouvelle – Paris 3. 29 avril.

2017

Verdi et Shakespeare. Le cas de Macbeth, ENS, Paris, 15 décembre.

 

Conférences de valorisation scientifique

2012

Besançon, Festival de Musiques anciennes, 25-26 mai.

2012

Maurice, Institut français, 10-15 septembre.

2012-2014

Tours, Association Dante Alighieri.

2014

Paris, Théâtre du Châtelet, « Patrice Chéreau et l’Opéra », 17 mars. Cycle de rencontres « Génération(s) Chéreau », Sorbonne Nouvelle – Paris 3.

mise à jour le 6 mars 2018


Photo

ADP tours.jpg

M. Alessandro DI PROFIO

Recherche dans l'annuaire

Recherche dans l'annuaire