Accueil >> Recherche

Séminaire CEREN 2019

seminaire dauvois.jpg

Séminaire doctoral du CEREN 2019-2020

« Une estincelle en un petit moment »

la Renaissance et ses moments-clés

Salle Max Milner, 17 rue de la Sorbonne le jeudi de 18h à 20h

 

L’enjeu de ce séminaire doctoral est d’interroger les différents « moments » où s’opèrerait un tournant dans la littérature, la pensée, l’épistémè de la Renaissance. Dans la lignée des travaux collectifs portant sur une année-clé du 16e siècle (1553, 1570), nous nous arrêterons sur quelques moments caractéristiques ou emblématiques des changements qui s’opèrent en ce début de l’âge moderne. Ce sera l’occasion d’examiner l’héritage critique sur la période qui nous intéresse et de repenser et redéfinir au besoin les notions de rupture épistémologique, de révolution (copernicienne ou pas), et même de Renaissance.

Chaque doctorant y questionnera le moment (historique, idéologique, poétique) de son corpus, pour voir dans quelle mesure il constituerait, incarnerait, s’inscrirait à un moment-clé.

 

Jeudi 23 janvier : Ouverture par M. Magnien et N. Dauvois

Jeudi 13 février : R. Ordynski : 1588

Jeudi 19 mars : J.N. Mailloux, 1576 et l’introduction de l’idée de souveraineté en France dans le débat politique.

 

Jeudi 16 avril : P.E. Pichot : 1582 : quel avenir de la poésie humaniste après Ronsard ?

Jeudi 14 mai : Astrid Quillien : 1561 : année poétique

Jeudi 11 juin : après-midi d’étude de 14h à 17h : Louise Millon : 1401, Fabien Cherpi : 1572 et D. Moucaud : titre à préciser.

 

Table ronde commune avec le séminaire Chorea (Cornucopia)

14 mars 2020 (9h30-12h30- Salle Max Milner, 17 rue dela Sorbonne, esc. C, 2e étage)

 

La Renaissance et le contemporain : autour de Terence Cave

 

Cette rencontre aura pour fin de confronter les avis et les expériences des participantes et des participants autour de la question suivante : quel concept, quelle notion, quel choix méthodologique ou disciplinaire propre au contemporain, et notamment aux sciences humaines d’aujourd’hui, éclairent, facilitent ou au contraire entravent nos approches de la littérature de la Renaissance dans le cadre de nos travaux de jeunes chercheuses et de jeunes chercheurs ?

Elle se déroulera en deux temps :

  • Terence Cave nous présentera l'état actuel de ses travaux et son projet de recherche sur la littérature et les sciences cognitives

  • Une table ronde suivra où chacun présentera en un quart d'heure la façon dont il envisage la question posée afin de nourrir la discussion.

Répondants: T. Cave, M. Magnien, P.E. Pichot, A. Viaud.


mise à jour le 23 janvier 2020