Accueil >> Recherche >> Activités scientifiques >> Colloques - journées d'études

Recherche

« Scènes de dispute » : dispute et dramaturgie en France et Grande-Bretagne (XVIe-XVIIIe siècles) « Quarrel scenes » : conflict and dramaturgy in French and British theatre (16th-18th centuries)

du 5 juin 2014 au 7 juin 2014

 

quarrel_scenes_copie.jpg
Colloque international

Lieux : Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, en partenariat avec le Théâtre Mouffetard (73 rue Mouffetard – Paris 5e)

Organisateurs
:  Jeanne-Marie Hostiou (IRET – EA 3959, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) en collaboration avec Sophie Vasset (LARCA – EA 4214, Université Paris Diderot – Paris VII, établissement membre du PRES Sorbonne Paris Cité)
EA 3959 - Institut de Recherche en Études Théâtrales / IRET (CREW)

Adresse électronique : Jeanne-Marie Hostiou

 


Présentation :

organisé par le programme ANR AGON (VALE EA 4085), avec l'IRET (EA 3959 Sorbonne Nouvelle - Paris 3), le LARCA (EA 4214 Paris VII), l’IRCL (UMR 5186 CNRS Montpellier III) et le soutien de la Commission de la Recherche de l'université Sorbonne Nouvelle - Paris 3

organised by the ANR-AGON (VALE EA 4085) with the IRET (EA 3959 Sorbonne Nouvelle), the LARCA (EA 4214 Paris VII) and the IRCL (UMR 5186 CNRS Montpellier III), supported by the Commission de la Recherche de l'université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
Appel à contribution - “Scènes de dispute”: dispute et dramaturgie en France et Grande-Bretagne (XVIe-XVIIIe siècles)

La dispute est l’un des modes d’expression privilégié de la sphère intellectuelle à l’époque moderne. Guerres pamphlétaires, controverses, confrontations et débats parcourent et définissent les champs discursifs du savoir et de la création, dans tous les domaines (belles lettres, arts, sciences, techniques, religion…). Dans ce contexte, les arts de la scène occupent une place de choix, que l’on pense aux joutes verbales chez Shakespeare, à la dispute chez Marivaux ou aux querelles associées à l’œuvre de Corneille. Nous proposons d’étudier la dispute au théâtre (dans toutes ses dimensions – passionnelle, idéologique ou esthétique), et particulièrement les scènes de confrontations et de conflits, en tant qu’elles structurent et canalisent la création dramatique. Il s’agira plus largement de mener une réflexion sur les rapports entre dispute et dramaturgie à l’époque moderne en France et en Grande-Bretagne.

Ce colloque s’inscrit dans le cadre du projet ANR-AGON (« cas, querelles, controverses et création à l’époque moderne ») et dans la lignée du colloque-festival de 2012 sur les scènes de reconnaissance à l’IRCL de Montpellier. Les contributions seront publiées dans la nouvelle revue en ligne de l’IRCL, Arrêt sur Scène / Scene Focus.

Les présentations pourront prendre la forme d’une communication académique ou d’une proposition pratique : réflexions théoriques ou historiques, études de cas, mise en scène d’une pièce ou d’un extrait, adaptation d’œuvres explorant la théorie de la dispute au théâtre. Pour la partie festival du colloque : mises en scènes de disputes ainsi que représentations incluant danse et opéra seront bienvenues mais d’autres projets sont possibles (recherches sur la performance, lectures et projets bilingues, reconstitutions de querelles, débats impliquant le public…).

Nous invitons les participants à explorer la liste non exhaustive des questions suivantes :

Les formes de la dispute au théâtre

Existe-t-il une théorie des disputes au théâtre ? Leur performance est-elle codifiée ? Peut-on discerner des spécificités nationales ? Quelles évolutions de la Renaissance aux Lumières ? On pensera encore à se demander :

• qui se dispute au théâtre ? (dialogues/monologues agonistiques, conflits amicaux, amoureux, de génération…)

• quels sont les signes de la dispute ? (cris, injures et invectives, violence, déchaînement des passions…) ;

• le déroulement des disputes : facteurs déclencheurs (conflits de valeurs, conflits d’intérêt…), modes de résolution, escalade de la violence, passage à l’acte avec élimination de l’ennemi, déni, censure, malentendu, étouffement…

Comment se dispute-t-on sur scène ?

