Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Diffusion : Implantation, Affinités, Convergence

le 17 janvier 2015
 

Mazatlan_Archipielago vertical_Taller_2011.JPG

Journée d’études de la Société de Linguistique de Paris

Lieu :  Ecole Normale Supérieure (ENS), Salle Jean-Jaurès (ex-salle Jules Ferry),
29 rue d'Ulm 75005 Paris

Organisé par : Jean Léo Léonard (Paris-Sorbonne, STIH, EA 4509) et Daniel Petit (CEA, ENS, Paris)


Contact et informations : 
Jean Léo Léonard


Présentation :
 
Cette journée d’études 2015 de la Société de Linguistique de Paris a pour objectif de réunir des spécialistes de linguistique générale, de typologie linguistique, de diachronie et de classification des langues, de psycholinguistique et de sociolinguistique, autour de questions relatives au diffusionnisme et à la typologie des systèmes linguistiques, envisagés dans leurs composantes phonologique, morphologique et syntaxique, ou lexicale.
 
  • On distinguera deux types de diffusion principalement :
    • Diffusion phylogénétique : comment les langues d’un groupe génétique donné se diffusent dans un espace (expansion indo-européenne, bantoue, austronésienne, etc.).
    • Diffusion aréale : comment des langues de familles ou sous-familles différentes déjà distribuées dans un espace voient-elles leurs structures converger par contact (union de langues balkanique, aire de convergence structurale méso-américaine, etc.).
Dans les deux cas, on s’intéressera autant aux facteurs internes (types et traits structuraux) qu’aux facteurs externes (incidence de la diversité des milieux naturels ou des écosystèmes, événements historiques, émergence et diffusion des techniques et des savoir-faire). Il s’agit de faire le point sur les hypothèses et les modèles récents permettant de décrire ou d’expliquer les processus de diffusion en termes d’implantations (diffusion phylogénétique) ou bien de superposition et de convergence (diffusion par contact). On s’intéressera également à l’évolution des modèles et des hypothèses, dans une perspective critique (complexité, vraisemblance, falsifiabilité, preuves empiriques). On tentera de faire apparaître, pour chaque cas, les rouages de la construction des objets de connaissances que sont les familles de langues et leurs zones d’implantation et, éventuellement, les foyers d’origine, ou les bassins de convergence par contact. Dans le cas des aires de convergence structurale, comme les Balkans, on explorera la trame des relations entre communautés linguistiques, en termes de sociolinguistique du contact.
 
Enfin, certaines communications pourraient associer les deux points de vue diffusionnistes, de manière cyclique : d’une part, comment se forme une aire d’expansion, qui lorsqu’elle est recouverte par des expansions successives, devient une aire de substrat ; d’autre part, comment des superstrats et des adstrats peuvent complexifier ou simplifier les systèmes préalablement implantés dans une aire, ou les rendre hybrides.

L’objectif de cette journée sera par conséquent de faire le point sur la notion de diffusion en linguistique historique et comparative ainsi que du point de vue des contacts de langues, dans une perspective à la fois récapitulative et critique, et si possible, dans une perspective interdisciplinaire (linguistique, géographie, histoire, archéologie, écologie, etc.). Une telle synthèse est attendue pour mettre en cohérence de nombreux travaux récents sur les voies de peuplement humains dans l’histoire, les interactions entre sociétés, et les traces que laissent les faits de langue de ces interactions. Un retour sur les méthodes, les modèles et les avancées dans ce domaine au carrefour des disciplines en sciences humaines, est plus que jamais d’actualité.

Type :
Colloque / Journée d'études
Lieu(x) :
 

mise à jour le 12 janvier 2015