Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Sociophonétique romane, domaine en émergence

du 27 juin 2024 au 28 juin 2024
 

Journées d'études

Argumentaire
Qu’il s’agisse d’un domaine interdisciplinaire entre la sociolinguistique et la phonétique, ou de la naissance d’une nouvelle discipline, les études qui se réclament de la sociophonétique ont ceci de commun qu’elles rendent compte de la façon dont la variation socialement structurée du système sonore est apprise, stockée cognitivement, évaluée subjectivement et traitée dans la production et la réception (Foulkes et al. 2010), ce qui informe également sur les changements linguistiques et sociaux en cours. Or si ce champ est particulièrement bien structuré dans le domaine anglophone – les quelques manuels de sociophonétique qui existent ont tous été publiés en langue anglaise (Celata & Calamai 2014, Di Paolo et Yaeger-Dror 2011; Kendall et Fridland 2021; Preston et Niedzielski 2010; Thomas 2011, Strellf 2023)–, il l’est moins dans le domaine roman en général, à l’exception notable de la langue française, au sujet de laquelle deux numéros de revues sont récemment parus (Candea, Planchenault, et Trimaille 2019; Trimaille et Candea 2015) à la faveur des échanges entre les membres du réseau Accents, Discriminations et Idéologies, notamment.
Néanmoins aucun manuel en français (ou dans une autre langue romane) n’est disponible à l’heureactuelle et nous souhaitons combler cette lacune.

Résumé introductif
Le terme de "sociophonétique", qui désigne l’ensemble des travaux visant à "identifier, et finalement expliquer, les sources, les lieux, les paramètres et les fonctions communicatives de la variation socialement structurée de la parole" (Foulkes, Scobbie, et Watt 2010: 704, nous traduisons) est relativement récent, puisqu’il apparait pour la première fois dans la thèse de doctorat de Deshaies-Lafontaine (1974) sur le français à Trois-Rivières au Québec. Longtemps d’usage sporadique, ce terme est toutefois en voie de standardisation depuis le milieu des années 1990 pour désigner non seulement les études versant sur l’analyse de la production de la parole socialement située, mais aussi, ce qui est plus récent, sur l’analyse de la perception, voire de l’évaluation et l’interprétation sociale et subjective des pratiques phoniques différentiellement perçues (Candea et Trimaille 2015; Foulkes et Docherty 2006; Meluzzi 2014).

Trois approches complémentaires constituent le champ actuel de la sociophonétique:

1. Études sur la production de la parole socialement située
Cette première approche étudie les relations entre les variables phonétiques - qu’elle mesure à l’aide des instruments de la phonétique acoustique - et les facteurs sociaux tels que, par exemple, l’âge, le genre, la classe sociale, l’origine géographique, l’ethnicité et le contexte de communication. Elle vise à mettre en lumière les éventuelles corrélations entre ces facteurs sociaux et la variabilité phonique, que celle-ci se manifeste dans les segments, l’intonation, le rythme et/ou le phrasé. La fouille semi-automatique de grands corpus a pu donner des résultats prometteurs même s’ils sont pour le moment exploratoires. Des travaux récents approfondissent la notion de phonostyle et de "communauté de pratiques" dans des groupes définis sur des bases affinitaires plus subtiles que les facteurs macro-sociaux.

2. Études sur la perception de la parole socialement conditionnée
Les travaux en sociophonétique perceptive ou « études socioperceptives » (Drager 2010) mènent des investigations sur les connaissances, pas nécessairement conscientes, que mobilisent les individus lors de la perception des variables sociolinguistiques auxquelles ils sont exposés ; ces études sont généralement expérimentales.

3. Les études de type anthropographique sur les discours épi- et métalinguistiques des locuteurs au sujet de la variation perçue
Ce dernier type d’approche peut permettre de s’affranchir de l’utilisation de catégories sociales traditionnelles qui peuvent ne pas être pertinentes pour un groupe particulier de locuteurs, et d’étudier en profondeur la signification sociale de variantes phonétiques particulières. Pour ce faire, et au-delà des matériaux produits ou perçus, les chercheurs prennent pour objet les discours épi- et métalinguistiques des individus dans une démarche plus ethnographique ou « anthropographique » (Canut et al. 2018).
 
L’ambition de ce manuel sera de donner des repères méthodologiques pour mettre en place des études en sociophonétique selon différentes approches.
Les chapitres seront structurés selon les postulats théoriques, selon les objets et les méthodes d’enquête, pour fournir un panorama aussi large que possible des manières de travailler en sociophonétique ; les exemples seront puisés dans les travaux des auteurs et autrices et couvriront différentes langues romanes, sans avoir l’ambition de faire le tour de toutes les questions en sociophonétique qui ont pu être traitées dans toutes les langues romanes.
Le manuel sera rédigé en langue française.

