Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

De la Recherche : ACROE, INA à la Production : ExMachina

le 9 avril 2013

logo_hist3Dter_300x300_transp-e1425461996400.png
Journée d’études


Organisation :
Pierre Hénon, Chantal Duchet, Gilbert Dutertre, Lionel Fages, Jean Segura, Jessica de Bideran, Christophe Pornay et Cécile Welker

Sous l'égide de EnsadLab, de l’INA, de l’IRCAV (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3) et de Paris ACM Siggraph
 - "Histoire de l’animation par ordinateur à l’ACROE" (Annie Luciani)
L’animation par ordinateur a commencé à l’ACROE dès sa création en 1976. Dès cette date, le paradigme proposé par l’ACROE a été celui de la modélisation et de la simulation physique masses-interaction. Ce principe permet de produire tout mouvement visuel ou sonore et de supporter l’interaction gestuelle à retour d’effort. Dans cet exposé, nous présentons les arguments qui nous ont fait choisir et développer ce principe. Nous présentons, selon un fil historique, les résultats scientifiques, technologiques et artistiques marquants du parcours de l’ACROE dans ce domaine: logiciels de modélisation et de simulation, systèmes à retour d’effort, systèmes de réalités virtuelles multisensorielles, modèles d’animation d’objets rigides déformables, de phénomènes naturels (fluides, vent, sables), de foules et de phénomènes collectifs, de mouvements dansés etc. ainsi que  des extraits de créations artistiques ayant utilisé ces technologies.

 - "La Recherche à l’INA dans les années 1980-90" (Panagiotis Kyriakoulakos)
De Psyché à Synthetic TV, de l’animation 2D à la réalité augmentée, Panagiotis Kyriakoulakos, revient sur les expérimentations sur l’image de synthèse à l’INA qui ont posé les questions de l’intégration des nouvelles images dans le paysage audiovisuel français et international.


. Session 2 : ExMachina

La société ExMachina a été créée le 1er janvier 1989 par la fusion des divisions image de Sogitec et TDI. Pendant dix ans elle va être la première société française de production d’images de synthèse 3D et d’effets spéciaux numériques grâce à un important développement international (60% de son chiffre d’affaires en 1991) et une diversification de ses activités (publicité, films pour parc d’attraction, effets visuels numériques pour le cinéma, etc). Les trois intervenants y ont joué des rôles clefs et ont retracé les différents aspects de l’activité d’ExMachina :
 - "Le démarrage d'ExMachina sur le marché français, les réalisateurs, la publicité" (Lionel Fages)
 - "ExMachina à la conquête des USA et du Japon" (Jerzy Kular)
 - "Les effets visuels pour le cinéma chez ExMachina" (Christian Guillon)


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Maison de la Recherche de l’Université Sorbonne Nouvelle
4, rue des Irlandais 75005 Paris

mise à jour le 22 juillet 2019


Site Histoire de l'image de synthèse en France