Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3


- >> Stages

Stage, mode d'emploi

Un stage, pour quoi faire ?

Stage, mode d'emploiLe stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel - dans les locaux de l'entreprise - au cours de laquelle l'étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une certification.
Le stage a pour objectif de permettre à un étudiant de mettre en pratique les outils théoriques et méthodologiques acquis au cours de sa formation, d'identifier ses compétences et de conforter son objectif professionnel. Le stage a ainsi pour but de le préparer à l'entrée dans la vie active notamment par une meilleure connaissance du monde professionnel et des activités professionnelles qui s'y conduisent.

Un stage n'est pas un emploi, il ne peut en aucun cas servir à remplacer un personnel absent ou à exécuter des tâches productives normalement dévolues à un salarié.

Le stagiaire garde son statut d'étudiant tout au long du stage, il est en formation. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et approuvées par l'organisme d'accueil. Son apprentissage dans le milieu professionnel est encadré
- par un tuteur à l'université
- par un maître de stage dans l'organisme d'accueil

Le stage exige une convention entre l'Université et un organisme d'accueil. Aucun stage ne peut débuter sans l'accord de l'Université

Stage obligatoire / stage complémentaire

Le stage est obligatoirement intégré, inscrit dans le cadre de la formation et du projet personnel et professionnel de l'étudiant(e). Les modalités d’encadrement du stage sont précisés dans la convention de stage.

  • Le stage peut être OBLIGATOIRE en vue de la délivrance du diplôme : il se fait dans le cadre d’un enseignement, UE de licence, UE PRO, séminaire ou bien mémoire de master. Il est évalué, noté et concourt à l'acquisition d'ECTS (crédits européens)
  • Ou bien le stage est COMPLEMENTAIRE à la formation, à l'initiative de l'étudiant, dans une visée d'insertion professionnelle, d'acquisition de compétences en cohérence avec sa formation ou bien de réorientation. Ce stage doit être autorisé et évalué par un enseignant titulaire de la formation.
AttentionPour savoir si vous êtes autorisé à faire un stage dans votre filière, à votre niveau d'études, consultez le répertoire des conditions et des modalités de stages :

 
Consultez également la brochure de votre formation ou renseignez-vous auprès de votre secrétariat.

Un stage, pour quelle durée ?

Un stage d'observation peut durer quelques jours, un stage d'activité quelques semaines, un stage de fin d'études quelques mois. 

S'il y est autorisé par le directeur de sa formation, un étudiant peut effectuer jusqu'à six mois de stage par année universitaire (23/09 à 30/09), Un décret va fixer les formations pour lesquelles il peut être dérogé à cette durée de stage compte tenu des spécificités des professions nécessitant une durée de pratique supérieure, auxquelles préparent ces formations.

La durée du stage est définie par les dates de début et de fin de stage portées sur la convention de stage, quel que soit le nombre d'heures effectuées dans le mois par le stagiaire.

Le stage peut être à temps plein ou à temps partiel. Des aménagements d'horaires doivent être prévus et négociés avec l'organisme d'accueil afin que le stagiaire puisse suivre ses cours ou être présent aux examens.

L'année universitaire s'arrêtant fin septembre, le stage ne peut pas aller au-delà du 30 septembre. Si un étudiant veut prolonger son stage après le 30 septembre --dans la mesure où le stage ainsi prolongé ne dépasse pas six mois-- : il doit d'abord procéder à son inscription pour l'année universitaire suivante, puis solliciter du directeur de sa formation la signature d'une nouvelle convention.


 

mise à jour le 25 février 2014


Textes réglementaires

Réglementation des stages dans l'enseignement supérieur : Loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 (Titre IV) - Décret 2013-756 du 19 aôut 2013 - Code de l'Education

Les stages étudiants en milieu professionnel : synthèse du Ministère du travail

CHARTE des stages étudiants en entreprise  

GUIDE des stages étudiants [PDF - 347 Ko](Ministère de l'Enseignement supérieur)

Les aides à la recherche de stage

L'organisme d'accueil


L’organisme qui accueille le stagiaire est une personne juridique, sous statut privé ou public
  • Il est signataire de la convention de stage, il est responsable de la bonne exécution du stage dans le cadre fixé par la loi et dans le respect des clauses de la convention de stage
  • Il permet à l'étudiant de respecter les exigences de son département en matière d'assiduité aux cours et aux examens
  • Il nomme un maître de stage chargé d'assurer le suivi du stagiaire et d'optimiser les conditions de réalisation du stage
  • Il accueille le stagiaire dans les locaux de l'entreprise
  • Il ne peut être employeur du stagiaire
  • Il fait respecter par le stagiaire les dispositions du règlement intérieur relatives à l’hygiène, à la sécurité et à la discipline générale (accès à l’entreprise, utilisation du matériel et des moyens de communication, confidentialité). Un manquement à la discipline constitue un motif pour mettre fin prématurément au stage.