Accueil >> Recherche >> Unités de Recherche

Recherche

En quête de variété(s). Histoire, esthétique et intermédialité d’un genre télévisuel (1949-1987)

Sans titre.png
Composition de l'équipe

Sébastien Denis (Université Panthéon-Sorbonne, CHXIX-ISOR)
Guillaume Soulez
(Université Sorbonne Nouvelle, IRCAV)




Présentation

Le programme de recherche En quête de variété(s), soutenu par Sorbonne Alliance  (Panthéon Sorbonne et Sorbonne Nouvelle) et en partenariat avec l’Institut national de l’audiovisuel (Ina), vise à combler une lacune de l’histoire de la télévision, et plus généralement de l’histoire des formes audio-visuelles, en reconstituant la genèse et l’évolution du genre des variétés à la télévision.

Dans une perspective pluri-disciplinaire, il s’agit d’une réflexion théorique et esthétique sur la « variété », d’une étude historique de l’intermédialité incarnée par les variétés (radio/télévision, cinéma/télévision, musique/télévision…), mettant notamment l’accent sur les parcours professionnels, les circulations formelles et les enjeux technologiques du passage de la scène à l’écran, et du grand au petit écran (et retour), et sur le lien avec l’industrie musicale, ainsi que d’une enquête sur tous les fonds de l’Ina concernés par les variétés.

Appuyée sur des archives de l’Ina, présentées et discutées à chaque séminaire et événement scientifique, le programme a bénéficié de son appel à chercheurs 2023/24 en associant à l’équipe la lauréate Marie Goupil-Lucas-Fontaine


Activités scientifiques

Le programme se déroule sur trois années civiles, de 2023 à 2025, sous la forme d’un séminaire mixte, associant un séminaire de chercheur.e.s et un séminaire de master commun à la Sorbonne Nouvelle (SN) et Panthéon-Sorbonne (PS), avec la participation d’une équipe de l’Inathèque. Outre les interventions des directeurs du programme, celui-ci a accueilli en 2023 et 2024 les travaux et recherches de Marine Beccarelli (PS), Marie-France Chambat-Houillon (Assas), Corinne Gauthier (Ina), Maxime Guebey (Ecole des Chartes, Ina), Laurent Guido (SN), Philippe Lavat (SN), Sébastien Le Pajolec (PS), Marie Goupil-Lucas-Fontaine (PS, Université du Mans), Elisabeth Jacquinot (PS, Ina), Barbara Laborde (SN), Christine Maertens (Ina), Elsa Marty (PS, Ina), Bernard Papin (Saclay et SN) et Catherine Rudent (SN).

Le 14 juin 2024, le programme organise, sous la direction de  Sébastien Denis (Panthéon-Sorbonne), de Catherine Rudent et Guillaume Soulez (Sorbonne Nouvelle) une journée d'études internationale [PDF - 19 Mo] En quête de variété(s). Perspectives transnationales sur les variétés à la télévision (années 1950-1980) au sein de l’amphi Oury, à la Sorbonne (entrée 14 rue Cujas, Paris 5e).

On s’intéressera aux définitions internationales de la « variété » et de ses versions télévisuelles, ainsi qu’aux circulations des artistes, des producteurs, des formats scéniques (télévisuels), des chansons et attractions… d’un pays à l’autre, d’un média à l’autre. A travers cette démarche comparative, on comprendra mieux quelles sont les spécificités des variétés dans les différents pays et comment la variété est un facteur à la fois d’intermédialisation et d’internationalisation.

Interventions de Orania Abbes (U. Lorraine), Catalina Constantinovici (Bucarest), James Deaville (Carleton U., Canada), G. Guibert (SN), Olivier Julien (Sorbonne U.), Barbara Lebrun (Manchester), Massimo Locatelli (Sacro Cuore, Brescia), David Looseley (Leeds), Elena Mosconi (Pise), Bernard Papin (Saclay, SN), Théo Sorroche (PS), Chris Tinker (Heriot-Watt U., R.U.), et débat avec le réalisateur Pierre Koralnik. Projection prévue de Françoise et Udo.

En 2025, sera organisé le colloque de clôture du programme.



Illustration : Pochette du disque édité en 1967
parallèlement au téléfilm de Pierre Koralnik Françoise et Udo (ORTF, 65 mn, tournage janvier 1968, diffusion censurée en 1968).


mise à jour le 14 mai 2024