Accueil >> Formation >> S'informer sur nos formations

Formation LMD

Master 2
Etudes Européennes


Nature :
Formation diplômante
Durée des études :
1 an

Accessible en :

Formation initiale
Formation continue
+ d'infos

Brochure Master Etudes Européennes [PDF - 1 Mo]

Le Master 2 d'études européennes constitue la deuxième année du Master d'études européennes et s’inscrit dans une continuité avec l’année de M1. Cette deuxième année vise, sur la base du socle pluridisciplinaire de connaissances sur l'Europe et l’Union européenne acquis en première année (économie, droit, histoire, science politique), à poursuivre, selon une logique de spécialisation thématique et/ou disciplinaire, l’acquisition des connaissances, compétences et méthodes nécessaires à l'insertion professionnelle dans les différentes carrières européennes. Elle permet en outre, au second semestre, de suivre un stage correspondant à la multiplicité des débouchés existants, tant dans le secteur privé (grandes entreprises, cabinets de conseil) que dans le secteur public et associatif (régions, collectivités locales, ministères, institutions communautaires, ONG, think tanks, centres de recherches). L’apprentissage de la recherche (méthodologie, terrain, rédaction de notes d’analyse et de mémoires) reste par ailleurs une dimension importante pendant cette seconde année, y compris pour les étudiant(e)s choisissant le parcours « carrières ». Sur la base d’un mémoire de recherche rédigé au cours du second semestre (parcours « études »), elle peut déboucher sur une poursuite d’études au niveau doctoral.

Comme le M1, le M2 s'intègre dans la Mention de Master études européennes et internationales de la Sorbonne Nouvelle. Il propose donc des enseignements mutualisés, notamment avec le département d’études anglophones et le département d’études germaniques.

Attractive dans le paysage universitaire français et européen, cette formation est par nécessité sélective (70 étudiants par année), selon les critères détaillés ci-dessous.

Objectifs

L'objectif premier du Master 2 d'études européennes est de poursuivre la logique de spécialisation thématique et/ou disciplinaire amorcée pendant l’année de M1. Tout en offrant aux étudiants une vaste palette de connaissances et d’approches sur les enjeux, les fondements institutionnels et les politiques de l'UE ainsi que sur le rôle et les politiques nationales de ses États membres, il vise à permettre l’acquisition des connaissances, compétences et méthodes nécessaires à l'insertion professionnelle dans les différentes carrières européennes. Comme en Master 1, l’offre d’enseignements est structurée autour d’un double principe disciplinaire et thématique qui vise à l’acquisition des fondements nécessaires à une approche mobilisant et articulant les dimensions historique, économique, juridique et politique des enjeux européens.

L’approche historique couvre les grandes étapes de la concrétisation de l’idée européenne et de la construction européenne aux vingtième et vingt-et-unième siècles. Elle intègre les relations internationales de l’Europe et les enjeux s’y rapportant aux différentes phases du processus.

En économie, l'objectif est d'étudier la construction de l'espace économique et social européen, son fonctionnement, ses relations avec d'autres zones régionales, et son intégration dans la mondialisation.

En droit, il s'agit de travailler sur les assises de l'Union que sont les idées politiques ayant participé de l'histoire européenne et les droits fondamentaux reconnus comme valeurs communes ; il s'agit également de considérer les traductions juridiques de ces assises de l'Union que sont les quatre libertés fondamentales, et les garanties juridictionnelles assurant leur respect.

En science politique, est privilégiée l'analyse du système politique de l'Union, les rouages qui le déterminent et les acteurs qui l'animent. Une attention est également donnée à l’analyse des politiques publiques et des systèmes politiques nationaux variablement impactés par l’UE.

En deuxième comme en première année, l’approche thématique est développée dans les séminaires de spécialisation organisés autour de quatre grands axes thématiques qui prolongent ceux de la première année :

(1)    Construction européenne et relations internationales;

(2)    Intégration européenne : Institutions, acteurs et politiques publiques;

(3)    Constructions politiques et juridiques en Europe;

(4)    Cultures, identités et transferts en Europe.

Spécificités

Le Master 2 se divise en un parcours «carrières » et un parcours « études ». Le parcours « carrières » donne lieu au second semestre à un stage obligatoire d’au moins trois mois et à la rédaction d’un mémoire de stage. Le parcours « études » donne lieu quant à lui au second semestre à la rédaction d’un mémoire de recherche, accompagné le cas échéant d’un stage optionnel.

Le Master 2 permet en effet aux étudiants de poursuivre l’initiation au travail de rédaction et de recherche abordée en première année via la production d’un mémoire dont le format est différencié selon le choix du parcours « carrières » ou du parcours « études ». Cet exercice est dans les deux cas adossé à un enseignement de méthodologie et encadré par un(e) directeur(trice) de mémoire.

L'étude d'une langue vivante étrangère est obligatoire, en privilégiant les  langues de spécialités, au travers de l'étude des concepts économiques, juridiques et institutionnels. Une formation en Français langue étrangère est possible pour les étudiants étrangers.

Et après ?

Poursuites d'études
  • Doctorat d'histoire ; d'économie ; de science politique ; de droit public (admission sous conditions)

 

Débouchés professionnels

Les débouchés offerts par cette formation se caractérisent par leur grande diversité tant du point de vue géographique que sectoriel. 

Les diplômés du Master Etudes européennes sont susceptibles de travailler non seulement en France, mais encore dans les autres Etats membres de l'UE. Les récents élargissements, sans compter les nouvelles candidatures d'adhésion à l'UE, amplifient les besoins des acteurs publics et privés en spécialistes des questions européennes (administrations chargées des affaires européennes des différents pays concernés.)

