Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Recherche

L’Université, filière d’excellence ?
Rencontre avec Agnès Verlinde Cambier

le 12 juillet 2010

Agnès Verlinde Cambier, étudiante à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 reçue première à la session 2010 de l’agrégation externe de lettres modernes

Agnès-Cambier.jpg

Que signifie pour vous cette première place ?

Cette première place a été pour moi une immense surprise. J'espérais avoir l'agrégation mais ne m'attendais pas à me trouver classée parmi les premiers, et encore moins première! C'est évidemment euphorisant et profondément motivant pour la suite ! En fait je crois que je n'ai pas encore bien réalisé ce qui m'arrive, même si je suis naturellement très heureuse.

Vous étiez inscrite à la Sorbonne Nouvelle, quel regard portez-vous sur votre parcours à l'Université ?
J'ai préparé cette agrégation à Paris 3, où j'ai eu de nombreux professeurs excellents et où j'ai fait toutes mes études depuis la première année. Je tiens à le dire pour signaler notamment que je n'ai pas fait de classe préparatoire et que je dois tout mon parcours à l'Université. Et je suis fière que cette première place soit obtenue par une étudiante qui a suivi toute sa formation à Paris 3, sans passer par certaines voies réputées plus prestigieuses!

Et maintenant ? 
Dans l'immédiat je vais commencer à enseigner dans le secondaire car je veux depuis très longtemps devenir professeur de français et j'ai hâte de me confronter à la réalité de ce métier. Mais je pense que la recherche me manquera rapidement et je commence à réfléchir à un sujet de thèse, que je commencerai peut-être dans un an. Si dans ma vie je peux conjuguer l'enseignement, la recherche ainsi que la mise en scène que je pratique par ailleurs, ce serait idéal...

Type :
Média, Distinction / prix, Portrait

mise à jour le 6 décembre 2010