Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Théâtre et charlatans dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles). Un art de la mise en scène ?

du 23 avril 2014 au 25 avril 2014

 

Colloque international

Lieu : Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3

Organisateurs
: Beya Dhraïef, Éric Négrel et Jennifer Ruimi
EA 174 (Formes et idées de la Renaissance aux Lumières) et EA 3979 (LECEMO)

Adresse électronique : colloque.charlatans@gmail.com

[PDF - 455 Ko]
Programme [PDF - 455 Ko]
[PDF - 455 Ko]


Présentation :

« Tout le monde est charlatan. Les écoles, les académies, les compagnies les plus graves ressemblent à l’apothicaire Arnoud ». Lorsque Voltaire fait cette remarque, en 1768, cela fait un siècle que le mot charlatan a revêtu les sens figurés de « trompeur », « imposteur », tout en conservant son sens initial qui renvoie à une pratique non académique de la médecine. Dans les dictionnaires du XVIIe siècle, deux traits sémantiques précisent l’acception médicale du terme et contribuent à en délimiter son extension figurée : le jeu scénique et la parole artificieuse. Cette double caractérisation rattache le charlatan ? faux médecin ou imposteur ? au monde du théâtre et à la performance du comédien. Nos journées d’études souhaitent analyser, suivant une approche pluridisciplinaire, la figure historique du charlatan et ses diverses représentations dans la littérature européenne, dans la production théâtrale, les discours de savoir et les arts visuels, du XVIe siècle à la Révolution.

Les liens entre pratique médicale empirique et arts du spectacle se resserrent de façon équivoque dans l’Italie du Cinquecento, avec la naissance et le développement d’un théâtre moderne marqué par la professionnalisation des comédiens et la mercantilisation du spectacle. Les rapports d’émulation et de rivalité entre comédiens dell’arte et saltimbanques, les échanges et la concurrence entre ces deux domaines d’activité marquent les différentes aires culturelles européennes où s’exporte le théâtre professionnel italien et où s’adapte le nouveau modèle socio-économique qu’il promeut.

Réunissant hispanistes, italianistes, anglicistes, comparatistes et francisants, spécialistes du théâtre, historiens et philosophes, musicologues, historiens des arts, de la médecine et du droit, ces journées d’études entendent cerner la réalité ambivalente du charlatan, les conditions d’exercice de ce métier en marge des institutions, les rapports étroits qu’il noue entre médecine empirique et théâtralité, la façon, enfin, dont la notion mouvante qu’il recouvre innerve les arts de la scène et nourrit la littérature dramatique de l’Europe moderne.


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 2 avril 2014