Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Troisième colloque international DIA du français actuel - Le français innovant

du 15 mars 2018 au 16 mars 2018

Organisation :
Federica Diémoz (Université de Neuchâtel)
Gaétane Dostie (Université de Sherbrooke)
Pascale Hadermann (Université de Gand)
Florence Lefeuvre (Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle)

WORDAppel à communication [DOCX - 141 Ko] - 15 octobre 2017


Présentation :

La troisième édition du colloque international DIA du français actuel se tiendra à l’Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle les jeudi 15 mars et vendredi 16 mars 2018. L’événement est organisé en partenariat par le laboratoire CLESTHIA de l’Université Paris 3, le Centre de dialectologie et d’étude du français régional de l’Université de Neuchâtel, le Centre interuniversitaire sur le français en usage au Québec de l’Université de Sherbrooke ainsi que le Département de linguistique de l’Université de Gand. La mise en place d’une série de colloques consacrés à la thématique de la variation en français actuel a été proposée à Gand lors d’un atelier d’études en mai 2012. L’initiative s’est concrétisée par les rencontres de Sherbrooke en mai 2013 puis de Neuchâtel en novembre 2015.

THÉMATIQUE DE L’ÉDITION DE 2018
Dans le cadre de la quatrième rencontre DIA du français actuel, on souhaite accueillir des exposés axés prioritairement sur le français innovant sous toutes ses formes. Ce français sera appréhendé à travers des innovations récentes aux plans discursif, syntaxique, sémantique, lexical, morphologique, voire phonétique, dans tous les styles communicatifs et dans toutes les variétés diatopiques de langue.
Toutes les approches théoriques sont bienvenues. Le comité organisateur souhaite néanmoins insister sur l’intérêt particulier de poursuivre la réflexion déjà amorcée sur la thématique de la variation et du changement en langue dans le cadre d’approches théoriques se situant à l’interface sémantique – lexique – syntaxe. Ces dernières pourraient être encore mieux mises à profit pour aider à éclairer, sous un angle parfois inédit, divers aspects du diasystème français, comme les approches cognitives, le modèle Sens-Texte, la Métalangue sémantique naturelle, les approches énonciatives, les approches modulaires, les modèles stratificationnels de la macro-syntaxe...

CONFÉRENCIÈRES INVITÉES
Elisabeth Stark (Université de Zürich)
Agnès Steuckardt (Praxiling, Université Paul Valery – Montpellier 3)

COMITÉ SCIENTIFIQUE
Olivier Baude (Université Paris Nanterre)
Karine Gauvin (Université de Moncton)
Martin Hummel (Karl-Franzens- Universität Graz)
Pierre Larrivée (Crisco, Université de Caen – Normandie)
Michel Pierrard (Vrije Universiteit Brussel)
Claus D. Pusch (Albert-Ludwigs- Universität Freiburg)
Gilles Siouffi / (Université Paris – Sorbonne)
Agnès Steuckardt (Praxiling, Université Paul Valery – Montpellier 3)


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 11 juillet 2017