Accueil >> Vie de campus >> Vie culturelle

Culture, Vie de l'établissement, Vie des bilbiothèques

Vers d'autres voix - Les mercredis bilingues de la Sorbonne Nouvelle - Février 2010

le 17 février 2010
de 18h à 19h30

« Vers d'autres voix » est l'occasion de rencontrer les grandes littératures du monde (en particulier poétiques) autour de lectures bilingues. Cette manifestation mensuelle organisée à l’initiative de l’U.F.R. d’études italiennes et roumaines, par les U.F.R. de langues de la Sorbonne Nouvelle aura lieu régulièrement le mercredi dans différentes bibliothèques de l'Université.

"Migrante est ma demeure, ou la poésie same (Laponie) de la tradition orale à l'écriture" par M.M. Jocelyne Fernandez-Vest


(c)Sorbonne Nouvelle/E. Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E. Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E. Prieto Gabriel(c)Sorbonne Nouvelle/E. Prieto Gabriel

Programme de la soirée


Introduction audio-visuelle à la littérature same dans son environnement écologique et culturel. Lecture en same du Nord (langue finno-ougrienne, branche samique) et en français de poèmes des premiers écrivains des trois Laponies - Pedar Jalvi, Paulus Utsi, Kirsti Paltto, Rauni Magga Lukkari.

Présentation de l'œuvre de Nils-Aslak Valkeapää, Áilloha (1944-2001).
Chantre de la pan-Laponie, Áilloha fut l'acteur principal du renouveau des arts et de la littérature sames au XXème siècle. Originaire de la partie méridionale de la Laponie finlandaise, né au cœur des montagnes, il a grandi au rythme de la transhumance; en lui résonne l'infinie mélopée du joïk, dont il était un interprète remarquable, avec le soutien de musiciens de jazz parfois, et dont sa poésie garde la trace. L'œuvre d'Áilloha s'inscrit dans deux traditions: l'une de nature exclusivement orale, qui a permis à la langue same de survivre durant des siècles dans ces régions désertiques du Nord de l'Europe; l'autre, une tradition écrite ébauchée il y a quelques décennies à peine, et consolidée récemment par l'adoption d'une langue unifiée. Écrivain, compositeur, acteur et éditeur, Nils-Aslak Valkeapää a reçu, entre autres, le Prix Internordique de Littérature en 1991 et le Prix Italia pour une composition symphonique en 1993.
Lecture en same et en français de poèmes extraits de la trilogie Ruoktu váimmus (1974-85), traduction Migrante est ma demeure (2008), accompagnée de compositions musicales inspirées du joïk traditionnel.

« Protéger la vie et tout ce qui vit... »                  

Pourpre vespéral
Des cimes de bouleaux ondoient sur fond de ciel
Un rai de lumière filtre sur le chenal
L'indicible reste inexorable
malgré tout

M.M.Jocelyne Fernandez-Vest, linguiste de terrain, traductrice et universitaire, a enseigné les langues scandinaves et finno-ougriennes dans différentes universités, notamment à l'université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 de 1997 à 2002, et à l'université Paris Sorbonne-Paris 4 depuis 2008.

Edition de l'album Le Joïk sans frontières. Chants et poésies du Pays des Sames, 1984.

Traduction Migrante est ma demeure de Nils-Aslak Valkeapää, Prix de la Nuit du livre 2009.
Lieu(x) :
Bibliothèque Sainte Barbe

Entrée libre

mise à jour le 23 février 2011