Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Translating and Writing Indic Learning in Persian

du 30 mai 2012 au 31 mai 2012



Perso-Indica.jpg
Colloque international

Lieux : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 : 30 mai,  Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, Paris 5e / 31 mai, salle Bourjac, 17 rue de la Sorbonne, Paris 5e
Organisateur : Fabrizio Speziale
UMR 7528 - Mondes iranien et indien
Contact : fabrizio.speziale@univ-paris3.fr

[PDF - 730 Ko]
Programme [PDF - 730 Ko]



Présentation


La conférence vise à offrir une nouvelle perspective sur le rôle joué par les mouvements de traduction au sein de l'histoire intellectuelle des sociétés musulmanes. La production de textes en persan sur les traditions et les sciences des hindous doit être considérée parmi les grands mouvements de transfert du savoir réalisés entre différentes cultures asiatiques. Entre les XIIIe et XIXe siècles, un grand nombre d'études en persan ont été conduites sur les religions, la philosophie, l'histoire, les sciences, les arts, la géographie, etc. de l'Inde. Cependant, parmi les grands mouvements de traduction, il reste certainement le moins étudié. Ces ouvrages consistent souvent en des traductions ou adaptations de textes sanscrits or, plusieurs étaient des traités originaux. Il est significatif qu'ils aient été rédigés par des savants musulmans comme hindous. A l'opposé, on trouve des ouvrages en sanskrit produits à la même période et inspirés par la culture persane, tels des manuels d'apprentissage du persan et des traductions de travaux scientifiques.
La conférence soulève plusieurs questions fondamentales, et les étudie selon plusieurs optiques. Quel a été l'effet du mécénat de cour sur ces études ? Jusqu'à quel point ces traductions persanes sont-elles fidèles à leurs sources sanskrites ? Ont-elles été adaptées à la forma mentis des musulmans ? Quelles ont été les méthodes de traduction et les moyens de l'adaptation ? De plus, dans quelle mesure des éléments d'origine indienne ont-ils pu être intégrés au savoir transmis par les savants musulmans ? Ces études ont-elles des points communs - ou des différences fondamentales - avec le mouvement de traduction intervenu durant la période abbasside, ou ceux allant du sanskrit vers d'autres langues asiatiques ? D'autres questions d'importance portent sur la signification qu'ont eue ces études pour les lettrés hindous. Ces études ont-elles stimulé un renouveau du savoir indien ? Ont-elles fait l'objet d'une opposition de la part de groupes de savants hindous (ou musulmans), comment et dans quelle mesure ?
La conférence va réunir un groupe de chercheurs qui collaborent à Perso-Indica, un projet de recherche basé à Paris (Sorbonne Nouvelle - CNRS), chargé de produire un répertoire critique des sources en persan sur les savoirs hindous (http://www.perso-indica.net/).

Participants

  • Eloïse Brac de La Perrière (Université Paris Sorbonne - Paris IV, Paris)
  • Françoise Nalini' Delvoye (EPHE - Mondes iranien et indien', Paris)
  • Carl W. Ernst (University of North Carolina, Chapel Hill)
  • Claire Gallien (Université de Montpellier, Montpellier)
  • Supriya Gandhi (Harvard University, Cambridge)
  • Thibaut d'Hubert (University of Chicago, Chicago)
  • Prashant Keshavmurthy ( McGill University, Montréal - Freie Universität, Berlin)
  • Susanne Kurz (Ruhr-University, Bochum)
  • Jacques Leider (EFEO, Yangon)
  • Anna Martin (Philipps-Universität, Marburg)
  • Christopher Minkowski (University of Oxford, Oxford)
  • Sreeramula Rajeswara Sarma (Dusseldorf - Formerly Professor, Aligarh Muslim University)
  • Fabrizio Speziale (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 / CNRS - Mondes iranien et indien', Paris)
  • Audrey Truschke (Columbia University, New York - Perso-Indica Visiting Fellow : Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3)


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 14 mai 2012