Il convient de souligner combien les autorités publiques sont intéressées par le profil de nos étudiants. Cela ne vaut pas seulement pour les organes communautaires qui recrutent en particulier ceux d'entre eux originaires des nouveaux Etats membres (Directions générales de la Commission, Parlement européen, différentes représentations nationales à Bruxelles, Délégation européennes dans les pays tiers, Comité des régions, Confédération européenne des syndicats, Bureaux techniques). Cela vaut également pour les autorités nationales qui s'adjoignent par la voie de la titularisation ou de la contractualisation certains de nos anciens étudiants pour suivre les dossiers à dimension communautaire (ministères, ambassades, consulats, centres culturels, directions d'affaires européennes, préfectures et mairies, conseils régionaux, organismes de recherche, établissements d'enseignement supérieur etc.) Cela vaut encore pour les collectivités locales qui font de plus en plus appel à des spécialistes des questions européennes afin de monter des projets financés en partie par les fonds structurels communautaires et de conduire des négociations avec les échelons supérieurs au sujet des textes communautaires qui les affectent chaque jour davantage (régions, départements, communes, EPIC).

Quant aux acteurs privés, ils sont nombreux à rechercher les étudiants issus de notre formation. Grandes entreprises,  cabinets d'affaires publiques, think tanks, associations culturelles et artistiques, groupes environnementaux, organisations non gouvernementales, groupes de média recrutent parmi nos anciens étudiants.

Enfin, certain(e)s étudiant(e)s poursuivent leurs études en doctorat. Ils ou elles peuvent pour ce faire se porter candidat(e)s à un contrat doctoral auprès de l'Ecole doctorale des études anglophones, germaniques et européennes (EDEAGE). 

Des journées de présentation des « Métiers de L'Europe » sont organisées par le département deux fois par an, et font intervenir d'anciens étudiants de notre composante aujourd'hui dans des postes à responsabilité sur les affaires européennes. Ces journées destinées tout particulièrement aux étudiants du M2 constituent un moyen d'information privilégié sur les stages et les débouchés professionnels de nos formations.
Niveau(x) de recrutement :
Bac + 4

Formation(s) requise(s)

  • Accès de droit après validation de la 1ère année du master « Etudes européennes » de la Sorbonne Nouvelle;
  • Accès sur dossier pour les titulaires d'autres diplômes de niveau M1, notamment un master 1 en histoire, économie, droit ou science politique ou par validation des acquis de l'expérience (voir ci dessous "Admission").

Admission

Capacité d'accueil : 65

Critère de recrutement :

L’accès direct en M2 est, depuis l’entrée en vigueur du nouveau décret concernant le master, l’exception, les deux années du master d'études européennes formant un tout et le M1 étant consacré à l'acquisition d'un socle de connaissances indispensables.

S'agissant de l'accès direct en M2, l'admission est prononcée sur la base de l'examen, par une commission pédagogique, d'un dossier détaillant le cursus antérieur, les titres/diplômes/certifications et notes obtenus et, lorsqu’il y a lieu, tout justificatif de stages et/ou expériences professionnelles.

De plus, le dossier comporte une lettre de motivation et une présentation du projet professionnel établie par le candidat.

Ce dossier doit notamment permettre d'apprécier et d’évaluer la nature et le niveau des enseignements suivis antérieurement par le candidat, les connaissances et les compétences qu'il a acquises, sa motivation du candidat eet l'adéquation de son projet professionnel aux finalités de la  formation.

Le cas échéant, la commission pourra convier le candidat à un entretien oral afin d’échanger sur son parcours et/ou son projet.

Calendrier de campagne :
Début de candidature : 9 avril 2018
fin de candidature :  8 juin 2018 ( cachet de la poste faisant foi)
Date limite de réception des dossiers : 11 juin 2018
audition le cas échéant : du 21 juin au 22 juin 2018

Inscription

PROCEDURE  :

Avant de postuler
ci-dessous sur cette formation, vérifiez bien la procédure d'admission (Etudes en France ou procédure Université...) dont vous relevez  ici

Si vous êtes bien concerné par la procédure d'admission Université, suivez les indications suivantes:

La campagne d'admission sera ouverte à compter de 9 avril, selon le calendrier propre à la formation et sous réserve de l'ouverture opérationnelle de l'application (pour les campagnes de candidature en ligne).

Vous pourrez consulter le calendrier de dépôt de candidature, le détail des pièces à fournir et la marche à suivre pour déposer un dossier  ici

- Une fois ce dossier saisi, vous devrez envoyer par courrier postal l'ensemble des documents demandés au correspondant qui vous sera indiqué lors de votre connexion.

- Consultez régulièrement votre dossier en ligne.

- Un accusé réception sera envoyé par courriel quand le dossier sera traité.

- Vous serez informé des résultats d'admission par courriel.

Organisation générale des études

Responsables

  • Institut Etudes européennes
    13, rue Santeuil 75231 Paris Cedex 05

    Tél. : 01 45 87 48 98
    Fax : Mél. : dept-iee@univ-paris3.fr

mise à jour le 11 septembre 2019


Renseignements :

Département : Institut d'Etudes européennes (IEE)
bureau 383 (3ème étage)
13, rue de Santeuil
75231 Paris Cedex 05

Tél. : 01 45 87 48 98 / 41 96
Mél.
Sur Internet

Recherche d'une formation

Recherche d'une formation