Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Les vertus et leur lexique dans la littérature italienne et européenne aux XVIIIème siècle et XIXème siècle

le 3 juin 2017

Les vertus .jpg

Journée d’études internationale organisée par l’École Doctorale 122 - Europe Latine - Amérique Latine de l’Université Sorbonne Nouvelle en collaboration avec l’Università di Roma - La Sapienza. S’y associe le « Laboratorio Leopardi » (Scuola Superiore di Studi Avanzati della Sapienza) qui inspire l’approche méthodologique innovante proposée pour cette Journée.

Programme [PDF - 974 Ko]


Organisation

  • Silvia Ricca (Université Sorbonne Nouvelle)
  • Alviera Bussotti (Università di Roma - La Sapienza)
  • Valerio Camarotto (Laboratorio Leopardi - Scuola Superiore di Studi Avanzati della Sapienza)


Présentation

Alors que le champ de recherche concernant les vertus et leur mise en perspective philosophique et politique a été cerné depuis longtemps par les spécialistes, l’attention accordée à leur valeur et fonction sémantique au sein des discours littéraires, notamment entre le XVIIIe et la 1e moitié du XIXe s., a été bien moindre.

L’objectif de cette Journée d’études est donc de proposer, dans la lignée des travaux du « Laboratorio Leopardi » (https://web.uniroma1.it/lableopardi/), une analyse du mot « vertu » en tant que lemme spécifique du retour à une dimension éthique de la littérature. À la lumière du revival of virtue proposé récemment par les études anglo-américaines, il s’agira de réfléchir à la fonction que les différentes acceptions de « vertu » et de ses déclinaisons (justice, honnêteté, bienveillance, etc.) recouvrent dans les ouvrages littéraires italiens des périodes ciblées. Tout en prenant en considération les connexions avec les auteurs de la littérature et la philosophie européenne de l’époque et en confrontant la fonction sémantique de la « vertu » à l’important héritage classique et chrétien.

Nous invitons les chercheurs intéressés à s’inspirer pour leur proposition de communication des considérations suivantes, non exclusives toutefois : sous quelles formes se manifeste la « vertu » dans les différents textes littéraires, quelle est la constellation sémantique qui lui est liée ? Peut-elle déterminer la finalité du discours littéraire et sa propre modalité d’expression ? Serait-il possible de convenir à une resémantisation du lemme « vertu » présent au XVIIIe s. et se développant au tournant du XIXe ?

 


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 5 mars 2018