EA 2288 >> EA 2288 - DILTEC

Recherche

Variation(s) en/du français, quelles questions pour quelles réponses en didactique du FLE et du FLM ?

le 25 mars 2022
13h55 - 18h00
Heure de Paris

Journée d'étude
Variation(s) en/du français, quelles questions pour quelles réponses
en didactique du FLE et du FLM ?



Université Concordia et Université Sorbonne Nouvelle,
regards croisés sur le français et son enseignement/apprentissage


Cette journée d’étude constitue le premier rendez-vous commun de recherche entre le Département d’études françaises de l’Université Concordia à Montréal et le laboratoire Diltec EA2288, Université Sorbonne Nouvelle, à Paris.

Les deux universités présentent une expertise s’agissant de l’enseignement du français langue étrangère et du français langue seconde, et participent au projet de certification en français écri+. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu un premier échange sur les contextes sociolinguistiques et culturels de réception du projet.

Nous souhaiterions, pour cette première journée, amorcer plus largement une réflexion au long cours sur la variation en/du français (linguistique et/ou culturelle) et sur les façons dont cette variation est (pourrait être) prise en compte sur le plan didactique (dans le cadre de son enseignement/apprentissage, celui de la classe de langue, dans les manuels de FLE-S et autres supports de cours).

Traiter la question de la variation linguistique et culturelle en lien avec son enseignement suppose, avant toute considération d’ordre pédagogique, de disposer d’une description (socio) linguistique de cette variation. Les travaux de description linguistique du français oral se multiplient tandis que la sociolinguistique apporte elle aussi des éléments de connaissance sur le(s) français parlé(s) ici et ailleurs ; à cette tâche complexe s’ajoute la question fondamentale du français que nous voulons enseigner, celle des compétences langagières à enseigner à l’écrit et à l’oral, celle encore des outils d’enseignement susceptibles de rendre compte de cette variation. Certains manuels étrangers de français présentent parfois quelques-unes des structures syntaxiques relevant de la variation, le plus souvent en lien avec des registres de langue, (par exemple l’inversion sujet-verbe en français pour le registre soutenu ou l’usage du pronom « ça » présenté comme l’équivalent oral de « cela »). Une approche contrastive portant sur la variation « interne » au « français standard » pourrait également constituer un élément de réponse sur le plan didactique. D’autres thématiques peuvent aussi être soulevées, comme le manque actuel de grammaires pédagogiques susceptibles de relayer, à des fins d’enseignement, les descriptions linguistiques du français contemporain ou du français oral ; comme celle de la posture des enseignants face à la variation (leurs représentations de la norme linguistique concernant les différents domaines lexical, syntaxique, orthographique de la langue française), ou celle encore de la progression de son enseignement (par exemple, comment articuler sur le plan didactique la dimension communicative, les situations d’échanges — et les nombreuses variations langagières qu’elles génèrent — à la dimension linguistique des étapes d’acquisition de la langue ?) etc. Ce sont là quelques-unes des questions auxquelles nous pourrons réfléchir lors de cette première journée d’étude conjointe.

Comité organisateur :

Marina Krylyschin, Diltec EA2288 Sorbonne Nouvelle Paris

Fabien Olivry et Denis Liakin, Université Concordia

Type :
Colloque / Journée d'étude
Contact :
Marina Krylyschin
Lieu(x) :
Salle : LB-619 - Campus SGW

Et en simultané sur Zoom

Inscription : http://tiny.cc/je

Page Web : http://tiny.cc/je2022

mise à jour le 17 mars 2022