Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Temps, espace et société dans les langues autochtones d'Amérique du Sud à l’époque coloniale

du 8 février 2016 au 9 février 2016
9h - 18h

Symposium organisé par le projet ANR JcJc LANGAS (Langues Générales de l'Amérique du Sud) CREDA UMR 7227

Colloque LANGAS_fév2016.jpg

Comité d'organisation : Capucine Boidin (capucine.boidin@univ-paris3.fr) et Elodie Blestel (elodie.blestel@univ-paris3.fr)

Programme

[PDF - 629 Ko]
Programme [PDF - 629 Ko]


Présentation


Les colonisations espagnole et portugaise de l'Amérique du Sud entrainèrent une mobilisation à grande échelle de la main d'œuvre indigène et une concentration de son habitat qui favorisèrent la propagation de quelques langues qui, comme l’aymara, le quechua, le guarani et la lingua brasílica ou lingua geral (variante du tupi-guarani) avaient déjà connu une expansion importante à l’époque précolombienne. Souvent qualifiées par les colonisateurs de « générales », ces langues furent choisies comme véhicules presque exclusifs de la christianisation et firent l'objet, de la part de l'Église, d'adaptations à l'expression d'une nouvelle civilisation. À cette élaboration linguistique contribuèrent non seulement des missionnaires venus d'Europe mais aussi leurs auxiliaires indigènes, et, dans certaines régions, un clergé créole et métis locuteur natif de ces langues. Ces interactions donnèrent lieu non seulement à la formation de nouveaux concepts, mais aussi de genres textuels impliquant de nouveaux points de vue sur le monde et sur l'histoire, ainsi que de nouvelles façons d'envisager et d'articuler temps, espace et société.

En réunissant des historiens, des linguistes et des anthropologues, ce symposium se propose d’approfondir notre connaissance et notre compréhension des processus d'élaboration d'outils linguistiques et textuels susceptibles d'exprimer de nouvelles expériences du temps et de la société dans les langues amérindiennes. Pour la première fois, différentes expériences sud-américaines pourront être comparées dans une perspective à la fois historique et linguistique. Nous porterons notre attention tout particulièrement sur l'expression de nouveaux régimes d'historicité et de vérité, auxquels ont donné forme de nouveaux usages de la morphologie temporelle, aspectuelle et évidentielle de ces langues. Nous nous intéresserons également aux pratiques indigènes d'écriture développées dans les genres discursifs créés par l'évangélisation, ainsi qu'à l'impact de ces derniers sur l'évolution de ces langues et sur leurs genres oraux tels qu'on peut les observer aujourd'hui.


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :

Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Salle Las Vergnas - 3e étage
13, rue de Santeuil 75005 Paris
 


mise à jour le 2 février 2016