Accueil >> Université >> Présentation >> Portraits

Rencontre avec Paul Galvan, étudiant de l'ESIT issu de la filière BEL (Banque d'Etudes Littéraires)

le 2 février 2015
 

Paul Galvan suit actuellement un double cursus à l'ENS Ulm et à l'ESIT.

paul.jpg
  • Pouvez-vous présenter votre parcours universitaire ?
 
Après un baccalauréat scientifique en 2010, j'ai fait une classe préparatoire littéraire (hypokhâgne et khâgne) au lycée Masséna de Nice. Au bout de deux ans via la Filière BEL, j'ai été admis à l'ENS Ulm et à l'ESIT, pour laquelle j'ai reporté mon admission d'un an étant donné que je n'avais pas encore une licence complète. J'ai commencé mon master de Traduction à l'ESIT en septembre 2013 et suis maintenant en M2. Parallèlement, j'ai suivi un cursus de littérature anglaise à l'université Paris VII.

Il faut signaler que l'École normale supérieure ne délivre pas de master en tant que tel, et que tous les élèves sont inscrits à l'université, où ils suivent les mêmes cours que tout le monde. Les cours de l'ENS sont un complément de formation : pour ma part, j'y fais de la linguistique, des langues anciennes et je participe à des ateliers de traduction littéraire.
 
  • Qu'est-ce qui vous plait le plus dans votre double cursus ? Quels sont les avantages et inconvénients de ce dernier ? 
Grâce à mon double cursus, j'ai pu continuer de faire tout ce qui me plaisait, en combinant la traduction et la littérature. Les avantages sont la plus grande ouverture sur des domaines variés, ainsi que la possibilité de mettre à profit dans chaque cursus ce que l'on a appris dans le cadre de l'autre. Les inconvénients sont naturellement le nombre important d'heures de cours, qui se chevauchent parfois, et la quantité de travail.
 
  • Quels sont vos projets ?
 
Je souhaiterais devenir traducteur, idéalement au sein de l'Union européenne. D'autre part, je pense que l'enseignement des langues ne me déplairait pas : j'espère pouvoir faire une année de lectorat en Angleterre l'an prochain, ce qui sera une bonne occasion de mettre en application tout ce que j'ai appris dans les diverses formations que j'ai suivies.
 
  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiants de la Sorbonne Nouvelle ?
 
Je leur conseille de toujours rester curieux, de ne jamais arrêter d'apprendre. Je recommande aussi de ne pas abandonner ses passions !
 

Type :
Portrait
Contact :
Sous-direction de la Communication

mise à jour le 29 août 2016