ED 268 >> Activités Scientifiques >> Séminaires doctoraux

Les relations entre théories et pratiques en traduction

Semestre Semestre 2
Volume horaire total 12h

Responsables

Objectifs

La question de la relation entre théorie et pratique fait partie des topoï de la traductologie. Théorie et pratique ont longtemps été vues comme les deux côtés d’une façade à claire-voie, à la fois passage et obstacle. Si les traductologues tendent à considérer que leur point de vue est de plein droit « surplombant », les praticiens ne l’entendent pas toujours de cette oreille, ce qui alimente à la fois la réflexion et une forme de complémentarité parfois teintée d’animosité, chacun prétendant avoir le dernier mot sur la question de la traduction. Par-delà ces positions en camps retranchés, du reste atténuée par le fait que les traductologues sont le plus souvent traducteurs eux-mêmes, quels sont les apports de la théorie à la pratique, comme l’entendent les traductologues, et ceux de la pratique à la théorie comme le constatent tant les théoriciens que les praticiens ? Pour sortir du débat sans doute stérile de la poule et de l’oeuf, n’y aurait-il pas lieu de commencer par observer ce qui se passe de part et d’autre de ladite façade : réflexions suffisamment abouties pour avoir donné corps à une discipline, études empiriques tendant à prendre les praticiens à la loupe ou sous le scalpel, d’un côté, de l’autre, des praticiens aux pratiques de plus en plus protéiformes sans pour autant être exemptes de toute théorie, que celle-ci soit clairement énoncée comme telle ou seulement présente dans leur discours sous forme allusive voire insue.

Pour identifier les points de passage ou de friction et tenter de faire la part des choses entre les apports réciproques, nous partirons d’un tour d’horizon des discours traductologiques et d’un recensement provisoire des pratiques, préalable à une confrontation des uns, les discours, aux autres, les pratiques, dans la perspective de mieux cerner, peut-être, de problématiser, assurément, ce que recouvrent non seulement le mot mais le champ de la pratique et de la traduction et de la traduction comme pratique.

 

Calendrier

Jeudi de 16h à 19h
20 et 27 avril
4 et 11 mai

salle de formation du pavillon à la maison de la recherche
4 rue des Irlandais 75005 Paris

Bibliographie

Ballard, M. (2006) Qu’est-ce que la traductologie ? Arras, Artois Presses Université, coll. Traductologie.

Bassnett S. (2002[1993]) : Translation studies, Londres, Routledge.

Gambier, Y. ( 2012) : « Une traductologie pour quelles pratiques traductionnelles », Target, 24 :1, 61-82.

Gentzler, E. (2001[1993]), Contemporary translation theories, Londres, Routledge.

Hewson L., Martin, J. (1991) : Redefining translation, Londres, Routledge.

Kaindl Kl., Kurz I. (Hg.) (2008) : Helfer, Verräter, Gaukler? Das Rollenbild von TranslatorInnen im Spiegel der Literatur, Berlin, LIT Verlag.

Launay M. de (2006) : Qu’est-ce que traduire ? Paris, Vrin.

Le Blanc C. (2009) : Le complexe d’Hermès, Regards philosophiques sur la traduction, Presses de l’Université d’Ottawa.

Levy, J (2011) : The Art of Translation, Amsterdam, J. Benjamins, traduit du tchèque par P. Corness

Meschonnic H., (1999) : Poétique du traduire, Lagrasse, Verdier.

mise à jour le 4 janvier 2017


Renseignements :

ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A006

4, rue des irlandais

75005 PARIS

Tél. : 01.55.43.08.82
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un élément pédagogique

Recherche d'un élément pédagogique