Accueil >> Recherche >> Actualités >> Colloques - journées d'études

Recherche

Savoir ludique. Pratiques de divertissement et émergence des institutions littéraires dans l’Europe moderne

du 18 juin 2010 au 19 juin 2010

Colloque international

Lieu : Salle de l'École doctorale ED120 de l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, 17 rue de la Sorbonne, Paris 5ème
Organisateurs : Alexandre Stroev et Katja Gvozdeva - EA 172 CERC (ED 120)
Contact : alexandre.stroev@univ-paris3.fr

Présentation

Aux sources des institutions littéraires, on trouve à partir du XVIe siècle, en alternative à la scolastique universitaire, de nombreuses associations de lettrés dont quelques-unes ont donné naissance aux formes consacrées des académies. Ces cercles érudits souvent éphémères relèvent à la fois de deux formes de sociabilité : une société savante et une société de divertissement. Cette « sociabilité plurielle » (Antoine Lilti) marque les premières accademies italiennes, comme les Lunatici, Rozzi, Estravaganti, Insensati, Umidi, à la fois humanistes et carnavalesques, aussi bien que les associations badines en France du XVIIe et du XVIIIe siècle. Les Lanturelus ou la Société du Bout du Banc deviennent les foyers de diffusion de nouvelles idées et les ateliers de création collective. Certains salons, «antichambres» de l'Académie Française, ne cessent pas d'être les lieux où l'on s'amuse, imbus d'esprit du jeu, de la bouffonnerie et de la raillerie. Tout au long du cheminement des sociétés européennes vers l'institualisation de la communication littéraire, les associations sérieuses sont hantées par leurs avatars joyeux et parodiques, comme p.ex. L'Académie de ces dames et de ces messieurs ou L'Académie de Troyes. Les sociétés ludiques surgissant en Europe de l'Est au XVIIIe et au début du XIXe siècle mélangent les langues et les discours, parodient l'Académie et favorisent l'essor des cercles littéraires (la Société des ignorants et le cercle de l'Hermitage à la cour de Catherine II).


 


Type :
Colloque / Journée d'études

mise à jour le 29 janvier 2010