Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Imaginaires et biodiversité : les termes du dialogue

le 21 février 2019
 

Illustration Jacques Subileau

Programme

16h30 : accueil

17h: table ronde et débat « Imaginaires et biodiversité : les termes du dialogue ? »

• Anne-Caroline Prévot: directrice de recherche au CNRS et chercheuse au CESCO (Muséum national d'histoire naturelle) en sciences de la conservation.
• Aline Bergé: Maître de Conférences en littérature et sciences humaines à l’Université Sorbonne Nouvelle, et chercheuse en Humanités environnementales (UMR 7172 THALIM-CNRS). 
• Laurent Fabre: chercheur associé, anthracologue. CNRS. UMR 5059 et ISEM.Directeur de projet Patrimoine et Archéologie à la Communauté d’Agglomération du bassin de Thau.
• Armelle Caron: ingénieure de recherche à Agroparistech, directrice du Mastère Spécialisé «Politiques publiques et stratégies pour l’environnement».
• Corinne Matheron : doctorante, Maître de conférences associé à l’Université Sorbonne Nouvelle, directrice de la structure d’études&formation Shaman, spécialisée sur le secteur culturel et environnemental.

18h45 : Cocktail et présentation des oeuvres de Jacques Subileau, en présence de l’artiste.

Contact coordination : Corinne Matheron

Présentation


Les débats entre acteurs intervenant dans les projets artistiques et culturels tournés vers l’environnement et la nature en ville sont-ils déterminants dans la contribution de l’art et de la culture à la protection de la nature ?

Festivals, expositions, performances en espace urbain, créations issues du Land art, parcours d’art contemporain en pleine nature : la diversité des actions artistiques et culturelles se réclamant d’un lien avec la nature et l’environnement, en vue de leur protection, pose la question des objectifs associés à ces initiatives : réenchantement urbain ou plus-value immobilière ? protection de la nature ou poursuite du développement ? esthétisation de la ville ou reconnexion des habitants avec le vivant non humain en vue de sa protection ?

Autour d’un thème devenu sensible pour le citoyen, l’instruction de ces débats est susceptible d’améliorer la pertinence de l’action culturelle et environnementale publique. Décideurs locaux, financeurs publics, ont besoin d’outils d’aide à la décision dans ce champ complexe qui lie art, nature, environnement, culture, communication.

L’enjeu de ce questionnement réside dans l’idée que l’articulation, autour de projets culturels environnementaux, entre des logiques environnementales, scientifiques et des logiques propres aux politiques territoriales, permet aux artistes de porter des créations susceptibles d’entraîner l’envie pour les populations de protéger la nature et l’environnement.


Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
Maison de la Recherche - 4 rue des Irlandais - 75005 PARIS
Salle Athéna

mise à jour le 22 février 2019