Références bibliographiques citées
 
  • Blestel, Élodie. 2022. El habla de Santa Marta. Materiales para un estudio sociolingüístico. Santa Marta: Editorial Unimagdalena.
  • Branca-Rosoff, Sonia, Serge Fleury, Florence Lefeuvre, et Mat Pires. 2012."Discours sur la ville. Corpus de Français Parlé Parisien des années 2000 - CFPP 2000". Présenté à Université Sorbonne Nouvelle, Paris.
  • Candea, Maria, Gaëlle Planchenault, et Cyril Trimaille. 2019. "Accents du français: approches critiques". Glottopol 31.
  • Candea, Maria, et Cyril Trimaille. 2015. "Introduction. Phonétique, sociolinguistique, sociophonétique: histoires parallèles et croisements". Langage et société 151(1):725. doi:10.3917/ls.151.0007.
  • Canut, Cécile, Félix Danos, Manon Him-Aquili, et Caroline Panis. 2018. Le langage, une pratique sociale: Éléments d’une sociolinguistique politique. Presses universitaires de Franche-Comté.
  • Celata Chiara, Calamai Silvia, 2014, Advances in Sociophonetics, John Benjamins Publishers.
  • Deshaies-Lafontaine, Denise. 1974. "A socio-phonetic study of a Quebec French community: Trois Rivières". University of London, Londres.
  • Di Paolo, Marianna, et Malcah Yaeger-Dror, éd. 2011. Sociophonetics: a student’s guide. London/New York: Routledge.
  • Drager, Katie. 2010. "Sociophonetic Variation in Speech Perception". Language and Linguistics Compass 4(7):47380. doi: 10.1111/j.1749-818X.2010.00210.x.
  • Foulkes, Paul, et Gerard Docherty. 2006. "The social life of phonetics and phonology". Journal of Phonetics 34: 40938.
  • Foulkes, Paul, James M. Scobbie, et Dominic Watt. 2010. "Sociophonetics". P. 70354 in The Handbook of Phonetic Sciences, édité par W. J. Hardcastle, J. Laver, et F. E. Gibbon. Wiley.
  • Kendall, Tyler, et Valerie Fridland. 2021. Sociophonetics. New York, NY: Cambridge University Press.
  • Meluzzi, Chiara. 2014. "Socio-fonetica o sociofonetica? Oscillazioni metalinguistiche di una disciplina ancora in via di definizione". P. 57993 in Metalinguaggio. Storia e statuto dei costrutti della linguistica, édité par V. Orioles, R. Bombi, et M. Brazzo. Rome: Il Calamo.
  • Planchenault, Gaelle, et Livia Poljak (eds) 2021. Pragmatics of Accents. John Benjamins Publishing Company.
  • Preston, Dennis Richard, et Nancy A. Niedzielski, éd. 2010. A reader in sociophonetics. New York: De Gruyter Mouton.
  • Strelluf, Christopher, ed. 2023, The Routledge Handbook of Sociophonetics.
  • Thomas, Erik R. 2011. Sociophonetics: an introduction. New York: Palgrave Macmillan.
  • Trimaille, Cyril, et Maria Candea, éd. 2015. Sociophonétique du français: genèse, questions et méthodes. Paris: Éditions de la Maison des sciences de l’homme.

Déroulement des journées

27 juin :
Journée d'étude (ouverte au public) Questions actuelles en sociophonétique des langues romanes / domaine en émergence
Voir programme ci-contre.

28 juin :
Réunion de travail (huis-clos) : Projet de manuel en français à publier aux EDUL (Éditions de l’Université de Lorraine), sous la direction d’Élodie Blestel, Maria Candea et Cyril Trimaille
 
Nous disposons d’ores et déjà d’une offre des éditions EDUL
● Mise aux normes de format et impression papier
● Prise en charge de la mise en forme numérique (plusieurs formats électroniques)
● Mise en ligne d'une version OpenAccess du livre (tous les ouvrages sont publiés à la fois en version papier, en version numérique payante (epub/pdf) ET en version OpenAccess sur le
site des EDUL).

Type :
Colloque / Journée d'étude
Contact :
Lieu(x) :
Maison de la Recherche - 4 rue des Irlandais - 75005 PARIS
Salle Athéna
Partenaires :
CLESTHIA, Université Sorbonne Nouvelle
LPP, Université Sorbonne Nouvelle
LIDELEM, Université Grenoble Alpes
Labex EFL: Laboratoire de recherche en linguistique



mise à jour le 8 avril 2024


Documents à télécharger :