ED 625 >> Etapes du doctorat >> S'inscrire en doctorat à l'ED MAGIIE

S'inscrire en doctorat (ED MAGIIE)

S'inscrire en doctorat au sein de l'ED MAGIIE


 
Vous souhaitez déposer une demande d'admission en doctorat au sein de l'ED MAGIIE pour la rentréePour cela :
 
  • vous contactez au plus tard au printemps un-e directeur(trice) de recherche choisi-e parmi la liste des directeur(trice)s de recherche de l'ED MAGIIE et la direction de l'ED MAGIIE.
  • vous rencontrez le(a) directeur(trice) de recherche pressenti-e le plus tôt possible ainsi que la direction de votre future équipe d'accueil de rattachement (celle dans laquelle votre directeur(trice) de recherche est rattaché-e) et la direction de l’école doctorale.
  • vous rédigez un projet de thèse en collaboration avec votre directeur(trice) de recherche.
  • vous avez la possibité d'envoyer votre projet, avant l'examen par le Conseil de l'ED, à la direction de votre équipe d'accueil et à la direction de l'école doctorale pour suggestions et conseils afin que l'on puisse vous faire des retours. Merci de nous envoyer votre projet dès que possible, et en tout cas d'ici la fin septembre-début octobre si vous souhaitez que nous le relisions. Pour connaître la date limite d'admission en doctorat pour l'année 2022-2023, cliquer ici.
L’ensemble du dossier de demande d'admission en thèse est examiné par le Conseil de l'école doctorale.
Important : La direction de l’ED signera tous les documents d'inscription une fois qu’ils auront été téléversés par les candidat-e-s.

Pour obtenir le dossier d’admission et la liste des documents à fournir avec ce dossier, il faut vous rendre sur le site du service des doctorats en cliquant ici 
 
Votre contact au service des doctorats pour tout ce qui relève de :
admissions en doctorat, autorisation de réinscription, dérogations, soutenances pour l'ED MAGIIE
Brigitte EL-MASRI
doctorats625@sorbonne-nouvelle.fr
Tél : 01 55 43 09 92

Votre contact au service des doctorats pour tout ce qui relève de :
Inscriptions/réinscriptions administratives des doctorant-e-s
Bastien DOUCET
doctorats.inscriptions@sorbonne-nouvelle.fr
Tél. : 01 55 43 08 97

Doctorat et stage en entreprise


Est-il possible d'effectuer un stage en entreprise, association, etc. lorsqu'on est inscrit-e- en doctorat ?

Selon le cadre légal, conformément à l'article D 124-2 du Code de l'Educationil n'est pas possible d'effectuer un stage en entreprise dans le cadre du doctorat car il faut un volume horaire pédagogique de 200 heures par an dans le cursus pour pouvoir bénéficier d'une convention de stage. Cette décision est plutôt problématique et incompréhensible pour nombre d'entre de doctorant-e-s. Il ne s'agit nullement d'une décision de l'ED ou de l'université, c'est la loi (et on ne peut y déroger) et en doctorat, il n'y a aucune formation pédagogique qui atteigne les 200h par an.

Une solution alternative peut être envisagée, il s'agit d'une Convention d'Accueil [DOC - 48 Ko] qui doit être signée entre l'entreprise/association, etc. et l'université. Attention, la mise en place d'une convention d'accueil, ne permet aucune rémunération pour le(a) doctorant-e. Si vous envisagez cette solution, merci de bien vouloir vous y prendre très en amont (au moins 3 semaines avant le début de votre séjour d'accueil).

Tous les documents devront être en règle et signés bien avant la date de début de l'accueil au sein de l'entreprise/association, etc. Toute demande de signature auprès de la direction de l'ED alors que le séjour d'accueil a déjà débuté sera automatiquement refusée.

Important : pour les doctorant-e-s qui envisageraient de prendre une année de césure, le Décret n° 2021-1154 du 3 septembre 2021 pris en application des articles L. 124-1-1 et L. 124-3 du code de l'éducation rend désormais possible la césure sous forme de stage. Un stage réalisé dans le cadre d'une césure n'est pas rattaché à un cursus. Le décret tire les conséquences de la possibilité introduite par la loi d'effectuer une période de césure sous forme de stage et précise les modalités d'intégration des stages à un cursus de formation. Il encadre également les conditions dans lesquelles le volume minimal de 50 heures d'enseignement dispensées en présence des étudiant-e-s peut être réalisé à distance.

mise à jour le 4 juillet 2022