ED 268 >> Activités Scientifiques >> Séminaires doctoraux

ED268 2017/2018 Normes, variation et communication langagière : quel questionnement en didactique des langues ?

Responsable(s)

Corinne.weber@univ-paris3.fr

Objectifs

Entre contextes, supports d’enseignement / apprentissage et diversité des usages, se créent des alliages singuliers qui conditionnent notre rapport à la langue et au savoir, ce qui ne rend pas la tâche facile aux acteurs de la formation ; l’appropriation du français langue étrangère à l’oral, la gestion des normes communicationnelles, l’insécurité linguistique de langues lointaines, en sont quelques exemples. Or, l’espace social tel qu’il est configuré aujourd’hui, suppose le contrôle de savoir-faire langagiers multiples, tout acte communicatif entrainant des variations de la langue et l’interactant doit en assumer les contraintes en fonction de ses ressources disponibles, de son parcours personnel et des connaissances dites partagées. Le courant variationniste (Gadet 2007, 2011) et les modèles interactionnistes ont permis d’approcher ces phénomènes linguistiques et faciliter la compréhension des usages in situ. ; ils méritent d’être explorés pour faire évoluer les pratiques dans une perspective didactique, notamment lorsqu’il est question de distance ou de proximité communicationnelle, dimension importante dans l’apprentissage de LE. Actuellement appréhendée en didactique des langues avec les descripteurs du CECRL (2001) eux-mêmes adossés aux ouvrages et manuels de FLE, ces orientations sont loin de faire l’unanimité sur le terrain. On essaie dans ce séminaire de voir comment traverser sans embuches les univers pluriels des langages en présence, par rapport au paradigme logico-grammatical classique de l’écrit, car il est du rôle du didacticien de réfléchir aux moyens à mettre en œuvre pour gérer ces obstacles.

Un second volet de la problématique concerne les publics jeunes qui ont pris des distances par rapport au langage normatif de l’école (ou de l’université) depuis l’essor des réseaux socionumériques (supports de communication et outils de médiation) qui ont pour effet la dématérialisation des échanges ; il est intéressant d’appréhender l’articulation entre le numérique et les dynamiques éducative/sociale pour comprendre la complexité des transformations des usages en considérant qu’ils voient l’action enseignante aujourd’hui bouleversée (Doueihi 2011 ; Fogel et Palatino 2013 ; Wachs et Weber 2013). Nous questionnerons les moyens par lesquels le chercheur appréhende la complexité dans ce champ en émergence, quand on sait jusque là qu’elle se construit dans un rapport au savoir médiatisé par un expert.

Horaires



13h à 16h

6 février - mercredi 21 février à 14h  – 6 mars – 20 mars

Lieu:  46 rue Saint Jacques
salle V département DFLE
 

mise à jour le 7 février 2018


Renseignements :

ED 268 - Langage et langues : description, théorisation, transmission
Université Sorbonne Nouvelle

MAISON DE LA RECHERCHE

Bureau A006

4, rue des irlandais

75005 PARIS

Tél. : 01.55.43.08.82
Mél.
Sur Internet

Recherche d'un cours

Recherche d'un cours