Accueil >> Recherche >> Projets & Valorisation

Projet jeunes chercheurs

2020/2022 – Projet innovant Birth(ing) Stories

Sciences humaines et humanités

Adresse :
Université Sorbonne Nouvelle 13 rue Santeuil
75005 PARIS
Site du projet: https://sites.google.com/sorbonne-nouvelle.fr/birthingstories/accueil
Mél :
charlotte.daninno@sorbonne-nouvelle.fr
Structure(s) de rattachement :
Projets innovants

Composition de l'équipe

Charlotte DANINO (responsable) MCF linguistique anglaise, Sorbonne Nouvelle Paris 3
Laetitia BIBIE, docteure en linguistique, Université de Bordeaux
Alice BRAUN, MCF en études anglophones, Université de Nanterre
Béatrice JACQUES, MCF en sociologie, Université de Bordeaux
Loulou KOSMALA, doctorante en linguistique anglaise, Sorbonne Nouvelle Paris 3
Jade MERRER, sage-femme et doctorante en épidémiologie, Paris Descartes
Sijia PANG, doctorante en linguistique française, Sorbonne Nouvelle Paris 3
Nathalie SEBBANE, MCF en études irlandaises, Sorbonne Nouvelle Paris 3

Présentation

Description résumée du projet :

Pourquoi raconter son accouchement? Entre l’intimité de cet événement personnel et les nombreux tabous qu’il inclut car il se déroule dans et par le corps des femmes, il ne va pas de soi de parler de cette expérience à la fois profondément individuelle totalement universelle, à la fois toujours singulière dans un récit de vie, et extrêmement banale dans la pratique médicale. Pourtant ces récits existent de nombreuses façons et sous différentes formes textuelles – et sont un outil d’étude central (sociologie, psychologie notamment) ou un thème de recherche clé (épidémiologie, études féministes, humanités médicales) pour de nombreuses disciplines qui ne communiquent pas entre elles. De plus, ces récits sont rarement considérés en eux-mêmes, comme narrations, écrites ou orales, dans leur dimension langagière.

Notre projet entend étudier ces différents récits du double point de vue des sciences du langage et des études aréales afin de les caractériser précisément dans leurs matérialité linguistique et dans leur conditions de productions discursives. Sur cette base-là et avec une équipe pluridisciplinaire nous espérons pouvoir faire communiquer les différentes disciplines impliquées. Cela nous permettra notamment de comparer les birth stories anglophones aux « témoignages » des espaces francophones, de confronter les récits numériques aux données des soignant.e.s.

Tour à tour récit, discours et témoignage, il convient de définir finement ces récits sur lesquels se fondent une part importante de la recherche en périnatalité.

-       Récit : récit de sensations ? d’un événement ? récit de soi ? d’une expérience ?

-       Discours : sur l’accouchement, la maternité, le corps, l’institution médicale ?

-       Témoignage : de l’expérience d’un lieu ? de violences ? au contraire de la relation de soin ? d’un accouchement alternatif ?

Pour répondre à ces questions le projet étudie un corpus constitué de récits d’accouchement : littéraires (fictionnels ou autobiographiques), numériques sur les forums ou sites spécialisés, sociologiques, issus d’entretiens semi-dirigés ; oraux et écrits. Nous cherchons à compléter ces corpus durant le projet (collecte prévue de nouvelles conversations informelles en français et en anglais, et de récits institutionnels).

Une des originalités de ce projet consiste en la mise en commun de méthodologies compatibles car toutes fondées sur l’analyse de discours produits mais jamais intégrées.

On vise notamment au terme des deux ans à produire un ouvrage de référence sur ces questions et à offrir une expertise aux soignants en s’intégrant dans les projets en humanités médicales de notre environnement. Dans la même logique, nous souhaitons pouvoir envisager une inscription européenne de ce projet en comparant par exemples les expériences en France aux expériences en Grande-Bretagne ou en Italie par exemple.

Site du projet: https://sites.google.com/view/birthing-stories/accueil
 

Langues parlées

Anglais Français (Italien) (Allemand)

mise à jour le 9 avril 2020