Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

Les relations Canada / Etats-Unis revisitées avec ouverture sur l'Europe et l'Amérique Latine

du 17 mai 2010 au 19 mai 2010

Colloque international

Lieux : Institut du Monde Anglophone, Grand Amphithéâtre, 5 rue de l'Ecole de médecine, Paris 6ème et Sorbonne (salle Bourjac), 17 rue de la Sorbonne, Paris 5ème
Organisateur : Jean-Michel  Lacroix - EA 4399 CREW (EDEAGE)
Contact : lacroix.jm@wanadoo.fr

Programme [PDF - 1 Mo]


Photos

(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E.Prieto Gabriel

Présentation

Dans le contexte général de la globalisation, de la crainte d'attaques terroristes et suite à l'élection aux Etats-Unis du président Obama, le Canada s'interroge à nouveau sur sa marge de souveraineté. Ce colloque se propose d'examiner comment évolue la relation privilégiée avec le grand voisin du Sud en intégrant les données récentes de la vie politique. Un point sera fait sur les éléments majeurs de distinction en matière de politique comparée : au-delà des prises de position différenciées par rapport à la guerre en Irak ou sur le bouclier anti-missiles, quelles sont les stratégies des deux pays d'Amérique du Nord vis-à-vis de l'Afghanistan ou de Cuba ? Quel sera l'impact de la nouvelle politique affichée par Obama en Amérique latine ? Le Canada continuera t-il de s'engager en Afghanistan ? Le Canada adopte-t-il une attitude spécifique par rapport aux relations transatlantiques ?Le retour d'un  démocrate à la Maison Blanche interroge sur la tentation d'un retour au protectionnisme. La crainte des menaces terroristes depuis le 11 septembre 2001 a entraîné une solidarité sur les questions de défense et une continentalisation de la sécurité nationale. La « zone de confiance nord-américaine » et le partenariat pour la sécurité et la prospérité regroupant le Canada, les Etats-Unis et le Mexique n'affaiblit-il pas la souveraineté canadienne dans le contrôle de ses frontières et dans la gestion de son immigration ? Alors que le Canada revendique une politique de multilatéralisme, y a-t-il compatibilité avec la prétention unilatérale de souveraineté dans l'Arctique où, suite au réchauffement climatique, le passage du Nord-Ouest va devenir un enjeu géostratégique majeur ?  Toutes ces questions permettront d'évaluer où se situe le curseur entre coopération cordiale et tensions diplomatiques entre le Canada et les Etats-Unis dont les relations ont toujours été aussi diverses qu'ambiguës.


 


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 19 mai 2010