Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Retour sur le colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

du 5 décembre 2016 au 6 décembre 2016

Les 5 et 6 décembre 2016, un colloque international a réuni à la Sorbonne Nouvelle des universitaires autour du projet de « La Bible en ses traditions » (BEST), initié par l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. Éminents spécialistes et jeunes doctorants venus de toute la France s’y sont relayés pour au total 25 présentations.

Colloque_mise-en-oeuvre-écritures©E.Prieto Gabriel_SorbonneNouvelle.JPG

Élaborer une interface novatrice, condensant l’histoire de l’édition de la Bible, qui soit tout à la fois rouleau, comme les Écritures juives, glose, arca, voire dictionnaire, en une application numérique, afin d’offrir une édition des Écritures adaptée à l’état actuel des sciences et à un public contemporain : tel est l’objectif du Projet La Bible en ses traditions (dit « BEST ») porté par l’École biblique et archéologique française de Jérusalem. C’est également l’occasion du Colloque international de Paris. Le texte biblique, texte sacré qui jamais ne fut objet figé, est document mais aussi écriture reçue et transmise qu’il convient d’appréhender dans l’histoire de sa réception. Particulièrement attentive aux phénomènes et jeux d’intertextualité —extrabibliques et, plus encore, intrabibliques— l’annotation du rouleau numérique BEST suit une présentation analytique scientifique dictée par un choix de lisibilité documentaire et le souci de marquer les jalons de la réception du texte édité, dans la culture occidentale, de la littérature aux arts visuels. Le colloque entend catalyser ce projet en questionnant le statut de la Bible en Occident au fil des âges, et, notamment, l’interaction entre les supports et le contenu même des Écritures : de quelle vision de la Parole, de quelle vision de Dieu, de quelle vision de l’homme ces supports sont-ils les vecteurs ? Comment l’interaction entre texte sacré et supports influence-t-elle la littérature et les arts, tout en étant influencée par eux ? Conscients d’inscrire ces perspectives dans une actualité qui s’interroge sur les effets du « livre sacré » dans le monde, nous privilégierons une approche transversale, croisant les différents champs du savoir, historique, artistique, théologique, philosophique et littéraire, pour montrer à un public de chercheurs et d’étudiants mais aussi à tous ceux qu’intéressent les mutations culturelles, la manière dont le Livre est surface mouvante et réfléchissante.
 

Colloque « Mise(s) en oeuvre(s) des écritures » en images :

Page 1 sur 2
Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 8.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 6.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 9.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 10.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 1.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 5.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 3.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 2.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 7.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Page suivante
Page 2 sur 2
Page précédente
Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 12.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 4.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures
Photo 11.jpg

Colloque Mise(s) en oeuvre(s) des Ecritures

   
   

© Sorbonne Nouvelle Photothèque/E.Prieto Gabriel

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 5 avril 2017


Organisation


Colloque co-organisé par :
  • Christiane Veyrard-Cosme (EA 173 - Centre d'Études et de Recherches Antiques et Médiévales - CERAM)
  • Olivier-Thomas Venard (Vice-directeur de l'Ecole Biblique et Archéologique Française de Jérusalem, PR de littérature néotestamentaire)
  • Vincent Zarini (PR, latin tardif, Paris 4 et Directeur de l'Institut d'Etudes Augustiniennes)

Ils en parlent