Accueil >> Recherche >> Actualités

International, Culture, Recherche

Bilinguisme et dualité linguistique dans les théâtres francophones du Canada

le 15 mars 2013
Vendredi de 14h à 16h

Conférence de Louise Ladouceur dans le cadre du séminaire de Master FZL03. Les lettres québécoises à la croisée des langues et des voix (séance exceptionnellement ouverte au public).

L. Ladouceur 2012.JPG
Auparavant perçu comme un agent d’assimilation néfaste au français, le bilinguisme des Franco-Canadiens a longtemps été banni des scènes francophones qui avaient pour mission de promouvoir un modèle linguistique idéalisé. Dans les années 1960, l’affirmation nationaliste du Québec modifie le rapport à la langue française dans les autres communautés francophones du Canada. C’est aussi l’époque où s’élaborent des dramaturgies québécoises et franco-canadiennes ancrées dans l’usage d’une langue vernaculaire locale. Par la suite, la mondialisation des marchés contribue à donner au bilinguisme une valeur accrue. Les auteurs dramatiques franco-canadiens entreprennent alors d’explorer leur bilinguisme dans des productions qui vont l’afficher de façons plus ou moins manifestes, révélant ainsi des enjeux associés au bilinguisme qui varient selon la position géographique occupée par rapport au Québec. S’il est surtout un outil de survie du français en Ontario, plus à l’Ouest on le revendique comme composante identitaire fondamentale, une condition sine qua non pour demeurer francophone. Se développe alors une véritable esthétique bilingue au sein d’œuvres dont l’écriture et la théâtralité reflètent les contextes franco-canadiens dont elles sont issues.


Louise Ladouceur est professeure titulaire au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, où elle est en charge du programme d’études théâtrales et dirige le Théâtre au Pluriel. Ses recherches portent sur la traduction théâtrale, le théâtre canadien et la dramaturgie francophone du Canada. Elle s’intéresse présentement à l’hétérolinguisme dans la dramaturgie canadienne et à l’emploi des surtitres au théâtre. Parmi ses publications, Making the Scene : la traduction du théâtre d’une langue officielle à l’autre au Canada (Nota Bene, 2005) a reçu le Prix Gabrielle-Roy et le Prix Ann-Saddlemyer.

Type :
Rencontre - débat, Conférence, Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
en salle D.13

mise à jour le 26 mai 2017