Accueil >> Formation

Une histoire du jeu vidéo en France - 1960-1991 : des labos aux chambres d'ados, d'Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon,

Une histoire du jeu vidéo en France - 1960-1991 : des labos aux chambres d'ados, d'Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon est le fruit de huit années de recherche, de plus d'une soixantaine d'entretiens historiques et de plusieurs déplacements à travers la France (Caen, Dijon, Paris, Toulouse, Chalon-sur-Saône...) pour consulter archives et recueillir témoignages et données historiques.

Cet ouvrage propose une première histoire, économique, sectorielle et culturelle, du milieu professionnel et des pratiques du jeu vidéo sur le territoire français. Constitué de nombreux entretiens historiques avec des acteurs et des actrices du secteur du jeu vidéo, d’un travail d’analyse d’archives jusqu’alors peu exploitées comme la presse foraine, les différentes presses professionnelles liées à l'électronique et au jouet ainsi que des documents professionnels jusqu’ici inconnus (notes de travail, études de marché, archives personnelles...), cet ouvrage offre un panorama inédit de l’histoire d’un objet médiatique et culturel contemporain sur le territoire français.

La France a-t-elle été un pays d’expérimentations dans le domaine du jeu informatique et des applications ludiques ? Quand Pong est-il arrivé sur le territoire national ? Un Atari français aurait-il pu voir le jour en Occitanie ? Comment la contrefaçon a-t-elle été un vecteur de diffusion du jeu vidéo en France ? Pourquoi, enfin, les jeux vidéo français pour la micro-informatique sont développés en anglais dès la fin des années 1980 ? Autant de questions auquel ce livre tente de répondre à partir de témoignages et d’informations inédites sur la structuration du secteur français du jeu vidéo.

Sébastien Genvo, professeur en Sciences de l'information et de la communication à l'université de Lorraine a collaboré à l'écriture du dernier chapitre de l'ouvrage consacré au jeu micro-informatique d'aventure français. Mathieu Triclot, philosophe des techniques à l'UTBM en a écrit l'avant-propos.

Revue de presse


« Cette histoire du jeu vidéo en France procède d’une démarche universitaire, au meilleur sens du terme. [...] Une démarche méthodique, dépassionnée qui envisage le jeu vidéo avant tout comme un fait social et culturel complexe. [...] D’une lecture facile, complètement dénué de jargon et de complications théoriques, [cet ouvrage] expose avec rigueur son projet, détaille minutieusement ses sources, et ne se départit jamais d’un effort constant pour tendre à une objectivité historique. [...] Ce type d’ouvrage est rare, précieux. »
Immersion – Angelo Careri

« Le travail d'investigation de la part d'Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon est dingue. À la fois passionnant et hyper exhaustif. On n'imagine même pas les années de recherche qu'un tel ouvrage a demandé à ses auteurs. »
Jeuxvideo.com – Jean-Kléber "Jika" Lauret

« Fruit de nombreuses années de recherches, Une histoire du jeu vidéo en France d'Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon est un ouvrage d'une richesse et d'une ampleur inédites sur la manière dont le médium vidéoludique s'est imposé dans notre paysage culturel et économique. »
Les Inrockuptibles – Erwan Higuinen

« Fruit d’un long travail de recherche, reposant notamment sur des archives inexploitées et de nombreux entretiens avec les acteurs-clés de l’'époque, le livre constitue une exploration méthodique des premières expérimentations de la France avec le jeu vidéo, des années 1960 jusqu’à 199. L’un de ses apports majeurs du livre est le regard complet qu’'il pose sur la période, bouillonnante mais méconnue, du début des années 1980. [...] Surtout, l’'ouvrage remet à sa juste place, dans un secteur où l’'historiographie est très majoritairement centrée sur l'’histoire des entreprises américaines et japonaises, les apports comme les limites de la création française. Sans jamais sombrer dans un “cocorico” vidéoludique, il donne à voir les origines du jeu vidéo pour ce qu’'elles étaient en France. »
Le Monde – Damien Leloup

« Une Histoire du Jeu Vidéo en France est une porte d’entrée vers un sujet qui, jusque-là, n’a que peu attiré l’attention - et souvent par le même biais, celui des créateurs. Toujours écrit avec le même soin et la même rigueur universitaire, l’ouvrage d’Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon n’en devient que plus important »
Gamekult.com - Florian "Le Père Fidalbion" Velter 

