Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Le geste de témoigner : un dispositif pour le théâtre

le 25 mars 2011

geste.jpg
Colloque international
le 25 mars 2011 et les 13 et 14 mai 2011

Lieux : Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne Paris 2ème et Université de Louvain la Neuve
Organisateurs : Jean-Pierre Sarrazac, Catherine Naugrette et Georges Banu - EA 3959 - Institut de Recherches en Etudes Théâtrales (IRET)
Contact : simonchemama@orange.fr
[PDF - 39 Ko]
Programme [PDF - 651 Ko]



Présentation


Du point de vue théâtral, il existe deux grands types de témoignage. L'un pourrait être dit politique et l'autre intime. Et il n'est bien entendu pas interdit de les faire se combiner. L'un et l'autre en tout cas se distinguent par une sorte de détachement par rapport à l'action, par leur fonction de regard sur les événements qui constituent la fable. Des analyses de Giorgio Agamben, nous retiendrons que lorsqu'un homme témoigne de ce qu'il a lui-même vécu, c'est toujours, dans une sorte de dédoublement, à un autre que lui-même - ou à un autre en lui-même - qu'il s'efforce de donner la parole : celui qui, précisément, a connu à ce point la souffrance - Agamben parle alors de la Shoah - qu'il ne saurait la dire et qu'il en reste muet.Le « geste de témoigner », qui fait l'objet du colloque, concerne aussi bien l'écriture que la mise en scène et que le jeu. C'est en cela qu'il constitue un « dispositif » pour le théâtre moderne et contemporain... Auteurs, metteurs en scène, comédiens seront donc largement invités à apporter leur contribution - à côté de celle des chercheurs - à cette manifestation.     


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 2 novembre 2011