EA 4398 PRISMES >> Vie de l'unité >> Missions des étudiant(e)s

International

Trung Nguyên-Quang nous parle de son séjour à Montréal

le 29 mars 2017
 

  • Pouvez-vous résumer votre parcours universitaire depuis le bac ?

Une fois le bac obtenu, en 2008, j'ai commencé une classe préparatoire en khâgne et hypokhâgne au Lycée du Parc (Lyon), de 2008 à 2011. À l'issue de ces trois années de prépa, j'ai été reçu au concours de l'ENS où j'ai été élève de 2011 à 2015. Durant ces années, j'ai effectué un séjour à l'étranger, en tant que lecteur de français, à l'Université de Cambridge (Royaume-Uni) en 2012-2013. Après avoir réalisé deux mémoires de master qui portaient sur le roman britannique contemporain, j'ai préparé l'agrégation d'anglais, que j'ai obtenue que 2015. À la rentrée de septembre 2015, j'ai commencé une thèse de doctorat (sur le roman britannique contemporain) à la Sorbonne Nouvelle, sous la direction du professeur Marc Porée (Paris 3, ENS Ulm). Doctorat contractuel, je suis également chargé de TD depuis 2015 au département du Monde Anglophone de Paris 3.

  • Où est-ce que vous êtes parti(e) et pendant combien de temps ?

Je suis parti à Montréal (Canada) dans le cadre d'un séminaire doctoral international, organisé par la Sorbonne Nouvelle et l'Université de Montréal. Le séjour de recherche a duré une semaine.

  • Quelle place a pris cette mission dans votre doctorat ?

Cette mission est intervenue au cours de ma première année de thèse. C'est Catherine Lanone, professeure de Littérature anglaise à Paris 3, qui a porté mon attention sur l'existence de ce séminaire doctoral, en m'invitant à m'y inscrire, notamment en raison de l'expérience internationale qu'il offrait.

  • Qu’est-ce que ce séjour vous a apporté, en termes professionnelles et personnelles ?
En termes personnels, j'ai été ravi d'effectuer un séjour organisé avec l'Université de Montréal, au Canada. En effet, je suis à Montréal (je suis citoyen canadien et français), et j'y retourne tous les ans pour des raisons familiales. D'un point de vue professionnel, assister à des conférences et à un format de discussion nord-américain (que je connaissais déjà très bien), m'a rappelé l'importance de varier les approches, et les méthodes, en recherche universitaire.

Type :
Portrait
Lieu(x) :
 

mise à jour le 7 novembre 2017