« Avec cette aventure tout à la fois profonde, rigoureuse et passionnante, Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon apportent avec limpidité et humanité, dans un cercle qui devrait dépasser le simple cadre des joueurs, une pierre majeure. S’ils nous laissent à l’orée de ce grand saut vers l’inconnu qu’est l’industrialisation du début des 90’s, échappée folle qui aboutira aux mastodontes d’aujourd’hui, on ne peut que d’ores et déjà applaudir et attendre avec plaisir la suite des aventures : Same player, shoot again. Vite. »
Culturopoing - Jean-Nicolas Schoeser

« Fort d'un travail colossal, l'ouvrage est une mine passionnante de savoir inédit. Pour qui s'intéresse à notre patrimoine vidéoludique, voilà un classique instantané. »
JV - Yann François

« Dans leur ouvrage Une histoire du jeu vidéo en France. 1960-1991 : des labos aux chambres d’ados, Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon font un portrait méconnu, complexe et nuancé de l’histoire vidéoludique de notre territoire, marquée notamment par une influence aussi majeure que peut-être inattendue : celle de la littérature.»
Télérama - Julien Foussereau

« Grâce à un travail mené à partir de sources inédites et de nombreux entretiens, Alexis Blanchet et Guillaume Montagnon proposent un nouveau regard. Loin d’un grand dessein « technico-industriel », cette histoire, depuis ses prémices dans les années 1960, apparaît faite de réussites discrètes et d’expériences incertaines, et s’est écrite dans des lieux très divers (...) Du rôle de la contrefaçon à l’analyse d’entreprises de création et d’édition (Loriciel, Infogrames, Ubisoft…), cette riche histoire culturelle et économique nourrie de personnages singuliers sera suivie d’un deuxième tome. »
Le Monde Diplomatique - Vincent de Maupéou

« Une passionnante histoire du jeu vidéo en France. »
La Tribune de Genève - Cécile Denayrouse

« Bien loin de la célébration du génie créateur ou de l’épopée industrielle du secteur, les deux auteurs emmènent les lecteurs dans une enquête fouillée, des laboratoires d’informatique aux kermesses, des usines aux salles de jeux. »
La nouvelle République - Ambre Philouze-Rousseau

Intervention dans les médias



Le podcast de MO5, 19 mars 2020.
Ecouter le podcast









Le Journal des jeux vidéo de jeuxvideo.com, 11 juin 2020.
Voir l'émission (à 62')








Silence, on joue !, Libération, 12 juin 2020.
Ecouter le podcast







In English


After seven years of research, we are proud to announce the release of our book Une histoire du jeu vidéo en France (1960-1991) Des labos aux chambre d’ados [A French Video Game History (1960-1991) From Labs to Teens’ Rooms].This historical research explores how video games appeared in France, showing how they came with their own national specificities and modes of creation, and emerged in idiosyncratic economic models, media environments, and legal frameworks.

The book focuses on several case studies, such as the existence of early prototypes in 1960s French labs, the arrival of Pong on the French market in 1973, the aborted possibility of a “French Atari” in the Toulouse area in the 1970s, the effects of the American video game crash on the French market, the role of piracy in the spreading of video game practices on national territory... and much more!Our work required interviews with more than fifty people, among whom some are very famous – like Bruno Bonnell (Infogrames), Laurant Weill (Loriciel) or Muriel Tramis (Cocktel Vision) – and others were so far almost unknown – like Paul Braffort (designer of the first Go-Bang game in the early 1960s), Jean-Marie Hérard (foreman at the Atari Europe’s plant in Baume-les-Dames) or Yves Kien (an Alcatel engineer who designed a video game system). We relied not only on video game press, but looked through other sources, including several companies’ archival funds, as well as professional press, newspapers, TV and audio reports, or academic papers – some of them from the 1960s.

Our purpose is to provide a first historical overview of French video games, offering a wide array of sources and testimonies.The book (448 pages) is divided into five chapters:
Chapter 1: Mainframe games and experiments in France from the 1960s to the 1970s
Chapter 2: Arcade video games in France (1973 – 2000)
Chapter 3: The domestic market: The first video game systems in France (1974 – 1985)
Chapter 4: Microcomputers and video games in France (1978 – 1991)
Chapter 5 (with Sebastien Genvo, Pr.): French adventure video games: a case study (1982 – 1995)

The book also includes a large bibliography, charts on early video game systems sold in France, an exhaustive list of French publishers and, at the end,a photographic section.

It is available only in French at Pix’n Love Ed. (shipping worldwide) and will be sold in bookshops in June 2020.

Où se le procurer ?

Sur le site de l'éditeur Pix'n Love
Chez vos libraires
Dans vos bibliothèques (universitaires ou municipales)
Dans les grandes surfaces culturelles (Fnac, Cultura, Le Furet du Nord...)


Ressources visuelles pour l'ouvrage


mise à jour le 13 octobre 2020