ED 267 >> Formation Doctorale

ED267 2020/2021 Séminaire Modèle musical et crise de la représentation dans les Arts et Arts de la scène modernes et contemporains (Pierre LONGUENESSE)

Descriptif

Depuis plusieurs décennies, et à la faveur de la forte croissance, sur nos scènes contemporaines, des formes pluridisciplinaires et/ou performatives, on constate une inflation significative des discours et des pratiques associant musique, écritures et scène. Ce phénomène semble de prime abord familier, au moins depuis la fin du XIXe s, puisqu’il caractérise nombre de propos sur l’Art depuis l’émergence de la modernité, dans les domaines de la poésie (Mallarmé), des arts plastiques (Kandinsky), de la mise en scène (de Appia à Meyerhold), ou de l’architecture (Le Corbusier et Xenakis). Pour les uns comme pour les autres, le modèle musical devient l’arme par excellence de l’arrachement à la mimesis et de la défense de l’abstraction. Aujourd’hui pourtant, ce même modèle semble jouer un rôle nouveau, dans le contexte de la « crise de la représentation », voire de l’effondrement du symbolique, qui serait à l’œuvre dans les arts en ce début de XXIe s. (Bougnoux, Danan).

Dans une démarche aussi bien diachronique que synchronique, ce séminaire se penchera donc sur les enjeux esthético-idéologiques d’un tel phénomène. Son hypothèse théorique est que pour en identifier la source, il faut remonter jusqu’à la conjonction, au tournant du romantisme, entre un changement de représentation de la musique dans les théories esthétiques, et l’émergence de la théorie spéculative de l’Art – théorie qui vise à doter l’Art d’un statut cognitif qui lui serait spécifique, puisque visant à une connaissance extatique, à une expérience transcendante qui fonde l’être-au-monde de l’homme, et à une « présentation de l’irreprésentable » (J.M. Schaeffer).

Ce séminaire est prioritairement tourné vers les arts de la scène au sens large, tout en étant largement ouvert sur les autres arts : musique bien sûr, mais aussi littérature, arts plastiques ou architecture. À titre indicatif, on définira comme suit les différentes thématiques abordées, chacune d’entre elles étant l’occasion d’un échange avec un ou plusieurs chercheur-s invité-s, et d’interventions de doctorants ou jeunes chercheurs autour de leurs propres problématiques d’étude, en particulier sur les écritures ou scènes modernes et contemporaines.

 1 – Mélogénies des XIXe et XX e siècles
Sources historiques et philosophiques du modèle musical en Art. 

2 - Modèle musical, art moderne et arts de la scène au XXe s.
Le rôle du modèle musical dans le tournant de la modernité, et l’émergence de l’abstraction en arts, des arts plastiques (Kandinsky, Kupka, Klee, entre autres) aux arts de la scène (Appia, Craig) ou à l’architecture (Le Corbusier/Xenakis). La question du rythme dans la mise en scène (corps, espace, mouvement).

3 – Écritures hybrides et formes pluridisciplinaires contemporaines
Musicalisation de la scène pluridisciplinaire dite « postdramatique ». Mixis des arts et mythe de totalité/organicité. Controverses sur la crise de la représentation et de la dramaturgie.

Aucun pré-requis technique n’est nécessaire pour suivre ce séminaire, en particulier dans le domaine musical. On suggèrera simplement, à titre indicatif, les premières pistes bibliographiques suivantes, que l’étudiant est invité à explorer en amont du séminaire :

Sources primaires

APPIA Adolphe, « La Musique et la mise en scène », in Œuvres complètes t. II, Lausanne, L’Âge d’Homme, 1983, p. 355-411 ;  « L’Œuvre d’art vivant », in Œuvres complètes t. III, Lausanne, L’Âge d’Homme, p. 43-208

CRAIG Edward Gordon, De l’Art du théâtre, préface de Monique Borie et Georges Banu, Belval, Circé, coll. « Penser le théâtre », 1999

KANDINSKY Vassili, Du spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier, traduit de l’allemand par Nicole Debrand, traduit du russe par Bernadette Du Crest, Paris, Gallimard/Denoël, coll. « Folio/Essais », 1989

MALLARMÉ Stéphane, « Crayonné au théâtre » « Crise de vers », « Quant au livre », et « Offices » in Igitur, Divagations, Un coup de dés, Paris, Nrf/Gallimard, coll. « Poésie », 1976 ; « La Musique et les lettres », in Pages diverses, Paris, Nrf Gallimard, coll. « Poésie », 2001

PATER Walter, Essais sur l’art et la Renaissance, présentation et traduction de Anne Henry, Paris, Klincksiek, coll. « L’Esprit et les formes », 1985

SCHLEGEL Friedrich, Fragments, traduit et présenté par Charles Le Blanc, Paris, José Corti, 1996

SCHOPENHAUER Arthur, Le Monde comme volonté et comme représentation, traduit de l’allemand par Antoine Burdeau, Paris, PUF,  2014

WAGNER Richard, Écrits sur la musique, traduit de l’allemand par Jean-Louis Crémieux Brilhac et Jean Launay, préface de Richard Millet, Paris, Nrf/Gallimard, 2013 ; « Opéra et drame », in Œuvres en prose t. 4, traduit de l’allemand par J. G. Prod’homme, Paris, Éditions d’aujourd’hui, 1976.

Sources secondaires

BOUGNOUX Daniel, La Crise de la représentation, Paris, La Découverte, 2006.

DAHLHAUS Carl, L’Idée de la musique absolue, une esthétique de la musique romantique, traduit de l’allemand par Martin Kaltenecker, Paris, Contrechamps, 1997 (1ere éd. allemande 1978).

DANAN Joseph, Entre théâtre et performance, la question du texte, Arles, Actes Sud, 2013.

LEHMANN Hans-Thies, Le Théâtre postdramatique, traduit de l’allemand par Philippe-Henri Ledru, Paris, L’Arche, 1999.

LONGUENESSE Pierre, Le modèle musical dans le théâtre contemporain : l’invention du poème théâtral, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2020.

PICARD Timothée, L’Art total. Grandeur et misère d’une utopie (autour de Wagner), Rennes, PUR, 2006 et Âge d’or, décadence, régénération : modèle fondateur pour l’imaginaire musical européen, Paris, Classiques Garnier, 2013.

QUIGNARD Pascal, La Haine de la musique, Gallimard, coll. « Folio », 2012, Paris, Calmann-Lévy, 1996.

SCHAEFFER Jean-Marie, L’Art de l’âge moderne : l’esthétique et la philosophie de l’art du XVIIIe siècle à nos jours, Paris, Gallimard, 1992

SERMON Julie, Partition(s) : objet et concept des pratiques scéniques, XXe et XXIe siècles, Dijon, Presses du Réel, 2016.

SOUNAC Frédéric, Modèle musical et composition romanesque, genèse et visage d’une utopie esthétique, Paris, Classiques Garnier, 2014.

TALON-HUGON Carole, Le Conflit des héritages, Arles, Actes Sud-Papiers, coll. « Apprendre », 2017. 

 

 

 


Informations pratiques

Les lundis 
de 17h15 à 19h45

 8 février 2021
8 mars
12 avril
10 mai

salle Claude Simon

Maison de la recherche
4, rue des Irlandais 75005 Paris


Vous devez vous inscrire via le mail ci-dessous à partir de janvier 2021 
pierre.longuenesse@wanadoo.fr  

mise à jour le 28 septembre 2020