Des études de cas pourront être proposées pour montrer les effets dramaturgiques de la dispute, sa fonction dans l’intrigue, dans le dénouement. On pourra encore réfléchir aux questions suivantes :

• la théâtralité de la dispute ; dialogue et dialogisme dans les querelles ; performance des acteurs ; langage des émotions ; investissement du corps.

• l’espace de la dispute, au sens de mise en scène, mais aussi de l’espace de l’intrigue.

• la circulation de scènes d’une œuvre à une autre, par la parodie, l’adaptation, la réécriture ou la traduction.

Pourquoi ?

• Antagonismes idéologiques et politiques, susceptibles de contaminer l’audience.

• Comment le champ dramatique fait-il écho aux conflits du champ social et politique, voire technique et scientifique ? • Qu’est-ce qui se joue dans la mise en fiction dramatique de ces conflits ? Quel impact sur le redéploiement des valeurs ? Qu’en est-il lors des périodes de grande tension politique qui jalonnent l’histoire de la première modernité ?

• Quel lien entre querelles esthétiques, et enjeux politiques et institutionnels (par exemple lors des querelles entre théâtres, sous la Restauration anglaise ou sous les règnes de Louis XIV et Louis XV en France) ? Comment les interactions entre querelles esthétiques et politiques affectent-elles les œuvres et leur réception ? Participent-elles de la structuration d’un espace et d’une opinion publique ?

onference-festival is part of an ANR-AGON project on disputes (“Early modern disputes: cases, quarrels, controversies, and creation”) and a continuation of conference-festivals, starting with “Recognition scenes in 16th-18th c. French and British theatre” at the IRCL in Montpellier. The papers will be published in the new peer-reviewed online journal Arrêt sur Scène / Scene Focus, along with podcasts of the performances.

Both academic discussion and live performance are welcome. Presentations will be in the form of either 20-minute talks or live performances, including but not limited to theoretical or historical reflections; case studies; live performance of plays or scenes; contemporary adaptations of works that explore the theory of quarrel scenes. Performances of quarrels and representations that include dance and opera may be submitted, but other projects are also possible: research on performance, personal productions, readings, bilingual productions, reenactments of controversies, debates involving the audience...

Contributors are invited to reflect on the non-restrictive list of themes below:

Forms of conflict on stage

Is there a theory of stage conflict? Are there specific codes for performing quarrels? Is it possible to conceptualize national specificities and/or evolutions from the Renaissance to the Enlightenment? Questions along this line include, but are certainly not limited to:

• who are the agents of stage conflict? (through dialogue/agonistic monologue; friends; lovers; generational conflict)

• what are the signs of stage quarrels? (insults and name-calling, violence and duels, outburst of passions…)

• how do the arguments unfold? what triggers them (conflicts of values/interest)? are they resolved or do they escalate into violence? What are the ways of acting out, of denial, censorship and self-censorship, of misunderstanding…

Modes of stage conflict

Scenes may be presented to show the dramatic implications of quarrels and their function within the plot and final resolution. Other areas of exploration may include:

• the theatricality of disputes, dialogue and dialogism in quarrels, acting techniques; emotional language; bodily performance.

• the space of quarrels — their staging and the space occupied within the plot.

• the circulation of quarrel scenes from one play to another, through parody, adaptation, rewriting and translation.

Reasons for stage quarrels

Further analysis on the repercussions of disputes is welcome:

• What political and ideological antagonisms might affect the audience?

• How did stage conflict echo the social, political and scientific conflicts of the time? How did the fictional dramatisation of real conflicts affect the values behind them? Was stage conflict influenced by periods of great political tension in French and British early modern societies?

• What is the link between the aesthetic quarrels and their political and institutional implications? How were the theatre disputes represented in the theatre? How did these aesthetic and political quarrels affect the work and its reception

Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 2 avril 2014