ED 268 >> Activités Scientifiques >> Séminaires doctoraux

Sémantique discursive et formes du silence

Volume horaire CM 12h

Responsable(s)

Contact(s)

Inscription auprès de la responsable : marie-christine.lala@univ-paris3.fr et mc.lala@wanadoo.fr, ou lors de la 1ère séance

Objectifs

Le silence et la parole sont intrinsèquement liés, mais le silence reste une notion difficile à cerner pour les sciences du langage du fait de son caractère pluridisciplinaire. Ce séminaire propose de mener une réflexion théorique sur les spécificités linguistiques des formes du silence dans l’écriture contemporaine. On examinera comment des travaux récents en linguistique de l’écrit, sémiotique et stylistique peuvent permettre d’aborder cette question.

Historiquement, ce sont les écritures littéraires de la modernité (fin XIXe-XXe-XXIe siècles) qui ont mis au jour les corpus, tandis que les analyses du discours ont fourni les premiers concepts opératoires (Orlandi, 1994 ; tr. fr. 1996). Cependant, entre forme et figure, le silence questionne aussi bien la phrase (ellipse, hyperbate…) que les signes graphiques et la topographie de l’écrit (blanc, points de suspension…). A partir d’analyses de corpus littéraires et non littéraires (récit de fait divers par exemple), trois axes théoriques seront impliqués :

-en sémantique de l’énonciation dont les développements permettent d’ancrer en langue et en discours les questions afférant traditionnellement à la pragmatique de l’implicite.

-en sémantique de la glose qui, de la conversation la plus banale à l’écriture littéraire la plus élaborée – comme le montre l’écriture de Sarraute –, relie le silence au creux des mots aux phénomènes réflexifs du « retour sur le mot ».

-en sémantique du genre dont les approches interrogent les frontières entre genre du discours et genre littéraire pour mettre en corrélation des faits de syntaxe et de prosodie (ponctuants) avec des faits de style, de textualité et de rythme propres à l’inscription du silence dans les écritures contemporaines.

Le séminaire s’adresse aux étudiants qui s’intéressent aux questions de sémantique que soulève cette problématique novatrice en sciences du langage du fait qu’elle vise à rendre compte de faits linguistiques inscrits dans « l’histoire du sens » (Larrivée, 2008) et relevant pourtant d’effets de non-sens entre défaut et excès du sens.

 

Horaires

2eme semestre
Jeudi : 04 / 18 février, 10 / 24 mars, 07 / 14 avril 2016

Centre Bièvre (3ème étage, salle E)
1, rue Censier 75005 Paris
17h - 19h

Informations complémentaires

Séminaire également ouvert aux étudiants des Masters 2 Recherche et aux doctorants d'autres EDs

mise à jour le 23 octobre 2015


Renseignements :

ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A006

4, rue des irlandais

75005 PARIS

Tél. : 01.55.43.08.82
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours