Clesthia >> CLESTHIA >> Présentation

Sens et Discours

Les recherches linguistiques portent ici sur une articulation entre sens et discours.

L’orientation théorique et épistémologique met en œuvre des catégories linguistiques et des catégories discursives et pose la question des relations entre langue et discours, entre langage et communication à travers la diversité des fondements théoriques et les clivages qui les sous-tendent: sémantique, construction de la référence, énonciation, pragmatique…

 

Responsables: Bernard Bosredon, Georgeta Cislaru, Dominique Legallois

La question du sens est transversale à de nombreuses problématiques linguistiques et reste tributaire de la diversité des approches théoriques l’abordant (Tamba 2005). La présente opération vise à apporter des éclairages nouveaux en confrontant les retombées des recherches menées en analyse de discours, linguistique de corpus, sémantique des affects, etc. aux catégories opératoires de la sémantique comme le sens commun, la catégorisation, l’identification, le figement...

 

Responsable: Dominique Legallois

On peut chercher à identifier et analyser des formes linguistiques non discrètes (c’est-à-dire qui se différencient des unités discrètes telles que les lexèmes ou les grammèmes) constituant des séquences caractéristiques d’un discours, d’un genre, d’un type ou encore d’un style.

On retient alors plusieurs unités comme:

  • les jets textuels
  • les motifs
  • les séquences d’enchaînement
  • les co-occurrences

Ces unités sont pour beaucoup d’entre elles relativement nouvelles dans le champ de la réflexion des sciences du langage; elles intéressent autant la théorisation linguistique que les disciplines du texte telles que l’analyse du discours, la grammaire des genres, la linguistique textuelle, la sémantique discursive, la stylistique, l’herméneutique littéraire et les humanités numériques.
 

Responsable: Sandrine Reboul-Touré

Les spécialités des chercheurs du Clesthia permettent de faire se rencontrer l’analyse du discours, la traductologie et la (socio)terminologie et des collaborations avec des réseaux extérieurs invitent à des ouvertures du côté des sciences de l’information et de la communication. Plusieurs pôles sont explorés:

  • une réflexion qui s’inscrit en analyse du discours, sémantique discursive et (socio)terminologie sur des corpus de la vulgarisation scientifique
  • des recherches qui portent sur la traduction comme vecteur fondamental de la production et de la circulation de toutes formes de connaissance.

 

Responsable: Sylvie Chraïbi

La méthodologie du groupe ADculture repose sur des comparaisons de discours ordinaires ou spécialisés produits par des locuteurs de langues et/ou cultures différentes. Sur le plan théorique, les recherches s’inscrivent dans une triple perspective, au croisement de l’analyse du discours, de la traductologie et de la sociologie. L’impact du contexte culturel d’énonciation sur la mise en mots ainsi que les modes de référenciation occupent une place centrale.

 


mise à jour le 7 février 2018